Bilan Livresque Mensuel : Juin 2018

Et bien, et bien, et bien… En Juin, Mois Anglais oblige, je fais preuve de stakhanovisme et je bosse plus fort qu’un pauvre esclave enchaîné à sa machine ! Pire que les pauvres hères qui bossaient dans les usines au temps de Victoria !

Bon, j’exagère vachement parce que moi, rien ne m’oblige à bosser autant… Je le fais par plaisir et par défi envers moi puisque jusqu’à présent, jamais personne n’a galopé à mes côtés durant le Mois Anglais.

Qui dit Mois Anglais dit Sherlock Holmes et Jack The Ripper à l’honneur et niveau pastiches holmésiens, j’en ai bien bouffé durant ce mois-ci, que ce soient des découvertes, des nouveautés, des relectures ou des vieilleries qui prenaient les poussières sur mes étagères.

Mon Bilan Livresque de ce mois de Juin est de 21 livres lus, ajoutons à cela 13 relectures, 4 mangas, 5 films et 5 reportages visionnés. Ce qui fait un excellent mois niveau lectures, je vous l’accorde et je me l’accorde à moi-même.

Dans cet article, je ne parlerai que des nouvelles lectures, pour les relectures, les liens sont ajoutés aux titres (si je dois en causer aussi, j’m’en sortirai jamais !).

J’ai commencé le Mois de Juin avec une LC surprise et Bianca et moi avons lu L’héritier de Moriarty d’Annelie Wendeberg (ICI) qui clôture une trilogie holmésienne où Holmes n’est pas le personnage principal mais qui se retrouve tout de même aux avants-postes avec une compagne d’enquête qui n’a pas démérité sa place.

Profitant de sa réédition en traduction intégrale, j’ai enfin lu Le Hobbit de J.R.R. Tolkien (ICI) qui est moins sombre que le Seigneur des Anneaux, sans pour autant être un récit enfantin ou gaga. Il y a de l’action, de l’humour, de l’amitié. Une belle aventure, une quête épique.

On poursuit avec une étude de 377  pages intitulée L’Aventure du détective triomphant, une étude du mythe holmesien de Sophie Bellocq-Poulonis (ICI) qui est à réserver aux holmésiens, à mon sens, ou à une personne qui souhaiterait vraiment en savoir plus sur Sherlock Holmes, dans sa version canonique. Une vraie bible pour l’holmésien, une vraie mine d’or, le tout étant correct, non farfelu et tout à fait canonique.

Niveau apocryphe holmésien qui trainait depuis longtemps dans mes étagères et qui me déçoit, il y aura Les triomphes de Sherlock Holmes – Souvenirs d’une souris d’hôtel de Gérard Dole (ICI) qui ressemble plus aux petits pulps qui copiaient les aventures de Holmes, aidé de Harry Taxon et qui lui faisaient vivre des aventures plus proches de celle de Harry Dickson que ce celle de Sherlock Holmes tant tout était loufoque, à la limite du surnaturel. Au suivant !

Il m’attendait sagement depuis février, alors je n’ai pas laissé trainer ce polar historique qu’est Les derniers jours de Newgate d’Andrew Pepper (ICI) qui se lit tout seul car ses personnages bien typés vous entraineront dans cette gigue infernale et la question qui se posera dans ces pages sera « Qui a fait ça et pourquoi ? ». La solution se trouvera à la fin et oui, elle sera perfide ! Mais tout à fait naturel et vieux comme le Monde.

Au rayon des livres prenant la poussière parce que je n’osais pas les lire, Cheval de guerre de Michael Morpurgo (ICI) était tête de liste. Erreur. Certes, c’est une lecture émouvante, mais c’est aussi un très beau roman qui m’a pris à la gorge. Une vision de 14-18 différente, vue par les yeux d’un animal qui n’avait rien demandé. Magnifique.

