« L’arroseur arrosé » ou l’intervieweur interviewé ! Yvan sur le divan…

YES ! Yvan a accepté de répondre à nos questions et le voilà à son tour sur la sellette, lui a pour habitude de donner la parole au blogueurs, le voici couché dans le divan de 6 psys (chopathes)…

C’est Nathalie (Sous les pavé… La page) qui en a eu l’initiative et qui m’a contacté par FB, me demandant si j’en étais et si je pouvais lui donner deux questions. J’avoue que l’exercice des questions n’est pas facile, j’aime mieux y répondre que les poser.

Yvan a l’art de poser les questions, mais je dois dire qu’il a su se plier à l’exercice des réponses avec brio. On en sait un peu plus sur ses lectures, ses passions, ses livres préférés (à vos listes, prêt, copiez !), sa méthode pour trouver un livre, ses genres préférés, les gens qu’il inviterait à sa table… Bref, ENRICHISSANT !

Le lien est plus bas, dans le message que Yvan a posté sur son blog… Vous avez ainsi deux adresses de blogs qui valent la peine d’être connu ! Et visité… Sauf si vous ne voulez pas faire augmenter vos PAL 🙄

Voici ce que Yvan a publié sur son blog, lui qui n’aime pas parler de lui :

Ceux qui suivent ce blog, connaissent mon goût de l’interview, y compris avec mes collègues blogueurs.

Une coalition secrète de mes amis a été fomentée pour me faire à mon tour passer à la question ;-)

Si par hasard, dépit, désœuvrement, curiosité ou masochisme vous vous intéressez au résultat, c’est par ICI.

06 septembre 2013 : C’est publié !

In association with Gruz Entertainment, for the première fois of the world, voici THE Interview of The Cannibal Lecteur, zonder tabou !

En prime et en exclusivité mondiale (en mondovision et en couleur, s’il vous plaît), elle vous parlera de sa passion obsessionnelle pour un homme…

Une passion qui l’a étreint à l’âge innocent de 13 ans. Une obsession fatale qui dure depuis longtemps, une sorte d’histoire d’amour à sens unique avec un homme, grand et maigre, possédant un énooorme… cerveau ! Honni soit qui y a mal pensé. Cet homme, c’est un détective anglais, plus précisément : Sherlock Holmes !

Quand le docteur Jekyll devient Mister Hyde… Ou quand une paisible Belette se transforme en Cannibal Lecteur, dévorant des tas de polars innocents sur son passage, cherchant, tel un chien truffier, des pastiches holmésien, parce que sa passion n’est jamais assouvie totalement et que sa drogue littéraire doit couler dans ses veines 7 jours sur 7.

Oui, mesdames et messieurs, ces livres, elle les dévore voracement, avant de redevenir, au petit matin, une paisible travailleuse consciencieuse. Une Belette.

Et une fois le soir venu… The Cannibal Lecteur reprend possession de son corps et c’est repartit pour une séance de bave écumeuse sur le clavier ou les pages des livres policiers.

Tout, tout, tout (non, pas tout à fait), vous saurez tout ICI !