Sherlock Holmes (BéDétectives) – Tome 5 – La bande mouchetée : André-Paul Duchâteau & Stibane

thumb.php

Titre : Sherlock Holmes – T5 – La bande mouchetée

Scénariste : André-Paul Duchâteau
Dessinateur : Stibane

Édition :  Bdétectives – Claude Lefrancq n°34 (1995)

Résumé :
La jeune Helen Stoner consulte Sherlock Holmes à propos d’évènements étranges ayant eu lieu dans son château. Sa sœur a trouvé la mort peu avant son mariage dans des circonstances mystérieuses auxquelles leur beau-père, le Dr. Roylott, ne semble pas étranger.

Helen, dont le propre mariage est proche, se voit obligée par son beau-père d’occuper la chambre et le lit dans laquelle sa sœur a trouvé la mort. Holmes et Watson passent une nuit au château pour élucider ce problème. Y réussiront-t-il ?

le-ruban-mouchetc3a9Critique :
Ma joie avait été immense lorsque la collection Bdétectives avait publié l’adaptation en bédé de ma nouvelle canonique préférée.

La joie fut vite douchée car tout l’album n’est pas consacré à cette nouvelle (20 pages) mais l’autre moitié est pour une Untold Stories « L’affaire du fantastique baron Maupertuis ».

Untold quoi ?? Conan Doyle prit un malin plaisir à nous mettre l’eau à la bouche en nous énumérant tout au long du Canon, des aventures inédites vécues par Holmes et Watson dont nous n’avions pas eu récit.

Toutes ces aventures, aux titres souvent mythiques, synonymes de mystère et de brouillard ont lancé de nombreux débats parmi les adeptes de Sherlock Holmes et bien des scénaristes s’y sont engouffrés, avec succès ou pas.

Ce qui m’a fâché, ici, ce sont les raccourcis pris par le scénariste, zappant toutes les choses importantes de cette nouvelle, mettant la cliente, Helen Stoner, fort en retrait et je déplore aussi des erreurs dues sans doute à une mauvaise relecture (ou à pas de relecture du tout ?).

Exemple : Helen raconte à Holmes la nuit où sa sœur est morte et le détective lui demande si elle a bien entendu un bruit métallique et un sifflement. Hors, Helen n’en a pas parlé dans les cases précédentes. Raccourci ? Don de médium ? Holmes savait déjà la solution de cette enquête ??

Quand je vous parlais qu’il manquait des choses importantes, c’est tout le sel des personnages qui est le grand absent de ces pages et qui pourraient éclairer les novices sur la personnalité de Sherlock Holmes, notamment son désintéressement de l’argent, ses scrupules à avoir emmené Watson au devant de danger et les quelques explications qu’il donne à Watson, lui faisant comprendre qu’ils sont arrivés à temps pour sauver leur cliente d’un meurtre subtil et horrible.

Putain de merde, j’avais salivé pour rien entre le moment où je l’avais acheté et le moment où je l’avais lu (quelques heures). Depuis, j’ai même plus envie de le relire. Oui, je suis maso, je sais.

« L’affaire du fantastique baron Maupertuis » est fidèle à la trame de nombreuses histoires de Ric Hochet : on commence fort et cela flirte déjà dangereusement avec le non-sens.

Pour le reste, un baron participe à un duel et il s’avère que l’homme contre lequel il se bat – retrouvé mort ensuite – est un proche de la Couronne britannique.

Ça part dans tout les non-sens possible, avec la présence d’un colonel et d’une carabine à air comprimé.

Au final, il faut réfléchir pour recomposer le puzzle dans son entièreté, tellement les faits sont embrouillés.

Aspirines, please !

étoile 1

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2015-2016), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, le Challenge « Sherlock Holmes » de Lavinia sur Livraddict, le Challenge « Victorien » chez Camille, le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, Challenge British Mysteries chez My Lou Book et Le Mois anglais 2016 (Saison 5) chez My Lou Book et Cryssilda.

CHALLENGE - Mois Anglais 2015 Minions

Sherlock Holmes – Volume 1 (d’après l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle) : Shotaro Ishinomori & Morihiko Ishikawa [Manga]

Titre : Sherlock Holmes – Volume 1 (d’après l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle)

Auteur : Shotaro Ishinomori & Morihiko Ishikawa                             big_4
Édition : Isan Manga (2015)

Résumé :
Retrouvez les adaptations des premières aventures du plus connu des détectives : Sherlock Holmes.

De sa première rencontre avec le docteur Watson autour d’un mystérieux meurtre, à la toute première enquête du jeune Sherlock encore étudiant, découvrez la science de la déduction présentée par le maître de son genre.

Cette adaptation, supervisée par Shotaro Ishinomori et dessinée par Morihiko Ishikawa, contient les histoires suivantes : « Une étude en rouge », « Le Ruban moucheté » et « Le Gloria Scott » .

Petit Plus : Ce premier recueil réunit les deux premiers tomes de l’édition japonaise, en plus du roman et des nouvelles correspondants dans leurs intégralités. L’édition japonaise comporte 10 tomes mais cette édition n’en comportera que 5, chaque tome correspondant à 2 tomes de l’édition originale (544 pages au format 150x210mm).

Critique : 
Si je reprochais au manga holmésien précédent d’avoir des dessins que je n’avais pas appréciés, il en est tout autrement pour celui-ci.

Les dessins sont clairs, détaillés et ce manga est plus fidèle à l’œuvre canonique que ne l’était l’autre.

Hormis le fait que le dessinateur représente sans cesse Holmes affublé d’un Mcfarlane et d’une deerstalker… Pas à Londres, les gars, pas à Londres !

