The Return Of The English Month – June 2018 (Saison 7) : I’m still there

Liste de livres, films, séries qui pourraient se retrouver en lecture pour le Mois Anglais en juin 2018 (et se retrouver après dans le challenge « A Year In England », dès juillet 2018.

J’ai repris quelques titres de l’année dernière, parce qu’il va bien falloir qu’un jour je me décide à les lire (à la longue, ça marche), ainsi que des p’tits nouveaux.

Impossible de lire tout cela, bien entendu, mais je vais piocher et en profiter pour sortir des apocryphes holmésiens, ou en relire.

Attention, durant le Mois Anglais, je joue gros, je joue ma réputation de Cannibal Lecteur et je me dois d’être à la hauteur de ma renommée de grande tarée qui fournit un ou deux liens par jour et ce, durant tout le mois, donnant des scores de malade ou des burn-out aux organisatrices.

Pour rappel :

  • 2013 : 36 billets !! (Titine comprenait son erreur de m’avoir inscrite de force)
  • 2014 : 62 billets !! (Burn-Out pour Titine et moi aussi)
  • 2015 : 41 billets !! (Des vacances pour Titine, quasi)
  • 2016 : 51 billets !! (J’ai fait honneur à ma réputation)
  • 2017 : 47 billets !! (Ok, j’ai failli un peu… shame on me)

Tant que j’y suis, je vais aussi essayer de m’attaquer à des séries qui croupissent dans mes D.D depuis la nuit des temps et que je n’ai pas encore eu le temps de visionner…