Pour ceux ou celles qui veulent ne pas se casser la tête lors d’une lecture et avoir un personnage décalé, je conseille Agatha Raisin enquête – Tome 03 – Pas de pot pour la jardinière de M.C. Beaton (ICI). Une fois de plus, la tornade Agatha va mettre ses godillots dans le plat, dire tout haut ce qu’elle ferait mieux de penser tout bas, pester, tricher, magouiller, faire des crises de jalousie et… enquêter sur l’assassinée que l’on a retrouvé la tête plantée dans un gros pot de terre.

Dans Ma cousine Rachel [LC avec Bianca] (ICI), Daphné Du Maurier vous prends dans les rets de son histoire, insufflant du mystère dès le départ, vous donnant quelques indices mais sans en donner vraiment. Elle réussit à vous embarquer de suite dans son histoire et vous n’avez plus envie de lâcher le livre.. Machiavélique, perfide, géniallissime, j’ai adoré ! C’était bon, une jouissance littéraire.

Envie de lire une satire caustique sur les aristos anglais qui se complaisent à ne rien faire ? Alors, ouvrez de suite Christmas pudding de Nancy Mitford (ICI) qui n’hésite pas à les brocarder, les mettant en scène avec humour, certes, mais en trempant sa plume dans l’acide car tout est toujours cynique. Un roman possédant des dialogues croustillants, caustiques, sarcastiques. J’ai adoré.

Lire un Agatha Raisin enquête – Tome 04 – Randonnée mortelle de M.C. Beaton (ICI), c’est l’assurance de lire un roman léger, décalé, avec une enquêtrice qui a tout du taureau enragé en chaleur. On lit Agatha pour se détendre, pour faire le vide dans son cerveau, parce que le personnage est cynique, rentre-dedans, pieds dans le plat et que tout cela est amusant à lire. Dommage qu’ils manquent parfois de nuances, les différents personnages…

Au rayon des petits plaisirs, j’avais commandé Mon Ami Sherlock Holmes de Martine Ruzé-Moens (ICI) car l’auteure m’avait déjà enchanté avec un précédent roman. Ici, nous allons nous aventurer dans les crimes sordides de 1888… Un roman holmésien qui se boit comme du petit lait car les personnages sont conformes et qui se lit les doigts de pied en éventail tant le plaisir est présent lors de la lecture.

Ce n’est ni le premier, ni la première fois que René Réouven se penche sur les Untold Stories, ces histoires citées dans les aventures canoniques de Holmes mais jamais racontées. Il renouvelle la chose dans Les passe-temps de Sherlock Holmes (ICI) qui est un pastiche correct mais pas transcendantal. Mais au moins, Watson enquête avec Holmes et ce n’est pas le benêt présenté comme parfois (dans une ancienne série et des films). ♫ c’est déjà ça, c’est déjà ça ♪

La couverture superbe Blackwing – Tome 1 – La marque du corbeau de Ed McDonald (ICI) me l’a fait sortir un peu plus vite, de plus, j’avais envie de me replonger dans de la fantasy qui avait tout de la Dark Fantasy avec cette ambiance d’apocalypse et de fin du monde. On n’est pas volé sur la marchandise, c’est bourré d’action, de péripéties, d’enquête, de fausses-pistes, de doutes et de personnages épiques. Un roman de fantasy que je recommande à tous les fans du genre ou à ceux qui voudrait tâter de l’épée sans jamais en avoir fait.

Alors, le suaire de Turin, est-ce une vraie relique qui aurait contenu le corps du Christ ?Le sang du Suaire de Sam Christer [Défi CannibElphique] (ICI) ne prétend pas répondre à la question, mais dans ce thriller ésotérique, il va y aller de sa petite théorie à lui, après avoir fait subir moult péripéties au duo d’enquêteurs, sans oublier un tueur en série pour épaissir le mystère. Une lecture qui ne cassera pas trois pattes à un pape mais qui est plaisante et addictive.

Encore un livre que je voulais lire au plus vite et qui prenait les poussières ! Dans Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon [LC avec Bianca] (ICI), c’est un garçon de 15 ans, autiste, qui mène l’enquête. L’auteur a poussé le réalisme jusqu’au boutisme avec Christopher, étudiant sans doute le comportement des autistes afin de lui donner vie avec le plus de réalisme possible. Une bien belle lecture, un coup de cœur, même !

Prendre le canon, en faire des confettis, le réécrire et confronter Holmes au fantastique est un exercice qui peut se révéler casse-gueule s’il n’est pas bien réalisé. Heureusement, l’auteur ne s’est pas planté dans les Dossiers Cthulhu – Sherlock Holmes et les ombres de Shadwell de James Lovegrove (ICI), même si certains passages auraient mérité d’être écrit de manière plus réaliste.

Non, ce n’est pas Moriarty qui est Le Meilleur Ennemi de Sherlock Holmes ! Du moins, pas selon Martine Ruzé-Moëns (ICI). Et elle n’a pas tort ! J’ai pris plaisir à suivre Holmes dans son enquête, à découvrir une rencontre improbable entre lui et qui vous savez, sans oublier toutes les petites infos qui parsèment ce roman. Une découverte qui valait la peine !

Dommage qu’il y ait souvent un gouffre entre une adaptation et le roman original car comme pour le Hobbit, la version filmée fourmille de tas de petites choses en plus que l’on ne retrouve pas dans le roman et ce fut le cas avec La trilogie de Corfou – Tome 1 – Ma famille et autres animaux de Gerald Durrell (ICI). Malgré tout, cela reste un roman bourré d’humour, avec des personnages que l’on dirait tout droit sorti de l’imagination d’un auteur fantasque alors qu’ils sont bien réels, comme quoi, le réalité dépassera toujours la fiction.

Dernier tome publié pour le moment des enquêtes de Lizzie Martin et de son époux, l’inspecteur ben Ross avec Le brouillard tombe sur Deptford de Ann Granger (ICI). Cette sixième aventure ne souffre pas de temps mort, il se lit avec avidité et on prend toujours plaisir à suivre Lizzie dans ses petites enquêtes sur le côté, aidant son mari du mieux qu’elle peut. Un très bon moment de lecture, une résolution que je n’ai pas vu venir, des incursions dans le monde d’en bas, le Londres des abysses (mais pas encore au fond des abysses) et dans la haute société.

Même si notre petit détective ne sera jamais la copie conforme A.O.C de celui de A. Christie, je ne suis pas contre que l’on édite des nouvelles aventures, la preuve avec Meurtres en majuscules [Les nouvelles enquêtes d’Hercule Poirot 1] de Sophie Hannah (ICI). ce premier tome met en scène un Hercule Poirot bien plus élaboré que le suivant, possède une intrigue bien tarabiscotée qui bouscule le lecteur et les codes habituels du roman policier.

Mycroft Holmes de Kareem Abdul-Jabbar (ICI) était déjà au programme pour le Mois Anglais de 2017 et comme vous le voyez, il a eu du retard. De toute façon, il ne pouvait pas concourir puisque la majorité de l’action se déroule à Trinidad. Quelques longueurs, dans ce roman, parfois un manque de rythme et un Mycroft un peu trop fleur bleue, mais bon, dans l’ensemble, ça peut aller si on n’est pas trop regardant ou trop difficile…

Bilan Mensuel :  21 romans + 13 relectures = 34 romans !

