Black-Out – Demain il sera trop tard : Marc Elsberg [LC – Impressions de lecture 2/2]

Black-Out-Demain-Il-Sera-Trop-Tard

Impressions du Cannibal Lecteur (page 1 à 240) : Vite, une bougie !
Quelques lenteurs au départ, le temps de présenter tout le monde et de parler des incidents survenus aux 4 coins de l’Europe, suite à l’extinction de l’électricité. Des choses techniques dont je n’étais pas au courant (mdr). Ensuite, on ne lâche plus rien ! Suspense, quand tu nous prends dans tes bras…

Impressions de Stelphique (page 1 à 240) : Restons connectées !
Gardons les yeux ouverts malgré la lumière qui nous a quittée! Suivons les étapes d’une sombre énigme. Je tiens la main de ma binôme dans ce Noir Total. Nos deux pays amis, unis dans la même galère, réunis dans l’intrigue et dans cette lecture, La France et la Belgique au centre du roman… Un peu de mal, à suivre tout le monde, mais on y va gaiement, car nous sommes deux, à courir dans l’Europe déconnectée!

Impressions du Cannibal Lecteur (page 241 à 480) : Adrénaline, tension maximale et toussa toussa !
Pierro Manzano, tel un Albator des temps modernes, ex-pirate du Net, est le seul qui peut trouver l’origine de la menace, mais tel mon beau corsaire de l’espace, il est traqué ! Oh putain, ça c’est une lecture qui me fout la trouille parce que sans mon courant, je suis limite Cro-Magnon !

Impressions de Stelphique (page 240 à fin) : ♫ Sous le soleil exactement ♫….car la peur du Noir était trop puissante !
Impossible de lâcher cette deuxième partie de roman! je m’y suis totalement immergée avant que le soir ne vienne, juste au cas ou, la lumière ne vienne à manquer… Au soleil, sur ma chaise longue, la peur n’en est pas moins effrayante ! Une LC qui ne manquait pas de courant, et de partage de connexion, avec ma binômette !

Extinction : Matthew Mather [LC – Impressions de lecture 2/2]

9782265098688

Impressions du Cannibal Lecteur (page 1 à 200) : Et si jamais ça arrivait ?? J’ai peur !
Extinction des feux, de électricité, du Net, mais pas de mon plaisir. Et puis ♫ Tombe la neige, impassible manège ♪. Lire ce roman pile au bon moment – les fêtes de Noël et de fin d’année – ajoute des frissons de froid à ma trouille.

Impressions de Stelphique (page 1 à 200) :  Électrisée….
Si nos personnages sont privés d’électricité, moi, en revanche je suis branchée en survoltage avec cette lecture !!!! C’est un drôle de Noël sous la neige….Voilà transie de froid et de trouille, j’ai d’autant plus apprécié ce moment que les dates correspondent !!!!!! 😉

Impressions de lecture du Cannibal Lecteur (pages 201 à fin) : Ça me démange de partout !!
Suite au black-out de tout, j’ai chopé des puces, des poux, des morbacs, ils me bouffent comme je bouffe le roman et ça me démange de partout, comme ça me démangeait de terminer le roman tellement le suspense était prenant ! À cause des fêtes, un répit dans la lecture avait été contraint et forcé… Quelle torture ce fut de devoir abandonner le roman pour 4 jours !

Impressions de Stelphique (pages 200 à fin) : Soufflée…
Non, pas soufflée par le vent glacial, mais bien par le talent de cet auteur !!!! Un roman saisissant et parfaitement maitrisé entre réalité et projection catastrophique dans un futur probable…. Très efficace !!!!

Extinction : Matthew Mather [LC avec Stelphique – Intro]

Deux filles (qui a lu 2 folles ???!!! Hein ???!!!), parlent , parlent,et vous inondent depuis un moment avec nos LC déchainées et survoltées….Et là, la commande c’était Extinction….

What ???

Extinction ? Mais de quoi ? Des feux ? Si c’est l’extinction de la série « Les Feux de l’Amour », je ne verserai pas une seule larme…

Extinction de la race ? On s’est fait niquer notre race ? Extinction de voix ? Ça ferait des vacances à tout le monde si on la fermait un peu, non ??

Extinction de quoi ? Des filles ??? Bande de misogynes… Sans femmes, faudra vous le faire tout seuls et pas sûr que vous y arriviez (hormis si vous vous faites enlever deux côtes ou si vous en avec une grande).

Extinction de voix ? Mais quoi, on chante trop bien avec ma binôme !!!! 😉

Extinction des feux ? Ben nous, on adore faire la fête alors c’est pas un problème !!!!

Extinction nous révèlera bientôt tous ses secrets, et on se fera plaisir de vous les délivrer avec nos deux avis toujours aussi tranchés et plein d’humour…