  1. Maudit mercredi – Jour où les jeunes filles rencontrent la mort : Nicci French [ROMAN]
  2. Moriarty – Le chien des d’Urberville : Newman [ROMAN]
  3. L’Héritier de Moriarty : Annelie Wendeberg [ROMAN]
  4. La faucheuse – Tome 2 – Thunderhead : Neal Shusterman [ROMAN]
  5. Sherlock et le secret des hommes barbus : Thierry Niogret [ROMAN] 
  6. Le détective voléRené Réouven [ROMAN]
  7. Sherlock & Moria – T1 : L’initiation : R. Pearson [ROMAN]
  8. Les passes-temps de Sherlock Holmes : Réouven [ROMAN]
  9. Conan Doyle contre Sherlock Holmes : Emmanuel Le Bret [ROMAN]
  10. Dossiers Cthulhu – Sherlock Holmes et les ombres de Shadwell : James Lovegrove [ROMAN]
  11. Golem, Le tueur de LondresPeter Ackroyd [ROMAN]
  12. Une autre histoire : Sarah J. Naughton [ROMAN]
  13. L’Esprit des morts : Andrew Taylor [ROMAN]
  14. Christmas Pudding : Nancy Mitford [ROMAN]
  15. Cheval de guerre : Michael Morpurgo [ROMAN]
  16. La chambre blanche : Waites [ROMAN]
  17. Ma cousine Rachel : Daphné Du Maurier [ROMAN – LC]
  18. Le bizarre incident du chien : Mark Haddon [ROMAN – LC]
  19. Mycroft Holmes : Kareem Abdul-Jabbar [ROMAN]
  20. La Rose pourpre et le Lys – Tome 1 : Michel Faber [ROMAN]
  21. L’Amant de Lady Chatterley : D.H. Lawrence [ROMAN]
  22. Agatha Raisin – T3 – Pas de pot pour la jardinière : M.C Beaton [ROMAN]
  23. Agatha Raisin – T4 – Randonnée mortelle : M.C Beaton [ROMAN]
  24. L’affaire Mina Morten : Bob Garcia [ROMAN]
  25. La disparue d’Angel Court – Charlotte et Thomas Pitt 30 : Anne Perry [ROMAN]
  26. Malédiction maison Foskett – Middleton et Grice 2 : Kasasian [ROMAN]
  27. Brouillard tombe sur Deptford – Lizzie Martin 6Ann Granger [ROMAN]
  28. Meurtres en majuscules – H. Poirot : Sophie Hannah [ROMAN]
  29. La marque du corbeau : Ed McDonald [ROMAN]
  30. Lady Helen – T01 – Le Club des Mauvais Jours : Goodman [ROMAN]
  31. Watson et Holmes : June Thomson [ROMAN]
  32. Carnets secrets de Sherlock Holmes : June Thomson [ROMAN]
  33. Dossiers secrets de Sherlock Holmes : June Thomson [ROMAN]
  34. Les mortes-eaux : Hurley [ROMAN]
  35. Bas-Fonds Londres – Crime et prostitution sous règne Victoria : Chesney [ROMAN]
  36. Les Triomphes de Sherlock Holmes : Gérard Dôle [ROMAN]
  37. Sherlock Holmes – Le secret de l’ile aux chiens : Yves Varende [ROMAN]
  38. Shelock Holmes – Le Requin De La Tamise : Yves Varende [ROMAN – Relecture]
  39. Sherlock Holmes – L’otage de fraulein Doktor : Yves Varende [ROMAN]
  40. Sherlock Holmes – Le tueur dans le fog : Yves Varende [ROMAN]
  41. Sherlock Holmes et les meurtres du titanic : Yves Varende [ROMAN]
  42. Sherlock Holmes revient : Yves Varende [ROMAN]
  43. Sherlock Holmes revient : André-Paul Duchâteau [ROMAN]
  44. Enquêtes Alfred et Agatha 2 – Qu’est-il arrivé à Snouty Jones ? : Anna Campoy [ROMAN]
  45. Les âges sombres : Karen Maitland [ROMAN]
  46. Les diables de Cardona : Matthew Carr [ROMAN]
  47. La frontière du loup : Sarah Hale [ROMAN]
  48. Les derniers jours de Newgate : Andrew Pepper [ROMAN]
  49. Les détectives du Yorkshire – T1 : Rendez-vous avec le crime : Julia Chapman [ROMAN]
  50. Trilogie de Corfou – T1 – Ma famille et autres animaux : Gerald Durrell [ROMAN]
  51. Steampunk Chronicles – T1 – L’étrange pouvoir de Finley Jayne : Kady Cross [ROMAN]
  52. L’Affaire Jack l’Éventreur : Coudurier  Christian [ROMAN]
  53. Mon ami Sherlock Holmes : Ruzé-Moens [ROMAN]
  54. Le meilleur ennemi de Sherlock Holmes : Ruzé-Moens [ROMAN]
  55. Le Hobbit : J.R.R Tolkien [ROMAN]
  56. Black Butler – Tome 25 : Yana Toboso [MANGA]
  57. Vinland Saga – Tome 3 : Makoto Yukimura [MANGA]
  58. Vinland Saga – Tome 4 : Makoto Yukimura [MANGA]
  59. Vinland Saga – Tome 5 : Makoto Yukimura [MANGA]
  60. Sherlock Holmes – L’héritage [REPORTAGE]
  61. Sherlock Holmes contre Conan Doyle [REPORTAGE]
  62. Sur la piste de Jack L’Éventreur [REPORTAGE]
  63. Jack L’Éventreur – L’invention du serial-killer [REPORTAGE]
  64. Quel jour sommes-nous Watson ? : Jean-Pierre Crauser [ÉTUDE]
  65. Aventure du détective triomphant : Bellocq-Poulonis [ÉTUDE]
  66. Alimentaire mon cher Watson : Anne Martinetti [CUISINE]
  67. The Durrells – Saison 1 – La série qui ensoleille ta journée [SÉRIES]
  68. Broadchurch – Saison 3 – La série qui te scotche à l’écran [SÉRIES]
  69. Grantchester – Saison 2 – La série qui me donne envie de me mettre à genoux devant le beau pasteur [SÉRIES]
  70. Grantchester – Saison 3 – La série qui me donne envie de voir le petit Jésus du beau pasteur [SÉRIES]
  71. Gladiator – Le film qui est descendu dans l’arène (2000) [FILMS]
  72. Le Patient anglais – Le film à regarder avec de la Biafine ? (1996) [FILMS]
  73. Orgueil et Préjugés – Le film avec le beau Darcy ! (2005) [FILMS]
  74. Monty Python : Sacré Graal ! – Le film à côté duquel Ben-Hur ressemble à un documentaire (1975) [FILMS]
  75. La Mort aux trousses – Le film qui… Cours Forest, cours !! (1959) [FILMS]
  76. Sueurs froides – Le film à regarder un jour de canicule ? (1958) [FILMS]
  77. Le Docteur Jivago – Le film qui te dit « J’y va , go » ! (1965) [FILMS]
  78. 4 mariages et un enterrement – Le film qui te fait rire et… pleurer (1994) [FILMS]
  79. Le journal de Bridget Jones – Le film qui te donnera envie de porter des culottes couvrantes (2001) [FILMS]
  80. Love Actualy – Le film qui te dit que l’amour est partout (2003) [FILMS]
  81. Batman – Gotham by gaslight – Le film qui à qui le chauve sourit (2003) [FILMS]

Bilan Livresque Mensuel : Février 2018

Février, le mois le plus court de l’année, mais pas le moins prolifique puisque, Mois du Polar oblige, je me devais de lire un maximum afin de lui faire honneur ainsi qu’a son organisatrice, Sharon.