  1. L’héritier de Moriarty : Annelie Wendeberg [LC avec Bianca]
  2. Le Hobbit : J.R.R. Tolkien
  3. Les triomphes de Sherlock Holmes – Souvenirs d’une souris d’hôtel : Gérard Dole
  4. Aventure du détective triomphant, une étude du mythe holmesien : Bellocq-Poulonis
  5. Cheval de guerre : Michael Morpurgo
  6. Les derniers jours de Newgate : Andrew Pepper
  7. Ma cousine Rachel : Daphné Du Maurier [LC avec Bianca]
  8. Agatha Raisin enquête – Tome 03 – Pas de pot pour la jardinière : M. C. Beaton
  9. Agatha Raisin enquête – Tome 04 – Randonnée mortelle : M.C. Beaton
  10. Christmas pudding : Nancy Mitford
  11. Mon Ami Sherlock Holmes : Martine Ruzé-Moens
  12. Les passe-temps de Sherlock Holmes : René Réouven
  13. Blackwing – Tome 1 – La marque du corbeau : Ed McDonald
  14. Le sang du Suaire : Sam Christer [Défi CannibElphique]
  15. Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit : Mark Haddon [LC avec Bianca]
  16. Dossiers Cthulhu – Sherlock Holmes et les ombres de Shadwell : James Lovegrove
  17. Le Meilleur Ennemi de Sherlock Holmes : Martine Ruzé-Moëns
  18. La trilogie de Corfou – Tome 1 – Ma famille et autres animaux : Gerald Durrell
  19. Le brouillard tombe sur Deptford [Saga Lizzie Martin 6] : Ann Granger
  20. Meurtres en majuscules [Les nouvelles enquêtes d’Hercule Poirot 1] : Sophie Hannah
  21. Mycroft Holmes : Kareem Abdul-Jabbar

Relectures : 13 romans relus

  1. Sherlock Holmes et les agents du Kaiser – T1 : Le requin de la Tamise
  2. Sherlock Holmes et les agents du Kaiser – T2 : Le tueur dans le fog
  3. Sherlock Holmes et les agents du Kaiser – T3 : Le secret de l’île aux chiens
  4. Sherlock Holmes et les agents du Kaiser – T4 : Les meurtres du Titanic
  5. Sherlock Holmes et les agents du Kaiser – T 5 : L’otage de fräulein doktor
  6. Sherlock Holmes revient : André-Paul Duchâteau
  7. Les carnets secrets de Sherlock Holmes : June Thomson
  8. Les dossiers secrets de Sherlock Holmes : June Thomson
  9. Watson et Holmes : June Thomson
  10. Défi à Sherlock Holmes : Béatrice Nicodème
  11. Quel jour sommes-nous Watson ? : Jean-Pierre Crauser
  12. Alimentaire mon cher Watson : Anne Martinetti
  13. Sherlock Holmes revient : Yves Varende

Bilan Mensuel : 4 Mangas

  1. Vinland Saga – T03 : Makoto Yukimura
  2. Vinland Saga – T04 : Makoto Yukimura
  3. Vinland Saga – T05 : Makoto Yukimura
  4. Black Butler – Tome 25 : Yana Toboso

Bilan Mensuel : 5 Films et 5 reportages

  1. [FILMS] Gladiator – Le film qui pénétra dans l’arène : Ridley Scott (2000)
  2. [FILMS] Quatre mariages et un enterrement de Mike Newell (1994)
  3. [FILMS] Bridget Jones’s Diary – Le film qui te donnera envie de porter des culottes couvrantes : Sharon Maguire (2001)
  4. [FILMS] Love Actually de Richard Curtis (2003) – Le film qui te dit que l’amour est partout, partout(ze) !
  5. FILMS] Monty Python and the Holy Graal – « Le film à côté duquel Ben-Hur ressemble à un documentaire » de Terry Gilliam et Terry Jones (1975)
  6. Sherlock Holmes : L’héritage (2013)
  7. Jack l’Éventreur – L’invention du serial killer : Faits divers à la Une ARTE (2017)
  8. Sherlock Holmes contre Conan Doyle (France 5 – Février 2018)
  9. Sur la piste de Jack l’Éventreur (2015)
  10. Dossiers secrets – Jack L’Éventreur : National Geographic (2009)

Publicités

53 réflexions au sujet de « Bilan Livresque Mensuel : Juin 2018 »

    • Oufti… si je faisais ça en bilan annuel, c’est que je serais aux portes de la mort où avec des problèmes graves… Y’a pas un émoticone « affraid » pour moi ?? 😀

      Chacun son rythme, mais vu que la lecture est ma drogue… 21 doses sur l’année, je serais en manque 😛

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.