Miss Marple – Saison 6 – Épisode 3 – La nuit qui ne finit pas (2013)

Résumé de l’épisode :

Mike Rogers tombe follement amoureux d’une héritière, Ellie Goodman, devant une propriété qu’il aimerait acheter. Pourtant, les lieux ont mauvaise réputation depuis que trois personnes y ont trouvé une mort tragique.

Quelque temps plus tard, les tourtereaux se marient. La jeune femme acquiert la fameuse demeure, où elle s’installe avec son bien-aimé. Mais très vite, ils sont victimes d’événements malheureux.

Miss Marple décide de leur venir en aide afin de démêler le vrai du faux.

  • D’après La Nuit qui ne finit pas (1967)
  • Le personnage de Miss Marple n’est pas présent dans le roman.
  • C’est le dernier épisode de Miss Marple. La sérié est arrêtée en même temps que celle d’Hercule Poirot en 2013.

Ce que j’en ai pensé :
C’était en juin 2020 que j’avais lu le roman éponyme de Agatha Christie et j’étais curieuse de le voir mis en scène avec Miss Marple puisque dans le roman, elle n’y apparaît pas.

Vous le savez, je ne suis pas une afficionado de miss Marple, lui préférant Hercule Poirot…

Malgré une année de passée, le roman était encore frais dans ma mémoire et j’ai donc été étonné de voir l’épisode commencer par une scène avec des jeunes qui patinaient sur un lac gelé avant que la glace ne se rompe entraînant l’un d’eux dans la mort glacée.

Assurément, la version télé est différente du roman, des ajouts y étant été porté, afin de la rendre plus intéressante, plus intrigante et d’y faire intervenir miss Marple.

Si au départ j’ai été un peu déroutée du fait de mes souvenirs de lecture, je me suis prise assez vite au jeu, voyant venir l’affaire, mais ne pouvant m’empêcher de trouver Mike Rogers sexy en diable avec sa petite gueule d’amour.

L’épisode est glaçant, surtout lorsque l’on sait comment ça va se terminer. Les ajouts donnent une version encore plus dramatique et tragique au roman et il faudra la sagacité de miss Marple pour démêler le vrai du faux.

Au final, malgré les changements par rapport au roman, cette adaptation télé est réussie et j’ai adoré alors que je ne suis pas fan de la série avec miss Marple. En tout cas, ça m’a donné envie de regarder les autres épisodes de la série, même si ce n’est pas la même actrice.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°300], Le Challenge A Year in England pour les 10 ans du Mois anglais [Lecture N°53] et Le Mois anglais (Juin 2021 – Season 10) chez Lou, Cryssilda et Titine.

Columbo – Saison 02 – Épisode 04 – Dagger of the Mind

Ecrit par : Jackson Gillis

Produit par : Dean Hargrove

Casting :

  • Peter Falk : Lieutenant Columbo
  • Richard Basehart : Nicholas Frame
  • Honor Blackman : Lilian Stanhope
  • John Williams : Sir Roger Haversham
  • Wilfrid Hyde-White : Tanner

Résumé : Lillian Stanhope a séduit le producteur Sir Roger Haversham avec la complicité de son mari pour qu’il produise Macbeth, la pièce dans laquelle compte jouer le couple.

Lorsque le producteur s’aperçoit des intentions du couple, il décide de tout arrêter.

Victime d’un mauvais coup durant une dispute, il meurt et le couple va tenter de faire passer cet homicide pour un accident. Columbo, en visite à Scotland Yard (pour y apprendre les techniques de pointe pratiquées par Scotland Yard auprès du très anglais detective chief superintendent Durk) va mener l’enquête.

Columbo pour le Mois Anglais ? Non, non, je n’ai pas fumé mes herbes de Provence ou abusé du café eet non je n’essaie pas d’entuber les organisatrices ! C’est oublier qu’un jour, Columbo a été invité par Scotland Yard et que, pas de bol pour les meurtriers, il les a coincé avec son espièglerie habituelle.

S.O.S. Scotland Yard est le titre V.F de l’épisode, mais pour ajouter du mystère, j’ai décidé de mettre celui en V.O afin de vous faire hausser les sourcils. Dagger of the Mind fait référence à Macbeth.

Columbo en Angleterre, à Londres, plus précisément, ça vaut son pesant de cacahuètes. Déjà que le lieutenant à l’imper froissé détonne dans les maisons chics où il enquête, le voir courir partout pour prendre des photos du folklore anglais pourrait laisser croire que les touristes américains sont ainsi lorsqu’ils visitent un pays à l’Histoire forte : courant partout comme un lapin pour shooter des images.

Une fois de plus, tout le monde pensera que le lieutenant n’est pas un homme intelligent, qu’il est décalé, un peu fou et qu’on leur a envoyé le débile de service. Ben non messieurs les anglais !

J’apprécie tous les anciens épisodes de Columbo, mais lui, c’est un de mes chouchous.

Les ambiances londoniennes sous la pluie changent de celles de Los Angeles sous le soleil étincelant.

Pas de grosses voitures américaines mais de belles anglaises, dont celle du couple formé par Nicholas Frame (Richard Basehart) et Lillian Stanhope (Honor Blackman), sorte de voiture de sport à hauteur d’un basset qui ne comporte pas de vitres latérales à tel point que l’on se demande comment ils n’ont pas froid lorsqu’ils conduisent ou attendent l’autre dans une ruelle mal famée.

Pour une fois, nous enquêterons dans le milieu du théâtre, avec deux acteurs sur le retour qui ont conspirés pour que Sir Roger Haversham (John Williams) leur monte Hamlet et une fois que le vieil homme pété de thunes se rendit compte que l’on jouait avec ses pieds, vitupéra à l’encontre de ces deux acteurs et paf Sir Roger Haversham…

Mort, tué accidentellement par Lillian Stanhope que cet homicide involontaire va hanter, comme dans Macbeth qui nous montre les affres que traversent les meurtriers qui ne peuvent plus jouir d’aucune sérénité jusqu’à ce que leur forfait soit découvert et leur crime puni.

D’ailleurs, nos deux acteurs, Nicholas Frame et Lillian Stanhope, qui jouent respectivement Macbeth et Lady Macbeth, deviennent réellement Macbeth et Lady Macbeth en tuant Sir Roger Haversham, sorte de substitut du roi Duncan qui deviendra ensuite l’équivalent du fantôme de Banquo, lorsque Lillian, dans la réserve du musée, tombera nez à nez avec la tête de cire de Sir Roger, comme s’il était revenu d’outre-tombe pour hanter son esprit.

Ce qui me fait toujours rire dans les Columbo, c’est que personne ne le prend jamais au sérieux, surtout les coupables et quand le couperet tombe, ils sont souvent les premiers étonnés car Columbo était toujours arrivé vers eux avec cette expression de fausse candeur affichée sur le visage. Ce n’est qu’à la fin de l’épisode que les coupables se rendent compte que Columbo a toujours mené le jeu.

Nos deux acteurs sur le retour vont se démener pour le mener sur des fausses pistes mais peine perdue, notre lieutenant connait son métier et à coup de phrases cultes, telles « Juste une dernière chose » ou de « Quand je vais dire ça à ma femme » et petit à petit, à coup de petits détails qui ne collent pas, il va comprendre l’implication de nos deux acteurs dans le mort de Sir Roger Haversham. Mais comment le prouver ?

Columbo n’est pas à une mise en scène près, à un piège tendu au(x) coupable(s), comme simuler une panne pour prouver que de ce point-là, le téléphone de la voiture ne passe pas, ou jouer avec la boite de petit chimiste de son petit neveu face à un dentiste qui avait réussi le crime presque parfait.

Ici, ce sera le coup du parapluie…

Anybref, un excellent épisode de Columbo, comme toujours, où notre lieutenant fera preuve de perspicacités, n’ayant rien à apprendre des Anglais (il pourrait même être leur prof) et n’étant pas gêné d’avouer ses lacunes en théâtre ou en culture, montrant une fois de plus qu’il vient d’un autre milieu social, celui constitué par les petits gens et qu’il en est fier.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°287], Le Challenge A Year in England pour les 10 ans du Mois anglais [Lecture N°40] et Le Mois anglais (Juin 2021 – Season 10) chez Lou, Cryssilda et Titine.

Les Petits Meurtres d’Agatha Christie – Saison 02 – Épisode 15 – La mystérieuse affaire de Styles (2016)

Résumé : Émilie Beauregard, soixante ans, riche propriétaire d’un hôtel thalasso de luxe, a épousé Adrien, un jeune masseur de 30 ans beau comme un dieu.

Mais Ève Constantin, son assistante, est persuadée qu’Adrien n’est intéressé que par la fortune d’Émilie est serait même prêt à la tuer.

Sans prévenir le commissaire Laurence qui fête ses 50 ans, Marlène, toute émoustillée de pouvoir jouer les clientes, convainc Alice de l’accompagner.

La journaliste s’apprête à faire une rencontre tout à fait inattendue.

  • Réalisation : Éric Woreth (saison 2, France, 2016)
  • Scénario : Pierre Linhart, d’après Agatha Christie
  • Distribution : Samuel Labarthe (Swan Laurence), Blandine Bellavoir (Alice Avril), Élodie Frenck (Marlène), Natacha Lindinger (docteur Maillol), Frédérique Tirmont (Émilie Beauregard), Sophie Cattani (Éve Constantin), Cyril Guei (Timothée Glissant), Alexia Barlier (Diane Clément-Roussel)
  • Genre : policier

Ce que j’en ai pensé :
Autant où certains romans d’Agatha Christie me restent en mémoire, autant j’en oublie certains et celui-ci en faisait partie car je confondais sans doute son final avec celui d’un autre.

Il a fallu que je regarde la version avec David Suchet pour me garder en mémoire l’entourloupe de la reine du Crime pour bluffer ses lecteurs.

Le procédé utilisé était plus flagrant dans la version anglaise que dans la française… À tel point que j’ai hésité pour la résolution de l’affaire, même si ce visionnage-ci était mon deuxième…

Alors oui, je me souvenais de certaines choses, comme du bellâtre qui avait épousé une cougar et que cette cougar représentait énormément pour un personnage de la série (mais je ne divulgâcherai rien !).

Pour le reste, je suis repartie quasi vierge lorsque j’ai visionné à nouveau cet épisode que j’aime beaucoup tant il est drôle et angoissant.

Drôle avec Marlène et Alice qui vont enquêter en catimini à l’hôtel de thalasso, Styles, parce que la directrice les prends pour deux femmes qui s’aiment, parce que Marlène dort avec ses bigoudis, parce que Laurence vient d’avoir 50 balais et qu’il essaie de rajeunir son image en s’habillant de plus en plus cool et parce que tout comme le commissaire Larosière, il aura une panne de Popol !

Angoissant parce qu’il y a des morts, parce qu’Alice est visée aussi et parce qu’on assassine un pauvre chat qui possède la même couleur de pelage que le mien (argh !).

Laurence et Alice continue de se chamailler, de s’engueuler, de s’énerver l’un l’autre, mais lorsque l’on attente à la vie d’Alice, au lieu de l’appeler « Avril », il dira son prénom, avec de l’angoisse dans la voix.

Beaucoup de mystères et de suspicions dans cet épisode et en prime, l’épouse d’un ministre qui passe beaucoup de temps en thalasso (elle n’a que ça à faire, elle), qui drague ouvertement les hommes, qui s’envoie en l’air sans soucis, tant pis si monsieur le ministre ne passe plus les portes.

Et puis, il y a Adrien, le mari de la cougar ! Cet homme est un régal pour les yeux, on aimerait qu’il nous fasse rugir de plaisir en nous massant le dos comme il le fait dans l’épisode, avec ses belles mains qui pétrissent les chairs enduites d’huile, les faisant glisser encore mieux… Bon, je stoppe là sinon vous allez me perdre en cours de route.

Anybref, on aurait envie d’aller piquer une tête dans cet hôtel de thalasso et de passer un petit séjour, tant pis si les cadavres se ramassent à la pelle.

En regardant l’épisode, je me suis rendue compte que la cougar avait déjà joué dans un autre épisode des Petits Meurtres et en faisant travailler mes petites cellules grises, la pièce est tombée : la dame riche dans « Je ne suis pas coupable », un épisode de la saison 1, avec Larosière et Lampion (déguisé en femme).

Un épisode drôle, avec beaucoup de mystères, de suspense, de questionnements (si on ne se souvient plus de la résolution et du coup de tepu de l’auteure), de fausses pistes, d’humour, de sentiments et d’amitié.

Même si l’entourloupe de madame Christie se voit moins dans cet épisode que dans les autres adaptations télé, cette version-ci est plus drôle que celle avec Poirot commençant sa première enquête en Angleterre.

À noter que pour le mois de mars, je vais relire le roman avec ma copinaute Bianca (ce sera sa première lecture pour elle) dans le cadre du challenge « A year in England » consacré aux romans policiers.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°209] et Le Mois du Polar – Février 2021chez Sharon [Fiche N°35].

[SÉRIES] Dracula de Steven Moffat et Mark Gattis [Par Dame Ida – Eau bénite non fournie]

Mini série de trois épisodes diffusée par NETFLIX et la BBC, produite en 2019, diffusée en 2020

Créateurs : Steven Moffat et Mark Gattis

Réalisation : Jonny Campbell (1er épisode) ; Damon Thomas (2e épisode); Paul McGuigan (3e épisode).

Introduction : Quand Dame Ida s’emmerde et qu’elle doit faire une pause de lecture (ses vieux yeux ne peuvent plus rester sur sa liseuse plus de deux heures d’affilée… ses vieux os non plus d’ailleurs… mine de rien on ne peut pas lire dans n’importe quelle position), elle a le choix entre faire de la pâtisserie, ou regarder des séries (la position allongée ou vautrée ne lui est aucunement pénible).

Parfois elle fait même les deux en même temps.

Et avec le Grand Confinement face à ce vilain virus qui pourrait presque l’envoyer ad patres vu qu’elle n’est plus si jeune, plus si mince et plus si en forme… Dieu sait si Dame Ida s’emmerde actuellement beaucoup !

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui Dame Ida va vous parler non pas d’un roman mais d’une série…

Et qui plus est d’une série récente puisqu’une copine lui a prêté son code Netflix…

Et comme ici on aime les trucs un peu gothiques victoriens vu que c’est contemporain de notre Détective Consultant préféré (auquel je n’ai pas pu m’empêcher de percevoir comme une allusion quand au détour d’un dialogue on évoque un détective de Londres… Et bien je n’ai pas résisté au plaisir de vous en faire un retour.

Résumé : Fin du XIXème siècle, dans un couvent perdu de Bulgarie, Sœur Agatha, secondée par une autre femme en habit de religieuse, interroge un certain Jonathan Harker bien mal en point, qui essaie de rassembler ses souvenir sur la cruelle expérience qu’il a pu vivre au château du Comte Dracula, où il s’était rendu pour affaires, et dont il serait parvenu à s’évader…

C’est ainsi que s’ouvre le premier épisode de cette Nième adaptation des aventures du plus célèbre vampire des Carpathes et de ceux qui veulent sa peau bien gorgée du sang de ses victimes.

 

Je ne vous ferai pas l’offense de vous en dire davantage. Les lecteurs et lectrice de ce blog (et même les autres pauvres malheureux et incultes qui n’y jettent jamais un œil) savent tout de l’histoire écrite par Bram Stoker, même s’ils ne l’ont pas lue pour de vrai, se contentant de ce que le cinéma et autres séries en ont mis à notre disposition.

Bien évidemment, cette adaptation n’est qu’une adaptation qui s’inspire plus ou moins de l’œuvre originale, voire des précédentes adaptations…

Et comme Gattis et Moffat nous y ont habitué lorsqu’ils se sont attaqués à Sherlock Holmes, ils n’ont pas non plus rechigné à user et abuser des swicths spaciaux-temporels qu’ils semblent apprécier au point d’en faire leur marque de fabrique.