OK, il n’a pas fallu trop me forcer, je l’avoue !

Anybref, pour ce Mois de Février, pas moins de 14 romans lus, 13 bédés lues et 18 films vus (pas tous des nouveautés, parfois des visionnages pour la 2ème ou la 36ème fois, sans oublier les films vu à la télé et non en DVD ou BRD).

Puisque j’avais décidé d’un programme de lecture pour le Mois du Polar, j’ai essayé de m’y tenir et j’y suis arrivée, sauf que j’ai moins lu que ce que j’avais prévu à cause de la lecture d’une grosse brique pour ma LC avec Bianca.

Un petit roman noir anglais pour bien commencer le mois avec Les étrangers dans la maison – Inspecteur Charles Resnick 2 de John Harvey (ICI) qui est un polar qui prend son temps et qui pose ses ambiances d’Angleterre qui se réveille avec la gueule de bois à cause du chômage, le tout écrit avec ce flegme britannique mâtiné de bons mots qui font sourire. Un régal pour ceux qui aiment ces ambiances.

Allez, on quitte le froid de l’Angleterre pour la chaleur du Mexique et on continue de découvrir des romans noirs célèbres avec Cosa fácil – Hector Belascoarán Shayne 1 de Paco Ignacio Taibo II (ICI). Avec du cynisme et de l’ironie mordante, notre détective va mettre le doigt sur les multiples dysfonctionnements du Mexique des années 70, sur les magouilles en tout genre, qu’elles soient politiques, sociales ou autres. Une belle découverte.

Attachez vos ceintures, je vais lire Drive de James Sallis (ICI) ! Si le Chauffeur est un bon conducteur, je ne dirai pas pour autant que je suis ressortie décoiffée du roman. Durant la course, les rouages se sont grippés. J’avais acheté des places pour un grand spectacle et j’ai eu l’impression que l’auteur a oublié de changer de vitesse à un moment donné. On oublie !

170 pages pour 6€, ça fait cher la page, mais paraît que quand on aime, on ne compte pas… Flirtant avec la SF ou le fantastique, Au-delà de Sherlock Holmes – Tome 3 de Collectif (ICI) est un recueil sympathique mais guère épais et qui se lit bien trop vite.

Qui c’est qui te tient en haleine durant 1.000 pages ? C’est Ken Follet et sa saga commençant par Le Siècle 1 – La chute des géants [LC Bianca] (ICI). Avec brio, l’auteur va nous faire passer de 1911 à 1924, nous montrant les prémices du futur conflit à venir (discussion politiques) et ensuite de ce qui se déroula durant la guerre (certaines batailles), et ce, au travers de plusieurs personnages bien distincts, que ce soit au niveau des nationalités ou de leur origines sociales. Magnifique !

Découvrir les enquêtes de l’inspecteur Mario Conde faisait aussi partie de mes petits challenges personnels, alors, j’ai extirpé Passé parfait – Les quatre saisons 1 de Leonardo Padura (ICI) de ma PAL et direction Cuba et La Havane. Le courant n’est pas trop passé entre moi et Mario Conde. Son enquête, qui, dans son final, sera fort classique, limite banale, tant ce problème là est vieux comme le monde. À voir si je reviendrai à La Havane.

Un véritable plaisir pour moi que de lire les aventures de nos jeunes enquêteurs en herbe car ils m’apportent un vent de fraicheur après une lecture ardue. Voilà pourquoi j’adore la série Sherlock, Lupin et moi – Tome 4 – La Cathédrale de la peur d’Irene Adler (ICI). Sans révolutionner le genre, cette série est bien fichue, agréable à lire, elle vous aère la tête en vous offrant du plaisir durant 250 pages, et, sans se prendre la tête, vous offre du suspense, du mystère, et un beau moment d’amitié.

Un autre auteur que j’avais envie de découvrir, c’est David Goodis, alors, j’ai mis la main sur La lune dans le caniveau (ICI) et je suis entrée de plein pied dans un roman est noir de chez noir qui parle de conditions sociales et de la difficulté de s’en échapper, de se hisser au-dessus de sa condition, de ce quartier qui a façonné ses habitants. Si j’avais commencé par me prendre des coups d’entrée de jeu avec les descriptions et les atmosphères bien sordides, je me suis perdue sur la fin, dans les 40 dernières pages, avant de me reprendre un coup dans les gencives. Faudra que je m’en refasse un autre.

Lire un livre qui fut interdit en Afrique du Sud ? Oui, Coin perdu pour mourir de Wessel Ebersohn (ICI) fut interdit, et en le lisant, j’ai compris pourquoi il avait été ait été interdit (publié en 1979) là-bas : car il démontrait le côté patriarcal de cette société. Ici, l’intrigue est juste un prétexte pour brosser un portrait au vitriol de la société sud africaine. Nous avons en main un roman noir fort, puissant, qui décrit avec précision le système en vigueur en Afrique du Sud, surtout dans les petites villes où l’apartheid était encore très prononcé.

La série télé ne m’avait pas emballée, mais je voulais découvrir les enquêtes du Commissaire Montalbano au travers des multiples romans, ce qui fut fait avec La forme de l’eau d’Andrea Camilleri [Les enquêtes du commissaire Montalbano – 1] (ICI). Beaucoup d’humour, d’ironie et j’ai adoré le flegme du commissaire, son côté bourru, le fait que l’enquête est, elle aussi, un peu accessoire, ne servant qu’à nous présenter tout ce petit monde. Je reviendrai en Sicile pour boire de la grappa avec ce commissaire intègre !

Cette année, à la Foire du Livre de Bruxelles, j’avais décidé de me pencher un peu plus sur des auteurs de polars moins connus et qui offrent un côté « dépaysement » dans leurs romans. L’Écosse ? Ça me botte ! J’ai donc acheté et lu Meurtre au dix-huitième trou de John-Erich Nielsen [Inspecteur Sweeney – Tome 01] (ICI) qui est un whodunit classique, avec un inspecteur original, qui possède des blessures, mais pas au point d’être fracassé comme certains, une tante bien sympathique, sorte de Watson dans ce qu’elle est un conducteur de lumière, sans oublier le chien bizarre de Sweeney et son style vestimentaire bien à lui. Sans rien révolutionner dans le genre, cette lecture fut une belle découverte et un de ces jours, je compte repartir enquêter aux côtés de Sweeney sur la lande écossaise.

Non, Perro Lascano n’est pas mort ! Tu as vu son hommage chez Jean-Pierre Foucault ? Non ? Alors Perro Lascano n’est pas mort. Perro, si tu nous regarde… Un voyou argentin d’Ernesto Mallo [Perro Lascano – 2] (ICI est un bon roman noir de par son sujet (l’Argentine dans les années 80), mais j’ai trouvé l’intrigue fort brouillonne.

Avec un titre pareil, j’avais pensé y être, En de bonnes mains de Bill James (ICI), mais les enquêtes de Harpur & Iles m’ont passionnées autant que la pluie et le roman a failli terminer sa course en vol plané. Je vais aller noyer ma ragitude dans le triangle des Bermudes !

Comme c’était le mois des découvertes, je me suis dirigée vers le Montana avec Gabriel Du Pré, un sang-mêlé, lointain descendant des tribus indiennes du Canada pénétrées par des « voyageurs » français (québécois).  La maison du coyote de Peter Bowen est un polar ethnique assez lent, mais agréable à lire pour son côté grands espaces et réflexions sur notre monde qui bouffe de plus en plus les endroits encore vierge. À voir si je reviendrai dans le Montana en sa compagnie.

Bilan Livresque Mensuel  Février : 14 romans

  1. Les étrangers dans la maison – Inspecteur Resnick 2 : John Harvey
  2. Cosa fácil – Hector Belascoarán Shayne 1 : Paco Ignacio Taibo II
  3. Drive : James Sallis
  4. Au-delà de Sherlock Holmes – Tome 3 : Collectif
  5. Le Siècle 1 – La chute des géants : Ken Follet [LC Bianca]
  6. Passé parfait – Les quatre saisons 1 : Leonardo Padura
  7. Sherlock, Lupin et moi – T4 – La Cathédrale de la peur : Adler
  8. La lune dans le caniveau : David Goodis
  9. Coin perdu pour mourir : Wessel Ebersohn [Yudel Gordon – 1]
  10. La forme de l’eau : Andrea Camilleri [Commissaire Montalbano – 1]
  11. Meurtre au dix-huitième trou : J-E Nielsen [Inspecteur Sweeney – 1]
  12. Un voyou argentin : Ernesto Mallo [Perro Lascano – 2]
  13. En de bonnes mains : Bill James [Harpur & Iles 11]
  14. La maison du coyote : Peter Bowen [Gabriel Du Pré 1]

Bilan Livresque Février : 13 bédés (12 relectures et 1 découverte)

  1. Tif et Tondu – T18 – Le Roc maudit : Tillieux & Will [Relecture]
  2. Tif et Tondu – T20 – Les Ressuscités : Tillieux & Will [Relecture]
  3. Les maîtres inquisiteurs – Tome 8 – Synillia : Cordurié & Bonetti
  4. Les Naufragés d’ythaq – T12 – Les clés du néant : Arleston & Floch [Relecture]
  5. Astérix et le chaudron – Tome 13 : Uderzo & Goscinny [Relecture]
  6. Gil Jourdan – Tome 0 – La poursuite : Tillieux [Relecture]
  7. Gil Jourdan – Tome 1 – Libellule s’évade : Tillieux [Relecture]
  8. Gil Jourdan – Tome 2 – Popaïne et vieux tableaux : Tillieux [Relecture]
  9. Gil Jourdan – Tome 3 – La voiture immergée : Tillieux [Relecture]
  10. Gil Jourdan – Tome 4 – Les cargos du crépuscule : Tillieux [Relecture]
  11. Gil Jourdan – Tome 6 – Surboum pour 4 roues : Tillieux [Relecture]
  12. Gil Jourdan – Tome 7 – Les moines rouges : Tillieux [Relecture]
  13. Félix – Intégrale 2 Jourdan – Les momies de Saint-Sulpice : Tillieux [Relecture]

Bilan Filmesque Février : 18 films et 5 épisodes de séries vus

  1. [FILMS] L’Homme des Hautes Plaines – High Plains Drifter de Clint Eastwood (1973)
  2. [FILMS] The Limehouse Golem – Golem, le tueur de Londres : Juan Carlos Medina (2017)
  3. [FILMS] Pirates des Caraïbes 5 – La vengeance de Salazar de Joachim Rønning et Espen Sandberg (2017)
  4. [FILMS] Guardians of the Galaxy 1 de James Gunn (2014) [3ème fois]
  5. [FILMS] Avengers 2 – L’ère d’Ultron de Joss Whedon (2015)
  6. [FILMS] Star Trek 1 de J.J. Abrams (2009) [2ème fois]
  7. [FILMS] Deadpool de Tim Miller (2016) [2ème fois]
  8. [FILMS] Le 5ème élément de Luc Besson (1997) [36ème fois]
  9. [FILMS] Le Crime de l’Orient-Express – Murder on the Orient Express de Kenneth Branagh (2017)
  10.  [FILMS] Captain America – The First Avengers de Joe Johnston (2011)
  11. [FILMS] Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon (2008) [36ème fois – télé]
  12. [FILMS] Star Trek 3 – Beyond de Justin Lin (2016)
  13. [FILMS] IL est de retour de David Wnendt (2015)
  14. [FILMS] Retour vers le futur 3 de Robert Zemeckis (1990) [36ème fois – télé]
  15. [FILMS] Police Academy 1 de Hugh Wilson (1984) [36ème fois – télé]
  16. [FILMS] Mystic River de Clint Eastwood (2003)
  17. [FILMS] Aladdin des Studios Disney (1992) [36ème fois]
  18. [FILMS] Perfect Murder de Andrew Davis (1998) [3ème fois]
  19. [SÉRIES] Columbo – Saison 4 / Épisode 4 – Eaux troubles
  20. [SÉRIES] Capitaine Marleau – Saison 1 – Épisode 8 – Chambre avec vue (mais pas sur l’Arno)
  21. [SÉRIES] The Big Bang Theory – Saison 11 – Épisodes 10 – 11 – 12

Bilan Livresque Mensuel : Juillet 2015

BILAN - Sherlock A lu tout ça - OKJuin avait été gargantuesque, Juillet est revenu à la normale avec 11 romans lus (dont un pavé de 700 pages qui fut long et dur), 1 manga, 1 comics (relecture) et 9 bédés lues (dont 2 relues).

Le mois a commencé par un roman dont vous ne lirez jamais la chronique puisque je l’ai lâché à la page 80, n’avançant plus et ayant l’esprit qui s’échappait. Il s’agissait de Mourir la belle affaire d’Alfredo Noriega.