Hormis ce petit détail vestimentaire, le reste est fort conforme aux écrits originaux que vous trouverez d’ailleurs en tête de ce gros volume.

« Une étude en rouge » est même plus accessible pour les non connaisseurs qui trouveront sans doute le volet « Utah » moins indigeste que dans le roman de Conan Doyle car plus court.

« Le ruban moucheté » est mon aventure préférée mais je n’ai pas retrouvé la sollicitude que Holmes manifestait à sa cliente, Helen Stoner. Mais bon, pour ce volet là, seuls quelques initiés comprendront.

Voir Holmes plus jeune dans « Le Gloria Scott » – cette aventure qui fît naître chez lui sa future vocation – fut aussi un plaisir à redécouvrir, malgré quelques petits changements notoires.

Un manga volumineux de par son épaisseur qui pourrait ravir les personnes qui veulent découvrir Sherlock Holmes ainsi que les holmésiens adepte d’ajouter un volume à leur collection grandissante.

Sans oublier que les textes originaux sont inclus dans le volume.

Challenge « Thrillers et polars » de Canel (2014-2015), Challenge « Polar Historique » de Sharon, Challenge « Victorien » chez Camille, Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, Challenge « Sherlock Holmes » de Lavinia sur Livraddict et le Mois Anglais (Juin 2015) chez Titine, Lou et Cryssilda.

challe10

Les enquêtes de Sherlock Holmes : Haruka Komusubi [Manga]

Titre : Les enquêtes de Sherlock Holmes [manga]            big_3

Auteur : Arthur Conan Doyle

Dessinateur : Haruka Komusubi
Édition : Nobi Nobi ! (2015)

Résumé :
Dans le Londres de la fin du XIXème siècle, le docteur Watson fait la connaissance d’un individu des plus remarquables : le détective privé Sherlock Holmes.

Embarqué malgré lui dans les plus étranges enquêtes de la ville, il apprendra aux côtés de cette légende vivante les filons de la logique et de l’observation méticuleuse qui mènent à la résolution de ces énigmes.

Mais elles semblent toutes avoir un point commun : le machiavélique professeur Moriarty ! Holmes va devoir user de son intuition légendaire pour déjouer les plans de son pire ennemi… Élémentaire !

Critique : 
Quelques enquêtes de Sherlock Holmes misent en manga ? Pourquoi pas ? Ma collectionnite aiguë devant recevoir sa dose régulièrement, j’ai acquis ce manga.

Bon, je n’aime pas trop la manière dont Holmes est dessiné. Mais ceci n’engage que moi. Pas aimé non plus l’absence d’un œil lorsqu’un personnage est de profil, ça fait moche.

Le contenu ? Correct, semblable au canon, à la différence qu’il est un peu édulcoré pour pouvoir faire tenir 5 aventures dans un manga.

Après une brève intro sur la rencontre Holmes/Watson (en couleurs), on passe à l’affaire des « Six Napoléons » (noir et blanc). Elle est correcte, mais il manque le compliment que Lestrade faisait à Holmes et qui l’avait ému, même s’il avait fait tout pour ne pas le montrer.

« Le ruban moucheté » m’a fait rire parce que Watson pense « Et moi alors » lorsque Helene Stoner dit « Je suis heureuse de vous revoir, monsieur Holmes » lorsqu’il arrive tous deux dans la propriété.

Par contre, mauvais point pour le deerstalker et le macfarlane, même si Stoke Moran se trouve à la campagne. Absence aussi des déductions de Holmes sur la jeune fille qui venait lui demander son aide, mais il l’appelle vite pas son prénom. C’est choupi ! Mais on ne la voit pas assez à mon goût.

Autre soucis, Holmes parle de Moriarty à Watson juste avant la Ligue des Rouquins… Il dit que l’éminence grise qui tire les ficelles de toutes ces affaires est proche du diable. Oh, là on s’écarte fort des aventures canoniques !

Bingo, j’avais raison, ils ont fait comme dans la série de la Granada (avec Jeremy Brett) et on introduit l’ombre de Moriarty dans la Ligue des Rouquins, ce qui, à mon sens, est une grave erreur lorsque l’on se veut être des « classiques en littérature ».

Pire, « L’aventure du détective agonisant » se trouve mélangée avec celle du « Dernier problème » et de nouveau associée à Moriarty (alors que dans le Canon, Moriarty n’apparaît que dans « Le dernier problème » et « La vallée de la peur »).

Je peux comprendre qu’il faille parler un peu plus du professeur Moriarty, le Napoléon du crime, la Némésis de Holmes, son jumeau version côté obscur de la Force, je comprends qu’il faille le présenter autrement que Conan Doyle le fit dans ses récits, mais là, on dénature le tout.

Un lecteur qui n’aurait jamais lu le canon holmésien pourrait prendre ça pour argent comptant, hors, ça ne l’est pas.

De plus, lorsqu’on est une collection qui se nomme « Les classiques en manga », on se tient à l’œuvre originale, que diable.

Malgré tout, j’ai apprécié ce petit manga et ces quelques notes d’humour disséminée dans les pages.

Au moins, les personnages de Holmes et Watson sont jeunes et Watson est tout à fait acceptable sans sa moustache.

Challenge « Thrillers et polars » de Canel (2014-2015), Challenge « Polar Historique » de Sharon, Challenge « Victorien » chez Camille, Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, Challenge « Sherlock Holmes » de Lavinia sur Livraddict et le Mois Anglais (Juin 2015) chez Titine, Lou et Cryssilda.

Moche, non, ce profil ??

challe10