Si les deux premiers épisodes sont assez proches du roman, dans l’esprit du moins, car certaines péripéties sont clairement rajoutées pour faire durer l’affaire 3 x 1h30, et si certains personnages sont développés différemment ou carrément modifiés, le troisième épisode lui n’est plus que très vaguement inspiré de l’œuvre de Stoker. Un peu quand même mais… bien moins que les autres.

Image soignée, effets spéciaux corrects sans être délirants, beaux décors, belle image… Sur le plan technique rien à dire…

Quoi que je ne sois pas non plus une cinéphile distinguée et compétente pour me poser là en critique évidemment. En même temps si ça avait été moche et nul, ça, j’aurais été capable de m’en rendre compte tout de même…

Comme je commence à m’habituer à voir chaque scénariste ou réalisateur vouloir réécrire l’histoire à sa sauce, je ne m’en suis pas offusquée, et j’ai passé un bon moment jusqu’aux dernières vingt minutes… Les minutes cruciales du dénouement…

Et tout de même la qualité d’un dénouement ça compte quand on s’est fadé près de 5h de série…

Ce n’est pas tant que le dénouement soit totalement hors sujet…

Mais Gattis et Moffat nous avaient déjà fait le coup dans la conclusion du dernier épisode de la dernière (probablement pour de bon) saison de Sherlock…

Ils semblent aimer les dialogues dramatiquement surfaits, grandiloquents et métaphysiques de révélations finales sur la vraie nature des choses, des gens, et là en occurrence de la vraie nature du vampire…

Et ça donne à l’atmosphère des dernières minutes de la série un côté pseudo-intello artificiel torturé des méninges qui se la pète… Que je trouve totalement inutile, pour ne pas dire pénible en ce sens que ça me donne l’impression que ça tombe à plat tant c’est en décalage avec le fond de l’histoire.

Ouais… Le mythe du vampire fascine… Sinon on n’aurait pas des dizaines de films et de séries sur la question…

Ouais… il y a derrière des ressorts symboliques ou psychologiques qui peuvent expliquer pourquoi ça vient capter notre intérêt…

Mais si on veut présenter une thèse sérieuse et solide là dessus, ça ne se torche pas en un quart d’heure et ça ne s’explicite pas sur le dos d’une histoire qu’on doit finir de raconter en en faisant une illustration.

C’est peut être ma sensibilité personnelle… Mais j’ai beaucoup du mal avec le mélange des genres.

Soit on fait du reportage ou du documentaire pour exposer sa thèse sur les vampires… Soit on fait une histoire à partir de ses propres représentations du vampire… Mais profiter du dénouement d’une série pour exposer ça à travers le dialogue final du dénouement… Bof bof…

J’ai du mal avec le divertissement qui subitement quelques minutes avant la fin veut se faire intellectuel ou philosophique alors que franchement… le genre fantastique s’y prête généralement assez mal.

En effet, face au fantastique, notre cerveau rationnel doit se mettre en pause, sinon on se dirait du début à la fin « mais ça n’existe pas tout ça, ils nous prennent pour des cons ».

Donc si on met son cerveau rationnel en pause… et bien il n’est plus là pour accuser réception des messages philosophique qu’on veut faire passer… Et ils sont tellement inattendus qu’ils en deviennent presque grotesques à ce moment là.

Bref une série de bonne qualité dont j’ai trouvé la fin relativement décevante eu égard à ma propre difficulté face au mélange des genres et à la mise en scène dramatisée d’une inutile pseudo philosophie de supermarché.

Mais, j’avoue être assez difficile sur cette question. Il y a des gens qui aiment.

Fuck, the English Month is finish – Bilan du Mois Anglais : Juin 2019 [Saison 8]

Une fois de plus, je me suis déchaînée pour le Mois Anglais qui se déroule en Juin, mois où je suis toujours en congé !

Malgré le fait que je sois allée me dorer la pilule dans le Sud de la France, je suis restée tout le temps à l’heure anglaise, pensant anglais, buvant anglais et mangeant… Non, pas anglais mais français ou méditerranéen ! Mon masochisme s’arrête là. La cuisine anglaise, très peu pour moi.

Réveillée tous les matins à 5h par le God Save The Queen, je m’enfilais tasses de thé sur tasse de thé, avant de boire 1 litre de café sur ma journée pour mener à bien mes lectures et puis écrire mes chroniques sur le pouce (sur le clavier, plutôt).

J’ai dû en manquer un peu, de café, puisque pour certains fiches, je n’avais pas mis mes conclusions, oubliant aussi la cotation et même les liens vers les challenges participants…

Cette année, j’avais assez bien de bédés au menu, c’est plus rapide à lire mais j’ai lu moins de romans. Hé, on ne peut pas être excellente en tout.

Maintenant, le suspense est à son comble pour savoir si j’ai battu mes anciens records où si je me suis mise minable.

Scores des Mois Anglais (pour rappel) :

  • 2013 : 36 billets !! (Titine comprenait son erreur de m’avoir inscrite de force)
  • 2014 : 62 billets !! (Burn-Out pour Titine et moi aussi)
  • 2015 : 41 billets !! (Des vacances pour Titine, quasi)
  • 2016 : 51 billets !! (J’ai fait honneur à ma réputation)
  • 2017 : 47 billets !! (Ok, j’ai failli un peu… shame on me)
  • 2018 : 53 billets !!!! (3ème meilleur score !)
  • 2019 : 54 billets !!! (2ème meilleur score, je suis épuisée, morte)

Oui, j’ai augmenté mon score de 2018, de peu, mais j’y suis arrivée (et je n’y croyais pas).

Bilan du Mois Anglais Juin 2019 :