Impossible de rentrer dans l’histoire, le style décousu m’a rendue folle et après avoir lu la fin (my god, l’horreur absolue), j’ai laissé tomber le roman. Ça m’ennuie fortement parce que j’avais rencontré l’auteur à la Foire du Livre de Bruxelles et c’était un homme qui parlait bien. Je ne lui ferai pas l’insulte de dézinguer son roman que j’ai à peine lu.

C’est le cœur en berne que j’ai quitté l’Amérique du Sud (Équateur) pour mettre le cap (warf) sur l’Afrique et le Mali pour me sniffer quelques rails de coke avec Black Cocaïne de Laurent Guillaume (ICI). Le portrait du Mali est cash, brut de décoffrage, violent.

L’histoire ne perdra pas de temps en salamalecs inutiles, on rentre direct et on en sortira groggy, secoué, éprouvé après cette putain de bonne lecture !

Puisque j’étais sur le continent Africain, je me suis dit qu’il fallait en profiter pour lire Dust, de Sonja Delzongle (ICI). Hop, direction le Kenya pour savoir ce qu’il en est de ces étranges croix de sang tracées au sol. Le scénario est pas mal, mais l’héroïne est à chier, trop parfaite, trop intelligente.

Avec un sujet aussi important au menu, dans un décor rempli de misère, c’est malheureux d’avoir fait un roman aussi foireux. De bons ingrédients, un chaudron qui ne demande qu’à bouillir… Tout ça pour arriver à un résultat tel que ce que je viens de lire, c’est donner des perles aux cochons ! Et j’en suis la première peinée que le beau côtoie le médiocre.

Allez, cap sur l’Afrique du Sud (mwarf, cap sur Le Cap) pour La Tuerie d’Octobre de Wessel Ebersohn (ICI), un roman noir dont l’auteur fut souvent interdit de publication dans son pays (Coin Perdu Pour Mourir fut longtemps interdit en Afrique du Sud).

L’enquête est bien menée, les personnages, à la psychologie fouillée, m’ont entrainé dans une Afrique du Sud qui a mal et l’auteur m’a subjugué avec sa plume simple, mais efficace, perfide aussi, et qui a fait mouche sans sombrer dans le grandiloquent ou le n’importe nawak. Un roman noir « coup de poing » et un final « coup de pied dans le cul ».

À croire que mon Mois Anglais m’a perturbée au point de débuter juillet par un Mois Africain ! J’étais en Afrique du Sud, j’y suis restée pour Les Soldats de l’aube de Deon Meyer (ICI). Ce roman qui avait tout des airs d’un Derrick pépère se révèle plus profond que ce que j’avais pensé au début. Le suspense est présent, savamment dosé et le mystère ne sera dévoilé qu’à la fin des 7 jours d’enquêtes (on est en juillet 2002).

Les personnages sont au poil, avec un Zet qui a les manières d’un Rick Hunter – la précision de tir en moins – la sagacité d’un Sherlock et le caractère d’un ours mal léché qui aurait gagné Master Chef, vu la manière dont il nous mitonne des bons petits plats. Un régal !

Retour à Londres avec le manga Black Butler – Tome 19 de Yana Toboso (ICI). L’enquête sur les loups-garous de la forêt maudite continue et Ciel et Sebastian ne ménagent pas leur efforts, au point d’être touché par ce mal étrange eux aussi.

Festival bédé et holmésien ave Sherlock Holmes Society – Tome 1 – L’Affaire Keelodge de Sylvain Cordurié & Stéphane Bervas (ICI), incursion dans le monde des Nains – Tome 1 – Redwin de la forge de Nicolas Jarry & Pierre-Denis Goux (ICI) et retour à Londres ave Les Quatre de Baker Street – Tome 6 – L’Homme du Yard de Djian & Legrand (ICI). J’ai passé un super moment de lecture en passant de trois bédés différentes l’une de l’autre.

Voilà un roman qui n’a pas trainé sur les étagères !  Le carnaval des hyènes de Michaël Mention (ICI) est passé de suite à la casserole ! La plume est incisive, trempée dans l’encre du réalisme, dépouillée de tout artifices dont la télé nous a habituée.

Pied intégral en dévorant l’histoire et en me gavant de l’écriture de Michaël. Un grand moment de lecture et un pied magistral avec 220 pages.

Victorian Undead – Sherlock Holmes Vs zombies de Ian Edginton & Davidé Fabbri (ICI) est une relecture, mais je me régale à chaque fois de Sherlock Holmes mis face à des créatures qui ne sont plus vivantes. Le tout très joliment mis en dessins !

Van Helsing contre Jack l’Éventreur – Tome 1 – Tu as vu le Diable de Lamontagne & Radovic (ICI) est une relecture puisque j’avais acquis le tome 2. Il est toujours aussi super, décors au top, dialogues au poil, reconstitutions géniales.

Van Helsing contre Jack l’Éventreur – Tome 2 – La Belle de Crécy de Lamontagne & Reinhold (ICI) confirme tout le bien que j’avais déjà pensé du tome 1. Suspense, embrouilles, fausses-pistes… du pur bonheur !

Qui dit acquisition des tomes 11 et 12 dit relecture des 9 et 10 qui constituent le début de la nouvelle saga d’Arleston et Floch : Les naufragés d’Ythaq – Tome 9 – L’impossible vérité fut relu avec le Tome 10 – Nehorf capitol avant que je puisse me lancer dans les Tomes 11 – L’Haleine de l’Ogre et 12 – Les Clés du néant ! De l’humour, de la science-fiction, des personages attachants, qu’on aime, ou qu’on déteste, de l’action et des manoeuvres politiques. J’adore.

J’avais jamais osé ouvrir Simetierre de Stephen King et c’est grâce à une LC avec Stelphique (ICI) que j’ai osé le lire. Une lecture qui restera gravée dans mon âme, une lecture qui explore notre refus de voir disparaître ceux auxquels on tient le plus; que ce soit nos proches ou tout simplement nos compagnons à quatre pattes de notre enfance.

Encore un putain d’excellent bouquin du King du Maine !! (à ne pas confondre avec celui de Memphis).

Celui là, je l’ai cherché longtemps, tellement j’avais envie de le lire. Une fois acheté, il n’a pas trainé mais je suis un peu mitigée de ma lecture de Or Noir de Dominique Manotti (ICI). Le début fut laborieux et ce n’est que ensuite que j’ai trouvé ma vitesse de croisière. Eu raison de m’accrocher, mais ce ne fut pas facile.

La blogo en disait le plus grand bien (surtout certains potes) et ils avaient raison parce que La Fille du train de Paula Hawkins (ICI) avait tout pour me plaire. Un roman plus psychologique et profond que de la course-poursuite, une héroïne que j’aurais bien bastonnée, mais qui se révélera sur la fin. Fallit le temps qu’elle désoule !

Coup de cœur avec Papillon de nuit de R.J. Ellory (ICI) qui explore, aux travers les souvenirs de Daniel Ford, sa vie en Caroline du Sud avec son ami Noir, Nathan Vernet, alors que la déségrégation raciale venait à peine de commencer. Un roman noir mais aussi Blanc, un roman sombre mais éclairé, un roman carcéral mais libérateur, un roman fort mais doux, des émotions à m’en nouer les cou… les tripes et le coeur !

Laborieuse fut mon début de lecture avec Le pavillon des cancéreux d’Alexandre Soljenitsyne (À venir). L’échantillonnage est varié, on a des personnages issus de tous les milieux et se faisant soigner dans cet hôpital pour le cancer, à l’heure où la déstalinisation a commencée. Superbe, mais de grosses longueurs souvent !!

Bilan Livresque Juillet : 11 Romans, 1 Manga, 1 Comics et 9 Bédés = 22

  1. Mourir, la belle affaire : Alfredo Noriega
  2. Black Cocaïne : Laurent Guillaume
  3. Dust : Sonja Delzongle
  4. La Tuerie d’Octobre : Wessel Ebersohn
  5. Les Soldats de l’aube : Deon Meyer
  6. Black Butler – Tome 19 : Yana Toboso
  7. Sherlock Holmes Society – Tome 1 – L’Affaire Keelodge : Sylvain Cordurié & Stéphane Bervas
  8. Nains – Tome 1 – Redwin de la forge : Nicolas Jarry & Pierre-Denis Goux
  9. Les Quatre de Baker Street – Tome 6 – L’Homme du Yard : Djian & Legrand
  10. Le carnaval des hyènes : Michaël Mention
  11. Victorian Undead – Sherlock Holmes Vs zombies : Ian Edginton & Davidé Fabbri
  12. Van Helsing contre Jack l’Éventreur – Tome 1 – Tu as vu le Diable : Lamontagne & Radovic
  13. Van Helsing contre Jack l’Éventreur – Tome 2 – La Belle de Crécy : Lamontagne & Reinhold
  14. Les naufragés d’Ythaq – Tome 9 – L’impossible vérité : Arleston & Floch
  15. Les naufragés d’Ythaq – Tome 10 – Nehorf capitol : Arleston & Floch
  16. Les naufragés d’Ythaq – Tome 11 – L’Haleine de l’Ogre : Arleston & Floch
  17. Les naufragés d’Ythaq – Tome 12 – Les Clés du néant : Arleston & Floch
  18. Simetierre : Stephen King [LC avec Stelphique]
  19. Or Noir : Dominique Manotti
  20. La Fille du train : Paula Hawkins
  21. Papillon de nuit : R.J. Ellory
  22. Le pavillon des cancéreux : Alexandre Soljenitsyne

BILAN - Bananaaaah - OK

Bilan Livresque : Octobre 2014

Octobre… Les feuilles se ramassent à la pelle mais vu le beau temps qu’il a fait, je n’ai pas su lire autant que si j’avais hiberné dans mon canapé pour cause de temps de merde dehors… 8 livres seulement au compteur.

« La bouffe est chouette à Fatchakulla » de Ned Crabb (ICI) est le genre de roman à lire quand on a envie d’un peu de légèreté dans ce monde de brute. Imaginez un enfant qui se ballade la nuit, la peur au ventre, et qui tombe sur la tête d’Oren Purvis au milieu du chemin. Le reste du corps ? Lisez ce livre et vous saurez ce qu’il se passe à Fatchakulla !

Yvan me l’avait conseillé, il m’avait tenté, je l’avais donc acheté un dimanche pluvieux du mois d’août… Et j’ai eu raison de l’écouter parce que « Seuls les vautours » de Nicolas Zeimet (ICI) est un roman magnifique, un roman sur l’Amérique profonde, avec des personnages travaillés et une histoire qui n’a pas fini de tourner dans votre tête. Assurément un coup de cœur !

Son titre précédent m’avait enchanté (Au lieu-dit Noir Étang) mais j’ai eu un peu plus de mal avec « Mémoire assassine » de Thomas H. Cook (ICI). Du moins, au début, parce qu’ensuite, l’auteur nous entraine dans les tréfonds d’une âme et le final est magistral.

Pour une fois, je n’ai pas attendu un an avant de lire le dernier R.J. Ellory ! « Les Neuf Cercles » n’ont pas traîné longtemps dans ma liseuse (ICI). Deux romans de cet auteur en deux mois et deux lectures orgasmiques. Là, je fait une courbette parce que le niveau des personnages de ce livre est haut. Un autre coup de cœur.

Une lecture en demi-teinte pour « Djebel » de Gilles Vincent (ICI). Un début superbe, tout en finesse, tout en profondeur, une entrée dans la guerre d’Algérie et puis, contrebalançant cette maîtrise, des détails qui fâchent un peu, surtout au niveau des personnages. Malgré tout, une agréable lecture et une envie de vérifier que l’auteur s’est corrigé.

Aussitôt acheté, aussitôt lu ! On ne traîne pas quand on a sur sa table de chevet « Le baptême des ténèbres » dernier opus en date du talentueux Ghislain Gilberti (ICI). Si le premier tome m’avait emballé et transporté, celui-ci a fait de même, sauf que j’ai plongé dans ma lecture… Ceux qui l’ont lu comprendront. Bref, une putain de lecture qui ne m’a pas laissé beaucoup de répit. Un auteur à découvrir de toute urgence ! Coup de cœur et coup de pied au cul.

Pour ma LC chez Bianca de ce mois d’octobre, c’était « La conspiration de Whitechapel » de Anne Perry (ICI) qui était à lire. Thomas Pitt démis de ses fonctions, on a mal pour lui. Cette lecture m’a agréablement surprise parce que je pensais m’ennuyer ferme alors qu’il en fut tout autrement. Génial !

À cheval sur octobre/novembre, il y a aussi l’excellent « Pierre qui roule » de Donald Westlake qui met en scène le cambrioleur Dormunder, un type jamais à court de plan foireux ou rocambolesque. Du rire et des sourires au menu de ce roman qui m’a fait passer un tout bon moment de lecture.

Bilan Livresque Octobre : 8 livres et plein de bédés

  1. La bouffe est chouette à Fatchakulla : Ned Crabb
  2. Seuls les vautours : Nicolas Zeimet
  3. Mémoire assassine : Thomas H. Cook
  4. Les Neuf Cercles : R.J. Ellory
  5. Djebel : Gilles Vincent
  6. Le baptême des ténèbres : Ghislain Gilberti
  7. La conspiration de Whitechapel : Anne Perry
  8. Pierre qui roule : Donald Westlake