And the winner is… Coups de Cœur Livresque 2016 [PART 2/2]

Mais enfin, comment voulez-vous que je n’en choisisse qu’UN SEUL !! Impossible, trop dur. Choisir c’est périr, alors, j’élague un peu et au fur et à mesure se dessine le must du must, la crème de la crème…

La quintessence livresque (mais ceci n’est que mon avis personnel, bien entendu).

Première pression à froid (dur d’en supprimer !) – 26 :

  1. L’enfer de Church Street : Hinkson Jack
  2. La moisson des innocents : Dan Waddel
  3. Rural Noir : Benoît Minville
  4. Un prisonnier modèle : Paul Cleave
  5. Dedans ce sont des loups : Jolibert
  6. Retour à Oakpine : Ron Carlson
  7. Lagon Noir : Arnaldur Indridason
  8. Trois jours et une vie : Pierre Lemaître
  9. Il reste la poussière : Sandrine Colette
  10. Les maraudeurs : Tom Cooper
  11. L’ombre du vent : Carlos Ruis Zafon
  12. Black-out, demain il sera trop tard : Marc Elsberg
  13. Landfall : Ellen Urbani
  14. Ce qu’il nous fait c’est un mort : Hervé Commère
  15. La terre des Wilson : Lionel Salaün
  16. Bull Mountain : Brian Panovitch
  17. Sombre vallée : Thomas Willmann
  18. Pottsville, 1280 habitants : Jim Thompson
  19. Rafael, derniers jours : Gregory Mcdonald
  20. Une mort qui en vaut la peine : Donald Ray Pollock
  21. Là où les lumières se perdent : David Joy
  22. Le garçon : Marcus Malte
  23. Nos âmes la nuit : Kent Haruf
  24. Watership Down : Richard Adams
  25. Résilience : Yannick Monget
  26. Cabossé : Benoît Philippon

And the winner ARE (la crème de la crème) – 16 :

  1. Rural Noir Parce que je me suis vue à leur âge… Sombre.
  2. Dedans ce sont des loups – Putain, quel roman ! Violent, noir, sombre…
  3. Retour à Oakpine – Parce qu’il y a de l’amitié et de la profondeur, dans ce roman.
  4. Il reste la poussière – Le dépaysement, les personnages, les chevaux, la profondeur, la noirceur, la sombritude…
  5. Les maraudeurs – Waw, le coup de pied au cul ! L’après ouragan Katerina, le tout porté par des personnages hauts en couleurs.
  6. L’ombre du vent – Inattendu, une belle histoire ! J’aurais pas cru que j’eusse aimé… Et pourtant…
  7. Black-out, demain il sera trop tard Parce que très réaliste et flippant. Maman, j’ai eu très peur.
  8. Landfall – Magnifique histoire sur fond d’ouragan Katerina ! On y était… Dur de voir l’égoïsme de l’Homme et sa peur de l’Autre. Et moi, qu’aurais-je fait ?
  9. Ce qu’il nous fait c’est un mort – Humaniste, drôle, beau, tendre, dur…
  10. Pottsville, 1280 habitants – Drôle, cynique, perfide, bourré d’humour noir et de cadavres. Un must !
  11. Rafael, derniers jours – Dur, cruel, triste, mais tellement beau. Mais foutrement triste.
  12. Une mort qui en vaut la peine – Un voyage dans une Amérique plus que profonde dans les années 1914.
  13. Le garçon – Une écriture magnifique, une quête à découvrir, des personnages à aimer, un voyage à faire.
  14. Nos âmes la nuit Une belle histoire d’amour entre deux personnes âgées. Beau et triste.
  15. Watership Down – Une épopée digne d’Ulisse réalisée par une dizaine de lapins. Superbe !
  16. Cabossé – Parce que j’ai aimé ces portraits de gens cabossés, l’écriture à la clé à molette, le style et parce que, putain, ça faisait du bien !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bilan Livresque Annuel 2016 et Coups de cœur Livresque 2016 [PART 1/2]

bilan-annuel-2016-minions-poutrelle

Qui dit fin d’année dit Bilan Livresque Annuel ET les Coups de Cœurs livresque de l’année. Commençons, si vous le voulez bien, par l’heure des Bilans !

J’ai repris mon carnet de note (là où je note toutes mes lectures depuis 2008, j’ai tout revérifié correctement, j’ai gommé des tas de chiffres, trouvé des erreurs dans mes comptes (un comble chez moi !!) et voici les chiffres OFFICIELS et mes excuses pour les erreurs des années précédentes.

Comme je le disais hier, j’ai pété tous les records niveau lecture en 2016 !

  • 134 romans lus !
  • 102 bédés lues (en majorité des nouveaux titres)
  • 39 mangas lus !

Mon objectif, en 2016, était de dépasser le millésime qu’était 2013 (116 romans lus)… Je peux dire que c’est réussi. Je m’applaudis bien fort, je vais aller m’offrir un kawa bien mérité (là de suite en tapant l’article) et pour le réveillon et le 1er, ce sont des mojitos et du Sauterne que je vais m’envoyer dans le gosier.

Pour rappel :

  • 2012 – 96 romans lus
  • 2013 – 116 romans lus
  • 2014 – 112 romans lus (15 en numérique)
  • 2015 – 109 romans lus (68 en numérique)
  • 2016 – 134 romans lus (100 en numérique)

Passons maintenant aux Coups de Coeurs Livresque de l’Année 2016…

4977af39dfaa91b164873b0f2874a372

Je suis un peu comme Scrat, c’est dur de choisir parmi toutes ces noisettes… Heu, ces titres !!

Donc, je vais vous donner TOUS les titres qui m’ont fait vibrer plus que les autres en 2016 (par toujours par ordre de lecture).

Ensuite, je ferai mon ultime choix pour cette année….

  1. Le jour des morts : Lebel Nicolas
  2. Promesse – Département V : Jussi Adler-Olsen
  3. L’enfer de Church Street : Hinkson Jack
  4. Deux : Penny Hancock
  5. La moisson des innocents : Dan Waddel
  6. Châtié par le feu : Jeffery Deaver
  7. Les nuits de Reykjavík : Arnaldur Indridason
  8. Un prisonnier modèle : Paul Cleave
  9. Rural Noir : Benoît Minville
  10. Revival : Stephen King
  11. La nuit derrière moi : Giampaolo Simi
  12. Dedans ce sont des loups : Jolibert
  13. Retour à Oakpine : Ron Carlson
  14. Lagon Noir : Arnaldur Indridason
  15. Trois jours et une vie : Lemaître
  16. Il reste la poussière : Sandrine Colette
  17. Soleil de nuit : Jo Nesbø
  18. Les maraudeurs : Tom Cooper
  19. Gravesend : William Boyle
  20. L’ombre du vent : Carlos Ruis Zafon
  21. Black-out, demain il sera trop tard : Marc Elsberg
  22. Landfall : Ellen Urbani
  23. Le dernier baiser : James Crumley
  24. Ce qu’il nous faut c’est un mort : Hervé Commère
  25. Je suis le sang : Lamarque
  26. La terre des Wilson : Lionel Salaün
  27. Bull Mountain : Brian Panovitch
  28. Arrêtez-moi là : Levinson
  29. Sombre vallée : Thomas Willmann
  30. L’Évangile du Serpent : Pierre Bordage
  31. L’Ange de l’abîme : Pierre Bordage
  32. Pottsville, 1280 habitants : Jim Thompson
  33. Rafael, derniers jours : Gregory Mcdonald
  34. Journal d’une fille de Harlem : Julius Horwitz
  35. Une mort qui en vaut la peine : Donald Ray Pollock
  36. Là où les lumières se perdent : David Joy
  37. Le garçon : Marcus Malte
  38. Nos âmes la nuit : Kent Haruf
  39. Le sang du monstre : Ali Land
  40. Bienvenue à Cotton’s Warwick : Michaël Mention
  41. Watership Down : Richard Adams
  42. Résilience : Yannick Monget
  43. Cabossé : Benoît Philippon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer