Coups de cœur Livresque 2017 [PART 2/2]

Première pression à froid (dur d’en supprimer !) : 20

  1. La voix secrète : Michaël Mention
  2. Les larmes noires sur la terre : Sandrine Collette
  3. La vallée des ombres : Xavier-Marie Bonnot
  4. Canicule : Jane Harper
  5. Les filles des autres : Amy Gentry
  6. Selfies – Département V : Adler-Olsen
  7. Dompteur d’anges : Claire Favan
  8. Il y a un robot dans le jardin : Deborah Install
  9. Le peuple d’en bas : Jack London
  10. De cauchemar et de feu : Nicolas Lebel
  11. Bénis soient les enfants et les bêtes : Swarthout
  12. L’ami retrouvé : Fred Uhlman
  13. Glaise : Franck Bouysse
  14. Nulle part sur terre : Michael Farris Smith
  15. Entre deux mondes : Olivier Norek
  16. Inavouable : Zygmunt Miłoszewski
  17. Les harmoniques : Marcus Malte
  18. La Route au tabac : Erskine Caldwell
  19. Un hiver de glace : Daniel Woodrell
  20. Hillbilly Élégie : J.D Vance

And the winner ARE (la crème de la crème) – 15

  1. Les larmes noires sur la terre : Sandrine Collette
  2. La vallée des ombres : Xavier-Marie Bonnot
  3. Canicule : Jane Harper
  4. Les filles des autres : Amy Gentry
  5. Dompteur d’anges : Claire Favan
  6. Il y a un robot dans le jardin : Deborah Install
  7. Le peuple d’en bas : Jack London
  8. De cauchemar et de feu : Nicolas Lebel
  9. Bénis soient les enfants et les bêtes : Swarthout
  10. L’ami retrouvé : Fred Uhlman
  11. Glaise : Franck Bouysse
  12. Nulle part sur terre : Michael Farris Smith
  13. Entre deux mondes : Olivier Norek
  14. Les harmoniques : Marcus Malte
  15. Un hiver de glace : Daniel Woodrell
Publicités

Bilan Livresque Annuel 2017 et Coups de cœur Livresque 2017 [PART 1/2]

Souviens-toi, ami lecteur, non pas de l’été dernier dernier, mais de mon Bilan Livresque Annuel 2016 : ICI si jamais.

Je rappelle la scène de crime livresque de 2016 où j’avais pété tous mes records d’abattage de romans :

  • 134 romans lus !
  • 102 bédés lues (comics compris dedans)
  • 39 mangas lus !

Mon objectif, en 2017, était était au moins d’approcher le millésime de 2016 (134 romans lus, donc) ou de dépasser celui de 2013 (116 romans lus)…

Objectif atteint ?? Oui !

  • 140 romans lus !
  • 112 bédés lues
  • 26 comics lus
  • 23 mangas lus
  • 3 guides Holmésiens relus
  • 8 relectures pour les besoins du blog

Bon, j’avoue que pour mes lectures de décembre, j’ai un peu triché en sélectionnant des romans que je qualifierai de « Tolstoï », c’est à dire guère épais !! Hé, il m’en fallait lire 6 pour atteindre mon score de 2016, et j’ai eu envie de le dépasser. Donc, j’ai évité de sélectionner des briques.

Pour rappel, les autres années :

  • 2012 – 96 romans lus (pitoyable, je sais, shame on me)
  • 2013 – 116 romans lus (je remonte)
  • 2014 – 112 romans lus (15 en numérique)
  • 2015 – 109 romans lus (68 en numérique)
  • 2016 – 134 romans lus (100 en numérique)
  • 2017 – 140 lus (74 en numérique)

Plus bas, voici ce qu’affiche mon compte Goodreads, qui, je précise, n’est pas à jour comme le sont mon carnet de lecture et mon agenda !

Certains des romans, guide, albums bédé, ne se trouvaient pas dans leur base de données et il m’est arrivé d’avoir la flemme de les introduire.

Mais comme Firefox a un tout nouvel outil de capture d’écran et que je venais de le découvrir et de le tester avec brio (avec qui ??), je ne résiste pas à l’envie de vous le coller à nouveau !

Passons maintenant aux Livres Marquants et Coups de Cœur Livresque de l’Année 2017… 

Ce qui ne veut pas dire que mes autres lectures furent de la merde, mais à la fin de l’année, c’est ce qu’il me reste dans la tête niveau émotions et profondeur.

Des « 4 Sherlock » pourraient ne pas se retrouver dans le classement final vu que je ne sélectionne QUE les romans qui m’ont émus, marqués, étonnés, subjugués, boxés. Je laisse de côté les rigolos.

Ils sont notés selon leur ordre de lecture.