  1. Harrison & Holmes – Tome 01 – L’œil de fer : Arnü West [BD]
  2. Harrison et Holmes – Tome 2 – Pièces détachées : Arnü West [BD]
  3. Détectives – T1 – Miss Crumble, Le monstre botté : Hanna & Guinebaud [BD]
  4. Détectives – T5 – Frédérick Abstraight, A cat in the barrel : Hanna [BD]
  5. Détectives – T6 – John Eaton, Eaton in love : Herik Hanna & Mara [BD]
  6.  Détectives – T7 – Nathan Else – Else et la mort : Hanna & Guinebaud [BD]
  7. Clues – Tome 01 – Sur les traces du passé : Mara [BD]
  8. Clues – Tome 02 – Dans l’Ombre de l’Ennemi : Mara [BD]
  9. Clues – Tome 03 – Cicatrices : Mara [BD]
  10. Clues – Tome 04 – À la croisée des chemins : Mara [BD]
  11. Jour J – Tome 18 – Opération Charlemagne : Fred Duva & J-P Pécau [BD]
  12. Holmes – BD dont vous êtes héros – Ombre de Jack l’éventreur : CED [BD]
  13. Jack L’Éventreur : Ortiz & Segura [BD]
  14. L’Homme de l’année – Tome 13 – 1888 : Benjamin Blasco-Martinez & Céka [BD]
  15. Dans la tête de Sherlock Holmes – T1 – L’Affaire du Ticket Scandaleux : Lieron & Dahan [BD]
  16. Le Magicien de Whitechapel – Tome 01 – Jerrold Piccobello : Benn [BD]
  17. Sherlock Holmes – Tome 2 : Ishinomori, Ishikawa & Conan Doyle [MANGA]
  18. Black Butler – Tome 27 : Yana Toboso [MANGA]
  19. Moriarty – Tome 04 : Ryôsuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi [MANGA]
  20. Les Sept Morts D’Evelyn Hardcastle : Stuart Turton [ROMAN]
  21. J’étais Jack L’Éventreur : Claude Ferny [ROMAN]
  22. Jack L’Éventreur – Le retour : Gilles Vincent [ROMAN]
  23. L’Affaire Jack L’Éventreur : Christian Coudurier [ROMAN]
  24. Mary Jane Kelly – La dernière victime : Didier Chauvet [ROMAN]
  25. London nocturne : Cathi Unsworth [ROMAN]
  26. Le Portrait de Dorian Gray : Oscar Wilde [ROMAN – Relecture]
  27. Dracula : Bram Stoker [ROMAN – Relecture]
  28. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ‭: J.K. Rowling [ROMAN] [LC Bianca]
  29. L’échange ‭:‬ Rebecca Fleet [ROMAN] [LC Bianca]
  30. Le Crime de l’Orient Express ‭:‬ Agatha Christie [ROMAN] [LC Bianca]
  31. Détectives Yorkshire – T1 – Rendez-vous avec crime : Chapman [ROMAN]
  32. Les Attracteurs de Rose Street : Lucius Shepard [ROMAN]
  33. Le choix : Paul J. McAulay [ROMAN]
  34. Le fantôme de Canterville : Oscar Wilde [ROMAN]
  35. La Machine à explorer le temps : H.G. Wells [ROMAN] 
  36. Les meurtres de Molly Southbourne : Tade Thompson [ROMAN]
  37. Les Naufrageurs : Iain Lawrence [ROMAN]
  38. Le Chant De L’Assassin : R.J. Ellory [ROMAN]
  39. À table ! : John Wainwrigh [ROMAN]
  40. Chroniques de St Mary – T1 – Un monde après l’autre : Taylor [ROMAN]
  41. Oscar Wilde et les crimes de la Tamise : Gyles Brandreth [ROMAN]
  42. Frère Athelstan – Tome 5 – Le Fanal de la mort : Paul Doherty [ROMAN]
  43. De Profundis / La Ballade de la geôle de Reading : Oscar Wilde [ROMAN]
  44. L’Éventail de Lady Windermere : Oscar Wilde [ROMAN]
  45. Des garçons bien élevés : Tony Parsons [ROMAN]
  46. Absolution : Anthony Shaffer [ROMAN]
  47. Harry Potter à l’école des sorciers de Chris Columbus (2001) [FILMS]
  48. Harry Potter et la chambre des secrets de Chris Columbus (2002) [FILMS]
  49. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban de Alfonso Cuarón (2004) [FILMS]
  50. Brexit de Toby Haynes (2019) [TÉLÉFILMS]
  51. Ordeal by innocence – Témoin indésirable (2017) [SÉRIES]
  52. Witness for the Prosecution – Témoin à charge (2016) [SÉRIES]
  53. A very english scandal (2018) [SÉRIES]
  54. Gunpowder [SÉRIES]

The English Month – Le Mois Anglais – Juin 2019 – Saison 8

Juin, vous n’y couperez pas, c’est le Mois Anglais ! La huitième saison, comme GOT, mais pas la dernière saison pour le English Month (mon dieu, je n’y survivrais pas).

  • 2013 : 36 billets !! (Titine comprenait son erreur de m’avoir inscrite de force)
  • 2014 : 62 billets !! (Burn-Out pour Titine et moi aussi)
  • 2015 : 41 billets !! (Des vacances pour Titine, quasi)
  • 2016 : 51 billets !! (J’ai fait honneur à ma réputation)
  • 2017 : 47 billets !! (Ok, j’ai failli un peu… shame on me)
  • 2018 : 53 billets !!!! (2ème meilleur score !)
  • 2019 : ???????

Pour une fois, durant le Mois Anglais, j’aurais voulu essayer de mettre Sherlock Holmes et Jack The Ripper un peu en retrait, du moins, de faire en sorte que ces deux-là ne phagocytent pas tout le Mois Anglais, comme chaque année.

Peine perdue, en faisant mon English liste, j’ai craqué ! Alors, il y aura du Holmes et du Jack The Ripper au menu, parce que c’est mon vice et que sans ça, je n’ai pas ma dose.

Et pour que l’overdose soit complète, je vais même poster fin mai quelques anciennes critiques holmésiennes en provenance de Babelio et qui ne se trouvaient pas sur mon blog. Je ne me sens plus…

Une fois de plus, je vais remettre sur la liste des romans que je dois lire depuis le Déluge (le Biblique) et que je n’ai toujours pas trouvé le temps pour les lire… Et puis, comme si ça ne suffisait pas, je vais relire un Harry Potter (LC), le Dracula de Bram Stoker et le Portrait de Dorian Gray de Wilde.

Une fois de plus ils vont se retrouver sur la liste (qui n’est pas électorale) et je vous parierais bien mon string rose à paillette (en diamant, les paillettes) que je trouverai encore un moyen de ne pas les lire !!!

Ma petite (hem) liste – 69 possibilités… 

  1. Harrison & Holmes – Tome 01 – L’œil de fer : Arnü West [BD]
  2. Harrison et Holmes – Tome 2 – Pièces détachées : Arnü West [BD]
  3. Détectives – T 1 – Miss Crumble, Le monstre botté : Hanna & Guinebaud [BD]
  4. Détectives – T 5 – Frédérick Abstraight, A cat in the barrel : Hanna [BD]
  5. Détectives – T 6 – John Eaton, Eaton in love : Herik Hanna & Mara [BD]
  6. Clues – Tome 01 – Sur les traces du passé : Mara [BD]
  7. Clues – Tome 02 – Dans l’Ombre de l’Ennemi : Mara [BD]
  8. Clues – Tome 03 – Cicatrices : Mara [BD]
  9. Clues – Tome 04 – À la croisée des chemins : Mara [BD]
  10. Jour J – Tome 18 – Opération Charlemagne : Fred Duva & J-P Pécau [BD]
  11. Sherlock Holmes – Tome 2 : Ishinomori, Ishikawa & Conan Doyle [MANGA]
  12. Black Butler – Tome 27 : Yana Toboso [MANGA]
  13. Moriarty – Tome 04 : Ryôsuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi [MANGA]
  14. Holmes – BD dont vous êtes héros – Ombre de Jack l’éventreur : CED [BD]
  15. Jack L’Éventreur : Ortiz & Segura [BD]
  16. L’Homme de l’année – Tome 13 -1888 : Benjamin Blasco-Martinez & Céka [BD]
  17. Les Sept Morts D’Evelyn Hardcastle : Stuart Turton [ROMAN]
  18. Le Chant De L’Assassin : R.J. Ellory [ROMAN]
  19. London nocturne : Cathi Unsworth [ROMAN]
  20. J’étais Jack L’Éventreur : Claude Ferny [ROMAN]
  21. Jack L’Éventreur – Le retour : Gilles Vincent [ROMAN]
  22. L’Affaire Jack L’Éventreur : Christian Coudurier [ROMAN]
  23. Mary Jane Kelly – La dernière victime : Didier Chauvet [ROMAN]
  24. Bas-Fonds Londres – Crime et prostitution sous règne de Victoria : Chesney [ROMAN]
  25. L’Esprit des morts : Andrew Taylor [ROMAN]
  26. Des garçons bien élevés : Tony Parsons [ROMAN]
  27. Absolution : Anthony Shaffer [ROMAN]
  28. Le sourire du Diable – Thomas Hawkins 1 : Antonia Hodgson [ROMAN]
  29. Les tables des templiers : Adrian Dawson [ROMAN]
  30. L’Éventail de Lady Windermere : Oscar Wilde [ROMAN]
  31. Le fantôme de Canterville : Oscar Wilde [ROMAN]
  32. De profundis – La Ballade de la geôle de Reading : Oscar Wilde [ROMAN]
  33. Le Portrait de Dorian Gray : Oscar Wilde [ROMAN – Relecture]
  34. Dracula : Bram Stoker [ROMAN – Relecture]
  35. Anno Dracula – Tome 1 : Kim Newman [ROMAN]
  36. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ‭: J.K. Rowling [ROMAN] [LC Bianca]
  37. L’échange ‭:‬ Rebecca Fleet [ROMAN] [LC Bianca]
  38. Le Crime de l’Orient Express ‭:‬ Agatha Christie [ROMAN] [LC Bianca]
  39. Tess d’Urberville : Thomas Hardy [ROMAN]
  40. L’Amant de lady Chatterley : D.H. Lawrence [ROMAN]
  41. La Quête : Robert Lyndon [ROMAN]
  42. Les ombres de Rutherford Park : Elizabeth Cooke [ROMAN]
  43. L’étrange affaire de Spring Heeled Jack – Burton & Swinburne 1 : Mark Hodder [ROMAN]
  44. Dossiers Cthulhu 2 – Holmes et les Monstruosités du Miskatonic : Lovegrove [ROMAN] 
  45. Au service surnaturel de sa majesté 2 – Agent double : O’Malley [ROMAN]
  46. Parmi les tombes : Tim Powers [ROMAN]
  47. SS-GB : Len Deighton [ROMAN]
  48. Maudit mercredi – Jour où jeunes filles rencontrent… : French [ROMAN]
  49. Moriarty – Le chien des d’Urberville : Newman [ROMAN]
  50. La faucheuse – Tome 2 – Thunderhead : Neal Shusterman [ROMAN]
  51. La Rose pourpre et le Lys – Tome 1 : Michel Faber [ROMAN]
  52. Détectives Yorkshire – T1 : Rendez-vous aveccrime : Chapman [ROMAN]
  53. Frère Athelstan – Tome 5 – Le fanal de la mort : Doherty Paul [ROMAN]
  54. Les Attracteurs de Rose Street : Lucius Shepard [ROMAN]
  55. A very english scandal (2018) [SÉRIES]
  56. Ordeal by innocence – Témoin indésirable (2017) [SÉRIES]
  57. Witness for the Prosecution – Témoin à charge (2016) [SÉRIES]
  58. The Durrells – Saison 2 (2017) [SÉRIES]
  59. The End Of The Fucking World – Saison 1 (2017) [SÉRIES]
  60. Gunpowder (2017) [SÉRIES]
  61. Brexit de Toby Haynes (2019) [FILMS]
  62. Trainspotting de Danny Boyle (1996) [FILMS]
  63. Le Troisième Homme de Carol Reed (1949) [FILMS]
  64. Barry Lyndon de Stanley Kubrick (1975) [FILMS]
  65. Shaun of the Dead de Edgard Wright (2004) [FILMS]
  66. Le Dernier Pub avant la fin du monde de Edgard Wright (2013) [FILMS]
  67. Harry Potter à l’école des sorciers de Chris Columbus (2001) [FILMS]
  68. Harry Potter et la chambre des secrets de Chris Columbus (2002) [FILMS]
  69. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban de Alfonso Cuarón (2004) [FILMS]

Le Mois Américain – Septembre 2018 – Ça va flinguer sa race !

Si Juin est pour les Anglais, Septembre est pour les Américains ! Et tout le monde sait que je ne raterais pour rien au monde l’un ou l’autre de ces challenges.

Si pour le Mois Anglais je mets à l’honneur mon détective préféré et mon criminel anonyme, pour le Mois Américain, je vais me plonger dans du western, que ce soit en bédé avec des Blueberry, des Durango ou autres Tuniques Bleues et Lucky Luke, mais je vais tâcher aussi de sortir de ma PAL des romans qui ont pour thème le Western dans ses lettres de noblesse !

Je vais même lire un Sherlock Holmes, un qui avait été sélectionné pour le Mois Anglais et qui n’a pas pu y participer pour cause d’américanité prononcée (je l’ai arrêté de suite en voyant qu’il se déroulait dans un pensionnat américain – Ida, je sais, Holmes aux States, c’est une hérésie).

Entreront aussi programme de lectures, des livres parlant de la ségrégation raciale et ceux qui m’emmènent dans les trous du cul de l’Amérique.

Mes envies de lectures pour le Mois Américain :

  1. Sherlock & Moria – Tome 1 – L’initiation : Ridley Pearson
  2. La montagne en sucre : Wallace Stegner
  3. La prisonnière du désert : Le May
  4. Le vent de la plaine : Le May
  5. Femme de feu : Luke Short
  6. La famille Winter : Jackman
  7. Le sang des Dalton : Ron Hansen
  8. La culasse de l’enfer : Tom Franklin
  9. La porte d’or : Le Bris
  10. La rivière des indiens : Lent
  11. L’agent indien : O’Brien
  12. La dernière frontière : Howard Fast
  13. Le gang de la clef à molette : Edward Abbey
  14. L’Étrange Incident : Walter Van Tilburg Clark
  15. L’Aventurier du Rio Grande : Tom Lea
  16. Le Passage du canyon : Ernest Haycox
  17. Les Fugitifs de l’Alder Gulch : Ernest Haycox
  18. Méridien de sang : Cormac McCarthy
  19. Knockemstiff : Donald Ray Pollock
  20. Bohemian flats : Mary Relindes Ellis
  21. Kentucky Straight : Chris Offutt
  22. Le gang des rêves : Luca Di Fulvio
  23. Dreamcatcher : Stephen King [Défi CannibElfique]
  24. Dites-leur que je suis un homme : Ernest J. Gaines
  25. Wash : Margaret Wrinkle
  26. Les croix en feu : Pierre Pelot
  27. Les larmes de la liberté : Kathleen Grissom  [LC Bianca]
  28. La Jeunesse de Blueberry – Tome 16 – 100 dollars pour mourir : François Corteggiani & Michel Blanc-Dumont [BÉDÉ]
  29. La jeunesse de Blueberry – Tome 17 – Le Sentier des Larmes : François Corteggiani & Michel Blanc-Dumont [BÉDÉ]
  30. La jeunesse de Blueberry – Tome 18 – 1276 âmes : François Corteggiani & Michel Blanc-Dumont [BÉDÉ]
  31. La Jeunesse de Blueberry – Tome 19 – Rédemption : Corteggiani & Blanc-Dumont [BÉDÉ]
  32. Blueberry – Tome 13 – Chihuahua Pearl : Charlier & Giraud [BÉDÉ]
  33. Blueberry – Tome 14 – L’homme qui valait 500.000 $ : Charlier & Giraud [BÉDÉ]
  34. Blueberry – Tome 15 – Ballade pour un cercueil : Charlier & Giraud [BÉDÉ]
  35. Blueberry – Tome 16 – Le Hors-la-loi : Charlier & Giraud [BÉDÉ]
  36. Blueberry – Tome 17 – Angel Face : Charlier & Giraud [BÉDÉ]
  37. Durango – Tomes 14 – 15 – 16 [BÉDÉ]
  38. Lucky Luke [BÉDÉ]
  39. Les Tuniques Bleues [BÉDÉ]
  40. [FILMS] Vertigo – Sueurs froides d’Alfred Hitchcock (1958) : Le film à regarder un jour de canicule ?
  41. [FILMS] Deadpool II  – Le film qui va essayer de ne pas tuer la Pool aux oeufs d’or (2018)
  42. [FILMS] Avengers – Infinity War – Le film qui va vers l’Infinity et au-delà ! (2018)
  43. [FILMS] Hostiles – Le western ose-t-il ? (2017)
  44. [FILMS] La porte du paradis – Heaven’s Gate – Le film qui Knock-knock-knockin’ on heaven’s door ♫ (1980)
  45. [SÉRIES] Lonsome Dove – La série qui chante au coucher ♫ I’m poor lonsome dove ♪ ? (1989)

The Return Of The English Month – June 2018 (Saison 7) : I’m still there

Liste de livres, films, séries qui pourraient se retrouver en lecture pour le Mois Anglais en juin 2018 (et se retrouver après dans le challenge « A Year In England », dès juillet 2018.

J’ai repris quelques titres de l’année dernière, parce qu’il va bien falloir qu’un jour je me décide à les lire (à la longue, ça marche), ainsi que des p’tits nouveaux.

Impossible de lire tout cela, bien entendu, mais je vais piocher et en profiter pour sortir des apocryphes holmésiens, ou en relire.

Attention, durant le Mois Anglais, je joue gros, je joue ma réputation de Cannibal Lecteur et je me dois d’être à la hauteur de ma renommée de grande tarée qui fournit un ou deux liens par jour et ce, durant tout le mois, donnant des scores de malade ou des burn-out aux organisatrices.

Pour rappel :

  • 2013 : 36 billets !! (Titine comprenait son erreur de m’avoir inscrite de force)
  • 2014 : 62 billets !! (Burn-Out pour Titine et moi aussi)
  • 2015 : 41 billets !! (Des vacances pour Titine, quasi)
  • 2016 : 51 billets !! (J’ai fait honneur à ma réputation)
  • 2017 : 47 billets !! (Ok, j’ai failli un peu… shame on me)

Tant que j’y suis, je vais aussi essayer de m’attaquer à des séries qui croupissent dans mes D.D depuis la nuit des temps et que je n’ai pas encore eu le temps de visionner…

  1. Maudit mercredi – Jour où les jeunes filles rencontrent la mort : Nicci French [ROMAN]
  2. Moriarty – Le chien des d’Urberville : Newman [ROMAN]
  3. L’Héritier de Moriarty : Annelie Wendeberg [ROMAN]
  4. La faucheuse – Tome 2 – Thunderhead : Neal Shusterman [ROMAN]
  5. Sherlock et le secret des hommes barbus : Thierry Niogret [ROMAN] 
  6. Le détective voléRené Réouven [ROMAN]
  7. Sherlock & Moria – T1 : L’initiation : R. Pearson [ROMAN]
  8. Les passes-temps de Sherlock Holmes : Réouven [ROMAN]
  9. Conan Doyle contre Sherlock Holmes : Emmanuel Le Bret [ROMAN]
  10. Dossiers Cthulhu – Sherlock Holmes et les ombres de Shadwell : James Lovegrove [ROMAN]
  11. Golem, Le tueur de LondresPeter Ackroyd [ROMAN]
  12. Une autre histoire : Sarah J. Naughton [ROMAN]
  13. L’Esprit des morts : Andrew Taylor [ROMAN]
  14. Christmas Pudding : Nancy Mitford [ROMAN]
  15. Cheval de guerre : Michael Morpurgo [ROMAN]
  16. La chambre blanche : Waites [ROMAN]
  17. Ma cousine Rachel : Daphné Du Maurier [ROMAN – LC]
  18. Le bizarre incident du chien : Mark Haddon [ROMAN – LC]
  19. Mycroft Holmes : Kareem Abdul-Jabbar [ROMAN]
  20. La Rose pourpre et le Lys – Tome 1 : Michel Faber [ROMAN]
  21. L’Amant de Lady Chatterley : D.H. Lawrence [ROMAN]
  22. Agatha Raisin – T3 – Pas de pot pour la jardinière : M.C Beaton [ROMAN]
  23. Agatha Raisin – T4 – Randonnée mortelle : M.C Beaton [ROMAN]
  24. L’affaire Mina Morten : Bob Garcia [ROMAN]
  25. La disparue d’Angel Court – Charlotte et Thomas Pitt 30 : Anne Perry [ROMAN]
  26. Malédiction maison Foskett – Middleton et Grice 2 : Kasasian [ROMAN]
  27. Brouillard tombe sur Deptford – Lizzie Martin 6Ann Granger [ROMAN]
  28. Meurtres en majuscules – H. Poirot : Sophie Hannah [ROMAN]
  29. La marque du corbeau : Ed McDonald [ROMAN]
  30. Lady Helen – T01 – Le Club des Mauvais Jours : Goodman [ROMAN]
  31. Watson et Holmes : June Thomson [ROMAN]
  32. Carnets secrets de Sherlock Holmes : June Thomson [ROMAN]
  33. Dossiers secrets de Sherlock Holmes : June Thomson [ROMAN]
  34. Les mortes-eaux : Hurley [ROMAN]
  35. Bas-Fonds Londres – Crime et prostitution sous règne Victoria : Chesney [ROMAN]
  36. Les Triomphes de Sherlock Holmes : Gérard Dôle [ROMAN]
  37. Sherlock Holmes – Le secret de l’ile aux chiens : Yves Varende [ROMAN]
  38. Shelock Holmes – Le Requin De La Tamise : Yves Varende [ROMAN – Relecture]
  39. Sherlock Holmes – L’otage de fraulein Doktor : Yves Varende [ROMAN]
  40. Sherlock Holmes – Le tueur dans le fog : Yves Varende [ROMAN]
  41. Sherlock Holmes et les meurtres du titanic : Yves Varende [ROMAN]
  42. Sherlock Holmes revient : Yves Varende [ROMAN]
  43. Sherlock Holmes revient : André-Paul Duchâteau [ROMAN]
  44. Enquêtes Alfred et Agatha 2 – Qu’est-il arrivé à Snouty Jones ? : Anna Campoy [ROMAN]
  45. Les âges sombres : Karen Maitland [ROMAN]
  46. Les diables de Cardona : Matthew Carr [ROMAN]
  47. La frontière du loup : Sarah Hale [ROMAN]
  48. Les derniers jours de Newgate : Andrew Pepper [ROMAN]
  49. Les détectives du Yorkshire – T1 : Rendez-vous avec le crime : Julia Chapman [ROMAN]
  50. Trilogie de Corfou – T1 – Ma famille et autres animaux : Gerald Durrell [ROMAN]
  51. Steampunk Chronicles – T1 – L’étrange pouvoir de Finley Jayne : Kady Cross [ROMAN]
  52. L’Affaire Jack l’Éventreur : Coudurier  Christian [ROMAN]
  53. Mon ami Sherlock Holmes : Ruzé-Moens [ROMAN]
  54. Le meilleur ennemi de Sherlock Holmes : Ruzé-Moens [ROMAN]
  55. Le Hobbit : J.R.R Tolkien [ROMAN]
  56. Black Butler – Tome 25 : Yana Toboso [MANGA]
  57. Vinland Saga – Tome 3 : Makoto Yukimura [MANGA]
  58. Vinland Saga – Tome 4 : Makoto Yukimura [MANGA]
  59. Vinland Saga – Tome 5 : Makoto Yukimura [MANGA]
  60. Sherlock Holmes – L’héritage [REPORTAGE]
  61. Sherlock Holmes contre Conan Doyle [REPORTAGE]
  62. Sur la piste de Jack L’Éventreur [REPORTAGE]
  63. Jack L’Éventreur – L’invention du serial-killer [REPORTAGE]
  64. Quel jour sommes-nous Watson ? : Jean-Pierre Crauser [ÉTUDE]
  65. Aventure du détective triomphant : Bellocq-Poulonis [ÉTUDE]
  66. Alimentaire mon cher Watson : Anne Martinetti [CUISINE]
  67. The Durrells – Saison 1 – La série qui ensoleille ta journée [SÉRIES]
  68. Broadchurch – Saison 3 – La série qui te scotche à l’écran [SÉRIES]
  69. Grantchester – Saison 2 – La série qui me donne envie de me mettre à genoux devant le beau pasteur [SÉRIES]
  70. Grantchester – Saison 3 – La série qui me donne envie de voir le petit Jésus du beau pasteur [SÉRIES]
  71. Gladiator – Le film qui est descendu dans l’arène (2000) [FILMS]
  72. Le Patient anglais – Le film à regarder avec de la Biafine ? (1996) [FILMS]
  73. Orgueil et Préjugés – Le film avec le beau Darcy ! (2005) [FILMS]
  74. Monty Python : Sacré Graal ! – Le film à côté duquel Ben-Hur ressemble à un documentaire (1975) [FILMS]
  75. La Mort aux trousses – Le film qui… Cours Forest, cours !! (1959) [FILMS]
  76. Sueurs froides – Le film à regarder un jour de canicule ? (1958) [FILMS]
  77. Le Docteur Jivago – Le film qui te dit « J’y va , go » ! (1965) [FILMS]
  78. 4 mariages et un enterrement – Le film qui te fait rire et… pleurer (1994) [FILMS]
  79. Le journal de Bridget Jones – Le film qui te donnera envie de porter des culottes couvrantes (2001) [FILMS]
  80. Love Actualy – Le film qui te dit que l’amour est partout (2003) [FILMS]
  81. Batman – Gotham by gaslight – Le film qui à qui le chauve sourit (2003) [FILMS]

[TAG] Les Séries

Le Renard Bavard m’ayant tagué, je vais jouer le jeu et répondre aux questions posées.

1. Ta série favorite de tous les temps

  • Friends, assurément ! D’ailleurs, lorsque repasse un épisode de Friends à la télé, je suis devant l’écran, connaissant une partie des répliques par coeur. De temps en temps, je me refais quelques saisons. Sauf la 10 que je ne regarde jamais plus car c’est celle où tout le monde part, et ça me rend trop triste. Dernièrement, je les regarde en V.O et je découvre des dialogues bien plus crus que ceux en V.F, de plus, en V.O, j’évite le changement des doubleurs pour Rachel, Joey et Chandler (à partir de la saison 9) car pour moi, ce fut une erreur et une horreur de virer les doubleurs parce qu’ils demandaient une augmentation salariale. Les nouvelles voix étaient et sont toujours affreuses.

2. La série que tu as un peu honte de regarder

  • Pour le moment, aucune. Toutes les séries que je regarde sont dignes d’être citées.
  • Avant, il fut un temps où j’étais accro de « Navarro », de « Julie Lescaut », de « Derrick » (n’appelez pas l’HP, merci) ou de « Premiers baisers » et « Hélène et les garçons ». J’ai un peu honte pour les séries de chez AB Productions, mais pour ma défense, je dirai que tout le monde regardait ! (oups, ça fait défense foireuse). Maintenant, je fuis devant de telles séries que j’ai adorées.

3. Ton personnage de série préféré

  • Si je vous répond Sherlock Holmes, ça vous étonne ?? Que ce soit celui de la série de la Granada ou celui de la série BBC.

  • J’ai aussi beaucoup de sympathie pour Tyrion Lannister et Jon Snow de « Game of thrones ».

4. Une série que tu as adorée alors que tu ne t’y attendais pas

  • Sherlock BBC ! Je m’entends encore pester contre cette transposition à l’ère moderne de Sherlock Holmes ! J’avais grincé des dents à l’époque, lorsque j’en causais avec une copinaute, Elyon, qui elle aussi voyait cette adaptation d’un très mauvais oeil. La suite nous prouva que non !
  • Elementary, l’adaptation holmésienne de Sherlock à New-York, avec Watson en femme. Je pensais que je détesterais, mais non, j’ai apprécié, j’ai même fini par accepter l’acteur jouant Holmes, c’est vous dire. Le niveau n’est pas aussi haut que la version anglaise de la BBC, mais elle est tout de même bien foutue et m’a fait passer de bon moment.

5. Une série de ton enfance

  • Les Chevaliers du Zodiaque… J’adore ! Même si avec l’âge adulte, je repère beaucoup plus les conneries scénaristiques et les temps morts à faire « argh je me meurs » ou les « aaaaaaaaah, je vais mourir ».

6. Ton crush dans le monde des séries

  • Heureusement que Google était là pour m’expliquer que le mot « Crush » vient de l’anglais « have a crush on someone » qui signifie littéralement craquer sur quelqu’un. À votre avis, sur qui aurais-je bien pu craquer, moi ?? Albator, tout d’abord… Le corsaire de l’espace me rendait toute chose.
  • Puis ce fut aussi Sherlock Holmes joué par Jeremy Brett dans la série de la Granada. Rhâââ lovely.

7. Une série que tu as abandonnée après plusieurs saisons

  • Lost… Je vais faire hurler mon Renard Bavard, mais à un moment, j’ai décroché, j’en avais marre qu’on me rajoute toujours des mystères sans m’en expliquer des plus anciens. Je me dis depuis des lustres que je devrais me la refaire en intégrale, maintenant que je peux tout pomper, mais je manque de temps. Dommage parce que putain, le démarrage de la saison 1 me laissait augurer un truc de folie.
  • 24h chrono : j’adorais, je suivais, je ne manquais pas un épisode, nous étions dans la saison 3 quand le chien de chez mes parents est décédé (la mère du mien). Bardaf, plus d’envie de regarder la télé. J’ai loupé quelques épisodes et je n’ai plus eu envie de suivre, la série me faisant toujours penser au décès de cette chienne que j’adorais.

8. Ta plus grande folie pour l’amour d’une série

  • Lorsque j’étais jeune (12 ans), j’adorais la série « Matt Houston » (je vous ai dit que je voulais la pomper ?? La série, bien entendu). Lorsque la fin des cours arrivaient, je ne me sentais plus et je rentrais à la maison volle gaz (vite) sur mes grandes jambes pour arriver à temps et m’en délecter.
  • Acheter l’intégrale de Friends à l’époque où les DVD coûtaient bonbons… On frôlait les 200€ à l’époque pour les 10 saisons dans un coffret Central Perk.

9. Ton méchant préféré

  • Je n’ai pas de méchant préféré, mais je dirais que j’aime un méchant qui est travaillé, qui n’est pas que méchant, mais qui a des défauts et des points faibles aussi. Ou qui fout la trouille à cause de sa folie ou pire, de son calme absolu et de sa voix douce. Je nominerai donc, à cette catégorie :
    • Joffrey Barathéon : pour son côté méchant détestable, agressif mais peureux et sans couilles quand il n’est pas protégé par sa famille ou ses gardes.
    • Ramsay Snow (Bolton) : pour son côté sadique en puissance, qui n’a peur de rien, lui.
    • Petyr Baelish, dit Littlefingers  : pour son côté retors, qu’on ne sait jamais vers quel côté il penche (le sien, sans aucun doute), ses manipulations, ses manigances, le fait qu’il sache tout sur tout le monde.
    • Moriarty (BBC) : parce que ce Moriarty là m’a trop fait flipper avec son humour grinçant et ses mimiques.
    • Jedediah Shine, le Detective Inspector de la Division K dans Ripper Street : pour ses colères, sa folie, sa haine et le fait qu’il puisse vous menacer des pires choses tout en gardant une voix calme.

10. La série que tout le monde aime, sauf toi

  • Apparemment, des tas de gens aiment Plus belle la vie, ben moi, pas !

11. Une série que tu as déjà revue au moins une fois en entier

  • Friends, bien entendu (3-4 fois) ! Et pareil avec The Big Bang Theory (1 seule fois) qui me fait rire.

12. Les séries que tu suis en ce moment

  • Ripper Street
  • Peaky Blinders
  • Penny Dreadful
  • The Big Bang Theory
  • Breaking bad
  • Capitaine Marleau
  • Grantchester
  • Et je ne vous cite pas toutes celles qui se trouvent dans mes DD et qui n’attendent que d’être vues !

Les nominés sont

Celui ou celle qui voudrait répondre au TAG ! Libre à vous de le faire, ou pas.

Bilan Mois Anglais – Juin 2017 [Saison 6] – I’ll be back !!

Putain, sa mère, le Mois Anglais est déjà terminé !! Un mois de passé ! Plus d’un mois intégral de vacances de passé (j’étais en congé depuis le jeudi 25 mai – pas frapper, pas frapper) et lundi 03 juillet, je recommence le turbin…

Si quelqu’un a une corde, je vais aller me pendre, tiens… Mais avant de trépasser, je vais tout de même vous dresser le Bilan du Mois Anglais 2017, saison 6 qui était organisé par Lou et Cryssilda.

Un Mois Anglais que je vis chaque année intensivement, immergée que je suis dedans. Tout un mois à vivre aux couleurs et au rythme de l’Angleterre, ça vous marque.  Dur ensuite de revenir à l’heure normale…

Comprenez… Quand je joue le jeu, je joue le jeu à fond et j’entre dans le personnage mieux que si j’étais infiltrée :

Le Mois Anglais, c’est 30 jours de réveil avec l’hymne du « God save the Queen » !

Tous les matins, mon homme était obligé de lever les couleur de l’Union Jack ! Trooping The Colour pendant 30 jours, au saut du lit.

Le Mois Anglais, c’est 30 jours à boire mon thé avec le petit doigt en l’air et à parler avec l’accent anglais.

D’ailleurs, un soir, regardant amoureusement mon mari, je lui dis, avec l’accent so bristish :
— Chouchou, mon vieux complice…
Et il me répondit, ce sagouin :
— La peau de mes couilles aussi…
[Blague phonétique, faites marcher vos neurones pour la comprendre]

Le Mois Anglais, en 2017, c’est  un challenge que j’ai encore honoré en publiant pas moins de 47 billets en 30 jours.

Le Mois Anglais, c’est aussi :

  • 256 tasses de café bues
  • 52 mugs de thés divers bus
  • 14 tartes aux framboises
  • Un Chouchou devenu masseur afin d’éviter la crampe des poignets
  • Un ravitaillement en bières durant ce marathon que furent ces 30 jours de folie

Anybref, trêve de plaisanterie, voici donc la liste de tous les billets publiés durant le Mois Anglais 2017, avec les liens vers les critiques et, tout en dessous, ce que j’aurais aimé faire mais que je n’ai pas eu le temps de faire, malgré le fait que je n’ai dormi que 5h à 5h30 par nuit durant toutes mes vacances.

Entre préparer les valises, partir dans le Sud, faire des randos, les marchés locaux, de la piscine, lire, écrire, je n’ai pas eu beaucoup le temps de peindre la girafe.

Heureusement que j’avais visionné mes séries et mes films avant de partir car je n’aurais pas eu le temps sur mon lieu de villégiature pour les regarder !

♫ Et maintenant, que vais-je faire ? De tout ce temps, depuis que le Mois Anglais est fini… ♪

Scores précédents et le nouveau :

  • 2013 : 36 billets !! (Titine comprenait son erreur de m’avoir inscrite de force)
  • 2014 : 62 billets !! (Burn-Out pour Titine et moi aussi)
  • 2015 : 41 billets !! (Des vacances pour Titine, quasi)
  • 2016 : 51 billets !! (J’ai fait honneur à ma réputation)
  • 2017 : 47 billets !! (3ème meilleur score, mon record absolu de 62 billets  étant impossible à battre et celui de 51 difficile à égaler)

Liste ce ce que j’ai lu et vu (et écrit) durant le Mois Anglais (47) :

  1. Sombre Mardi : Nicci French [ROMAN]
  2. Le peuple de l’abîme/d’en bas : Jack London [ROMAN]
  3. Autopsie – Whitechapel : Maniscalco [ROMAN]
  4. Moi, Sherlock Holmes : William S. Baring-Gould [ROMAN]
  5. La Dernière Expérience – SHAnnelie Wendeberg [ROMAN]
  6. Agatha Raisin – T1 – La quiche fatale : Marion Chesney [ROMAN]
  7. Agatha Raisin – T2 – Remède de cheval : Marion Chesney [ROMAN]
  8. Livre rouge de Jack l’éventreur (Nouv. éd. actualisée) : Bourgoin [ROMAN]
  9. Petits meurtre à Mangle Street : M.R.C. Kasasian [ROMAN]
  10. Sherlock, Lupin et moi -T2 – Dernier acte à l’opéra : Adler [ROMAN]
  11. Sherlock Holmes – Le défi d’Irene Adler – T4 : Ced [BD]
  12. Astérix – T8 – Astérix chez les Bretons  : Goscinny & Uderzo [BD]
  13. Tif et Tondu – T19 – Sorti des abîmes :Will & Tillieux [BD]
  14. Tif et Tondu – Tome 25 – Le Retour de la Bête : Tillieux & Will [BD]
  15. Mémorial Sherlock Holmes I : Baudou [ROMAN]
  16. Nouveau mémorial Sherlock Holmes II : Baudou [ROMAN]
  17. Le musée de l’Holmes : Baudou & Gayot [ROMAN]
  18. Agatha, es-tu là ? : Nicolas Perge [ROMAN]
  19. Le retour de Jack L’Éventreur : J.B Livingstone [ROMAN]
  20. Un vampire menace l’empire – T1 : Gérard Dôle [ROMAN]
  21. Élémentaire, mon cher Holmes : Albert Davidson [ROMAN]
  22. Sherlock Holmes et la suffragette amoureuse : Bernard Oudin [ROMAN]
  23. Le rat géant de Sumatra : Rick Boyer [ROMAN]
  24. Morwenna : Jo Walton [ROMAN – LC avec Stelphique]
  25. La mort à ses raisons – H. Poirot : Sophie Hannah [ROMAN]
  26. Soul of London : Gaëlle Perrin-Guillet [ROMAN]
  27. Le témoignage du pendu : Ann Granger [ROMAN]
  28. Le donjon du bourreau – Frère Athelstan – T2 : Doherty [ROMAN]
  29. Maurice : E.M Foster [ROMAN]
  30. Les Mémoires de Fanny Hill – Femme de plaisirCleland [ROMAN]
  31. Watchmen – Intégrale : Alan Moore [COMICS]
  32. V pour Vendetta : Alan Moore [COMICS]
  33. Sherlock – Le guide de la série : Steve Tribe [GUIDE]
  34. Sherlock Holmes – La manoir de l’abbaye [SÉRIE]
  35. Sherlock Holmes – Le rituel de Musgrave [SÉRIE]
  36. Sherlock Holmes – L’homme à la lèvre tordue [SÉRIE]
  37. Sherlock Holmes – L’école du prieuré [SÉRIE]
  38. Sherlock Holmes – Les six Napoléons [SÉRIE]
  39. Downton Abbey – Saison 2 [SÉRIE]
  40. Broadchurch – Saison 2 [SÉRIE]
  41. Rillington Place [SÉRIE]
  42. Happy Valley – Saison 1 [SÉRIE]
  43. Sherlock Holmes – The crucifer of Blood [FILMS]
  44. Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street [FILMS]
  45. The Full MontyPeter Cattaneo [FILMS]
  46. The Dark Knight – Le Chevalier noir : Christopher Nolan [FILMS]
  47. Basil détective privé [DESSIN ANIMÉ]

Les non lus, non vus, non écrits, pourraient se retrouver pour le challenge « A Year In England » de Titine qui recommence en août…

  1. Agatha Raisin – T3 – Pas de pot pour la jardinière [ROMAN]
  2. Les étrangers dans la maison : Harvey [ROMAN]
  3. Rouge ou mort : David Peace [ROMAN]
  4. La disparue d’Angel Court : Anne Perry [ROMAN]
  5. La malédiction de la maison Foskett : M.R.C. Kasasian [ROMAN]
  6. La Rose pourpre et le Lys – T1 : Michel Faber [ROMAN]
  7. L’Amant de Lady Chatterley : D.H. Lawrence [ROMAN]
  8. Le brouillard tombe sur Deptford : Ann Granger [ROMAN]
  9. Oscar Wilde et le mystère de Reading : Brandreth [ROMAN]
  10. Meurtres en majuscules – H. Poirot : Sophie Hannah [ROMAN]
  11. Les passes-temps de Sherlock Holmes : Réouven [ROMAN]
  12. Maudit mercredi : Nicci French [ROMAN]
  13. Moriarty – Le chien des d’Urberville : Newman [ROMAN]
  14. La chambre blanche : Waites [ROMAN]
  15. Je suis Pilgrim : Terry Hayes [ROMAN]
  16. Dr Foster – Saison 1 [SÉRIE]
  17. Taboo – Saison 1 [SÉRIE]
  18. Black Mirror – Saison 1 [SÉRIE]
  19. The Fall – Saison 1 [SÉRIE]
  20. The Queen – Saison 1 [SÉRIE]
  21. Gladiator : Rydley Scott [FILMS]
  22. Blackout Ripper : Tueur en série [ARTICLES]
  23. L’opium et ses fumeries [ARTICLES]