Première sélection : 38 [Partie 1/2]

  1. Montagne rouge : Olivier Truc
  2. On se souvient du nom des assassins : Maisons
  3. La voix secrète : Michaël Mention
  4. Ne mourez jamais seul : David Goines
  5. Aux urnes les ploucs ! : Charles Williams
  6. Équateur : Antonin Varenne
  7. Le détective détraqué ou les mésaventures de Sherlock Holmes : Collectif
  8. Les larmes noires sur la terre : Sandrine Collette
  9. La vallée des ombres : Xavier-Marie Bonnot
  10. Canicule : Jane Harper
  11. Les filles des autres : Amy Gentry
  12. Selfies – Département V : Adler-Olsen
  13. Dompteur d’anges : Claire Favan
  14. Il y a un robot dans le jardin : Deborah Install
  15. Bienvenue à Oakland : Eric Miles Williamson
  16. L’opossum rose : Federico Axat
  17. Elijah : Noël Boudou
  18. Black out baby : Michaël Moatti
  19. Le peuple d’en bas : Jack London
  20. Swastika Night : Katharine Burdekin
  21. De cauchemar et de feu : Nicolas Lebel
  22. Bénis soient les enfants et les bêtes : Swarthout
  23. Au revoir là haut : Pierre Lemaitre
  24. Underground railroad : Colson Whitehead
  25. L’ami retrouvé : Fred Uhlman
  26. Une colonne de feu : Ken Follet
  27. Glaise : Franck Bouysse
  28. Nulle part sur terre : Michael Farris Smith
  29. Entre deux mondes : Olivier Norek
  30. Inavouable : Zygmunt Miłoszewski
  31. Les harmoniques : Marcus Malte
  32. Magic Time : Doug Marlette
  33. La Route au tabac : Erskine Caldwell
  34. Frank Sinatra dans un mixeur : Matthew McBride
  35. Un chant de Noël – Le drôle de Noël de Scrooge : Charles Dickens
  36. Un hiver de glace : Daniel Woodrell
  37. Battues : Antonin Varenne
  38. Hillbilly Élégie : J.D Vance

And the winner is… Coups de Cœur Livresque 2016 [PART 2/2]

Mais enfin, comment voulez-vous que je n’en choisisse qu’UN SEUL !! Impossible, trop dur. Choisir c’est périr, alors, j’élague un peu et au fur et à mesure se dessine le must du must, la crème de la crème…

La quintessence livresque (mais ceci n’est que mon avis personnel, bien entendu).

Première pression à froid (dur d’en supprimer !) – 26 :

  1. L’enfer de Church Street : Hinkson Jack
  2. La moisson des innocents : Dan Waddel
  3. Rural Noir : Benoît Minville
  4. Un prisonnier modèle : Paul Cleave
  5. Dedans ce sont des loups : Jolibert
  6. Retour à Oakpine : Ron Carlson
  7. Lagon Noir : Arnaldur Indridason
  8. Trois jours et une vie : Pierre Lemaître
  9. Il reste la poussière : Sandrine Colette
  10. Les maraudeurs : Tom Cooper
  11. L’ombre du vent : Carlos Ruis Zafon
  12. Black-out, demain il sera trop tard : Marc Elsberg
  13. Landfall : Ellen Urbani
  14. Ce qu’il nous fait c’est un mort : Hervé Commère
  15. La terre des Wilson : Lionel Salaün
  16. Bull Mountain : Brian Panovitch
  17. Sombre vallée : Thomas Willmann
  18. Pottsville, 1280 habitants : Jim Thompson
  19. Rafael, derniers jours : Gregory Mcdonald
  20. Une mort qui en vaut la peine : Donald Ray Pollock
  21. Là où les lumières se perdent : David Joy
  22. Le garçon : Marcus Malte
  23. Nos âmes la nuit : Kent Haruf
  24. Watership Down : Richard Adams
  25. Résilience : Yannick Monget
  26. Cabossé : Benoît Philippon

And the winner ARE (la crème de la crème) – 16 :

  1. Rural Noir Parce que je me suis vue à leur âge… Sombre.
  2. Dedans ce sont des loups – Putain, quel roman ! Violent, noir, sombre…
  3. Retour à Oakpine – Parce qu’il y a de l’amitié et de la profondeur, dans ce roman.
  4. Il reste la poussière – Le dépaysement, les personnages, les chevaux, la profondeur, la noirceur, la sombritude…
  5. Les maraudeurs – Waw, le coup de pied au cul ! L’après ouragan Katerina, le tout porté par des personnages hauts en couleurs.
  6. L’ombre du vent – Inattendu, une belle histoire ! J’aurais pas cru que j’eusse aimé… Et pourtant…
  7. Black-out, demain il sera trop tard Parce que très réaliste et flippant. Maman, j’ai eu très peur.
  8. Landfall – Magnifique histoire sur fond d’ouragan Katerina ! On y était… Dur de voir l’égoïsme de l’Homme et sa peur de l’Autre. Et moi, qu’aurais-je fait ?
  9. Ce qu’il nous fait c’est un mort – Humaniste, drôle, beau, tendre, dur…
  10. Pottsville, 1280 habitants – Drôle, cynique, perfide, bourré d’humour noir et de cadavres. Un must !
  11. Rafael, derniers jours – Dur, cruel, triste, mais tellement beau. Mais foutrement triste.
  12. Une mort qui en vaut la peine – Un voyage dans une Amérique plus que profonde dans les années 1914.
  13. Le garçon – Une écriture magnifique, une quête à découvrir, des personnages à aimer, un voyage à faire.
  14. Nos âmes la nuit Une belle histoire d’amour entre deux personnes âgées. Beau et triste.
  15. Watership Down – Une épopée digne d’Ulisse réalisée par une dizaine de lapins. Superbe !
  16. Cabossé – Parce que j’ai aimé ces portraits de gens cabossés, l’écriture à la clé à molette, le style et parce que, putain, ça faisait du bien !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer