[Série] Penny Dreadful – Saison 1 : Une série qui va te vampiriser !

penny-dreadful-poster-shows-a-spooky-optical-illusion-868986

Penny Dreadful est une série télévisée américano-britannique (double challenge !) créée par John Logan, diffusée depuis le 11 mai 2014 sur Showtime aux États-Unis et depuis le 20 mai 2014 sur Sky Atlantic au Royaume-Uni.

PENNY DREADFUL

1. Synopsis :
Londres, 1891, une menace quasi invisible massacre la population.

Vanessa Ives, une jeune femme aux pouvoirs puissants et hypnotiques, rencontre et propose à Ethan Chandler, un homme rebelle et violent de s’allier à elle ainsi qu’à Sir Malcolm, un homme riche d’un certain âge aux ressources intarissables, pour combattre cette nouvelle menace.

La série nous propose de revisiter tour à tour tous les contes et histoires d’horreur qui se lisaient à cette époque-là dans les revues (les fameuses Penny dreadful, nommées ainsi car elles coûtaient un penny et étaient effrayantes), intégrant les personnages, les créatures et les intrigues avec beaucoup de finesse et d’élégance dans le Londres victorien.

penny d5c6bc9c088d9c843218c782334b4cae

2. Acteurs principaux :

  • Reeve Carney : Dorian Gray
  • Timothy Dalton : Sir Malcolm Murray
  • Eva Green : Vanessa Ives
  • Rory Kinnear : Caliban / John Clare, la créature de Frankenstein
  • Billie Piper : Brona Croft / Lily
  • Danny Sapani : Sembene
  • Harry Treadaway : Dr Victor Frankenstein
  • Josh Hartnett : Ethan Chandler

Penny-Dreadful-Poster-Saison1Ce que j’en ai pensé :
Permettez-moi d’abord de commencer par une minute de culture. Non, restez, ça fait pas mal.

Penny Dreadful ? Quoi t’est-ce ? Un nouveau cocktail alcoolisée à base de rhum brun, de menthe et de citron vert ? Que nenni !

C’est tout simplement des revues qui ne coûtaient qu’un penny et qui étaient effrayantes à cause des contes et histoires d’horreur qui se lisaient à cette époque-là dans les revues.

Cette série que j’ai découvert je ne sais plus où ( sur un blog ou dans un magazine), m’intriguait et je suis allée chez un de mes fournisseurs de séries préférés. Le brave dealer de série avait la saison 1 et je l’ai chopée afin de voir ce que ça valait.

Londres, 1891… Des meurtres horribles ont eu lieu, des gens ont été démembré, on leur a chipé un rein, un foie, des organes génitaux… L’ombre de Jack plane sur la ville !!

Mais ne brûlons pas les étapes, car au commencement de la série, l’était une mère qui dormait avec sa petite fille.

Prise d’un besoin urgent, elle s’en alla sur les gogues, situé devant une fenêtre (pour les odeurs ?). Enfin, des toilettes… Un trou, une planche et basta ! *la musique des dents de la mer irait très bien, ici*

Soudain, alors que la dame soulageait sa conscience et ses intestins, voilà qu’elle se fait happer par un truc et par derrière ! Même pas eu le temps de s’essuyer !

La petite se réveille, crie « maman » toute angoissée et en ouvrant la porte de dehors (pourtant, on lui avait sûrement dit de ne jamais l’ouvrir la nuit), elle voit quelque chose et elle hurle avant de se faire emporter elle aussi.

Moralité ? Les enfants, n’ouvrez pas la cage aux oiseaux ! Heu,… la porte la nuit.

Ensuite, je me retrouve en terrain connu niveau acteurs !

Déjà, James Bond a dû passer par là parce qu’il a perdu une James Bondgirl : Eva Green, la Vesper Lynd de Casino Royale qui a sans doute envie de tromper le beau Daniel Craig avec un ancien James Bond que je n’ai jamais aimé : Timothy Dalton, celui qui avait son permis de tuer.

Notre Eva Green, heu, Vanessa Ives dans la série, est une sorte de médium et  a des dons de déductions dignes de Sherlock Holmes himself !

Voilà qu’elle nous fait une démonstration formidable devant un Josh Hartnett médusé. Elle lui dira qu’il était bien trop jeune pour avoir vécu l’attaque de Pearl Harbor avec le beau Ben Affleck dans le film de…

Pardon, l’abus de mojitos nuit en tout ! Elle lui dira qu’il était trop jeune que pour avoir participé à une bataille avec Buffalo Bill.

Ethan Chandler (Josh Hartnett) est un américain très bon tireur qui fuit un passé mouvementé et travaille dans un spectacle de western ambulant.

Il est engagé par Vanessa Ives pour aider Sir Malcolm Murray (Timothy Dalton) à retrouver Mina Murray, sa fille. Cet ancien explorateur a plongé dans le monde surnaturel pour tenter de sauver sa fille, mais on ne sait pas où elle est… Non, je ne dirai rien de plus.

Vanessa Ives lui propose d’utiliser ses compétences au tir pour les aider, elle et Sir Malcolm Murray, à sauver la fille de ce dernier : Mina Murray. Il dit oui et la nuit, il va se demander où il est tombé : ben chez des vampires, mon grand ! Et pas des gentils qui sentent bons comme dans « Twoilett ».

Voilà une série originale où la science et le supernaturel marchent main dans la main.

Bon, il y a une surenchère de gore, notamment lorsqu’ils sont dans la planque des vampires : des tas de corps démembrés gisent en grosses piles, il y a du sang, des viscères, des corps de petits bébés, bref, c’est gore à l’exagéré et ça fout tout en l’air, presque. Dommage…

Les décors sont bien rendus, on est dans le Londres de 1892, avec ses costumes, ses cab, ses fiacres, sa misère noire dans les taudis…

La musique est entrainante et elle a un petit air de celle que Hans Zimmer composa pour le film Sherlock Holmes de Guy Ritchie.

Les phénomènes étranges sont légions, mâtinés d’égyptologie et de Livre des Morts ou de personnages bizarres, comme ce jeune médecin qui, à un moment donné, n’aura pas besoin de nous dire son nom pour que l’on sache QUI il est, même si ce n’est pas sa bonne époque et qu’il sort tout droit de la littérature.

1003223_0_0_c-15194_1024x512

Tout comme le Dorian Gray, inquiétant et sexy en diable…

La série n’est pas que fantastique avec des vampires, mais elle est aussi policière puisque Sir Malcolm Murray enquête sur les meurtres atroces qui ont eu lieu dans le quartier de Spitalfield : bras manquant, reins prélevés, foies aussi, organes génitaux,… Jack The Ripper is back ?

Penny-1.2-Murder

Qui a laissé trainé son bras sur la voie publique ?

Les acteurs sont bien dans leurs rôles, même le Timothy Dalton que je détestais et ne savait pas voir en peinture ! Comme quoi !

Et puis, nous ne sommes pas à l’abri des surprises durant les épisodes de la saison 1 et les retournement de situations seront là pour nous faire ouvrir grand les yeux !

Les personnages sont troubles, pas nets, pas tout blanc non plus et on en apprendra des belles au fur et à mesure des épisodes.

Ah, j’oubliais, il y a quelques scènes de sexe aussi… Vanessa Ives a le feu au cul ! Elle aurait même couché avec le fiancé de sa meilleure amie juste avant leur mariage…

7f10e84bc31223e4c0aa2edbe6a3dc2d

Penny Dreadful, c’est une chouette série qui se déroule dans le Londres victorien, avec des décors superbes (le pont de Londres en construction), une musique entrainante, des personnages étranges, qui n’ont pas tous livrés leurs petits secrets pas nets.

Une série où la science et le surnaturel et le paranormal couchent ensemble. Une partouze de genres qui vont bien ensemble.

Étoile 3,5

Challenge « Victorien » chez Camille, le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, Challenge British Mysteries chez My Lou Book et Le Mois anglais 2016 (Saison 5) chez My Lou Book et Cryssilda.

tumblr_n8fwnkfn9D1scscpvo1_1280

Advertisements

36 réflexions au sujet de « [Série] Penny Dreadful – Saison 1 : Une série qui va te vampiriser ! »

  1. haaaaa j’en tremble rien que de te lire !!! 😦 Mais rien que pour celui qui fait Dorian Gray, je serais prête à regarder, mais alors bien accompagnée et en plein jour ! 😆

    J'aime

  2. Mmmm… Mais ça m’a l’air engageant tout ça ! Mais… Est-ce vrai que la série a été abandonnée? Parce que se lancer dans une série pour ne pas avoir un truc qui ressemble à une fin c’est assez frustrant, et je préfère éviter en fait…

    Mina Murray serait donc fille d’un Sir? Alors pourquoi elle n’est qu’institutrice et qu’elle se fait des complexes avec sa copine Lucy Wisteria dans LE Dracula de Stoker???

    Dorian Gray y passe aussi? Quoi que… Dorian Gray, ce n’est qu’une image (à défaut d’être sage comme une image) un peu creuse dans le souvenir que j’ai du texte de Wilde, donc c’est pas un problème de le recycler et d’en faire autre chose… Mais Mina… C’est pas une cruche, vide de surcroît dans le livre de Stoker!

    Moi j’y comprends rien avec c’est gens qui recyclent des personnages créés par d’autres mais en en faisant autre chose!

    C’est que je suis une puriste môa! 😀

    PS: Miss Anybref a annoncé hier dans l’encadré « news » une prochaine reprise de son blog… A suivre…

    Aimé par 1 personne

    • Heu… Hier soir… Mon ami Long John Silver m’a prêté la première moitié de la première saison… Pendant que Sieur Mon Epoux regardait 25 types en shorts courir après un ballon… Pfff! Faut grandir lui ai-je balancé avant d’aller mater mon conte de fées (enfin de monstres et de sorcières) pour adultes (Ah oui… il y a des scènes « un peu » hot… Et même du nu masculin frontal!!! – certes… Avec un cadavre… Donc c’était bien mou… Et y a même des trucs entre garçons! ça risque pas d’être diffusé à 20h45 sur la TNT!) 😀

      Et ben… C’est pas mal du tout… Quoiqu’un peu « grand guignol »… Mais j’aime bien le rendu final … Je pense même que les amateurs de steampunk devraient s’y retrouver un peu. On n’a certes pas de machines volantes à vapeur dans le ciel, ou d’inventions scientifiques délirantes mais on est dans une présentation de l’ère victorienne plus moderne que dans la réalité historique. Notamment sur le plan de la liberté de mœurs, sur le plan du mélange entre les classes sociales… En outre le discours scientifique est utilisé pour justifier des choses que la science trouverait aberrantes… Et puis la déco de certains lieux donne plus dans le baroque néo-victorien actuellement à la mode, que dans l’esthétique victorienne à proprement parler. Bref… L’esthétique elle-même étant clairement en dehors de la réalité historique tout en s’en inspirant assez, ça en rajoute une couche sur la dimension irréelle et fantastique de la série.

      Je n’ai pas encore vu si le Dr Jeckyll allait se joindre à la bande de nos héros… Il ne manque plus que lui et Hide, et tous les grands classiques du gothique victorien seraient réunis! En effet! Qui vous dit que les morts qui s’accumulent ne sont pas des victimes du chien des Baskerville que Jack l’éventreur aurait promené pour son petit pipi vespéral??? 😀

      Aimé par 1 personne

      • Ah, je vois que tu as les mêmes adresses que moi pour l’île de Tortuga ! Depuis le temps que je hante ces eaux, moi !

        Oui, ils ont réuni tout le monde de la littérature gothique ou victorienne. On mélange tout et on sert la soupe ! Un peu grand-guignolesque mais ça me fait marrer, surtout la scène d’ouverture sur les chiottes.

        25 mecs qui courent après la baballe ? Je vais dire à mon népoux qu’il s’est fait arnaquer, lui, il avait 20 mecs qui courraient derrière la baballe, plus quelques autres d’une autre couleur et deux couillons qui voulaient pas qu’on la leur foute dedans ! J’ai maudit mon tendre aimé après le match Italie-Belgique où nos deux pays s’affrontaient…

        Chouette, le clebs des Baskerville !! Et Sherlock qui arriverait au bras de la belle Irene…

        Ok, c’est pas une série qui vole haut, mais elle divertit et ça me fait marrer !

        J'aime

        • Ben je suis pas douée question foot et j’ai pas fait maths sup’ mais… 11 joueurs par équipe sur le terrain (goal compris), un arbitre sur le terrain et 2 arbitres de touche… Ça fait 25 bonzômes qui suivent la baballe, non? 🤓

          J'aime

    • Ben oui, j’ai appris que série arrêtée avant la fin, ce qui veut dire que j’ai commencé et que je saurai jamais la fin, fait chier !

      Non, Mina n’était pas une cruche, elle avait compris Dracula, elle… Je sais pas pourquoi on recycle les personnages, soit parce que tout le monde nous cause du recyclage, soit parce qu’on veut les faire à notre manière, comme si nous ne avions la paternité.

      Mais bon, j’ai pas encore tout vu alors je sais pas encore tout expliquer et puis, je suis pas dans la tête des scénaristes non plus !

      Dorian était un tableau, son image vieillissait mais pas son proprio, Frankenstein n’est pas de la même époque et puis, je pense qu’ils voulaient faire une soupe avec tout, épicétout.

      Contente que notre miss revienne !!!

      J'aime

      • Ahhhh! J’y crois pas!!!! Le Dr Jeckyll apparaît dans le premier épisode de la saison3!!!! 😜

        PTDR! Si! Ils ont osé! Et il y a même une psychanalyste (là y z’ont quelques années d’avance : premiers travaux de Freud sur l’hystérie vers 1895 et création officielle de la psychanalyse : 1900!)!

        Pour la liberté de mœurs ils sont aussi trèèès franchement en avance aussi! Enfin bref!

        Je m’amuse bien! 😄 Je me demande s’il y aura aussi des extras terrestres avant le dernier épisode ! 😂

        A peluches!

        J'aime

      • Ah oui, c’est vrai! Victoria n’est née qu’un an après la parution que Frankenstein… Et elle n’est donc montée sur le trône que 19 ans après… Alors à proprement parler, Frankenstein n’est pas victorien… Mais bon… Il s’en est fallu de pas grand chose! Alors bon… Je ne vais pas hurler contre un très léger anachronisme… D’autant que dans cette série… Ça n’est pas le pire!

        Bon… Franchement… La troisième saison commence à me fatiguer. On tourne un peu en rond avec les personnages tous torturés à leur manière et chacun dans leur coin par leurs névroses et leurs démons… Je pense qu’une quatrième saison m’aurait achevée !

        J'aime

  3. Je veux bien un peu de ton rhum brun, ta menthe et ton citron vert. Un glaçon en plus, mais surtout ne pas refroidir tes ardeurs féminines, à défaut celle d’Eva Green. C’est que j’apprécie aussi les partouzes visuelles où tout le monde couche avec tout le monde même la science et le paranormal.

    Aimé par 1 personne

    • Je te le sers de suite, il fait chaud, ça fera du bien, là je viens de boire une bonne bière ambrée de France, une Ceven « 7 » Ale. Me faut plus qu’un glaçon pour refroidir mes ardeurs, à la limite, les impôts à payer.

      Partouzons, et vivement dimanche qu’on s’emmanche !

      J'aime

  4. j’avais beaucoup aimé les 2 ou 3 premiers épisodes et puis… en fait non ! comme tu dis, Vanessa est une chaudière, trop de scènes sanglantes, tout se mélange, on ratisse large quoi…. et Dorian Gray me donne des frissons (mais pas de désir hein, il me fait inexplicablement froid dans le dos) Par contre, j’ai été ravie de revoir Timothy dalton, qui vieillit somme toute fort bien ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Dorian me donne envie de lui arracher ses vêtements et de faire de même avec les miens, mais je suis d’ok, trop de sexe tue le sexe (sauf dans un porno) et trop de gore donne l’effet inverse voulu. Mais ça me fait marrer, alors, je regarde pour me détendre l’esprit et ne pas offrir de mon temps de cerveau disponible à mister Coca !

      J'aime

  5. Ping : The English Month Is End !! Oh Fuck ! – Bilan [Juin 2016] | The Cannibal Lecteur

  6. faudra que je tente ! ca m’a l’air plus rythmé que les penny dreadful originaux ! j’ai lu Wagner le loup-garou il y a quelques mois… que je me suis ennuyée ! ce n’est pas que cela manque de crimes de trahison, d’horreur en tout genre, mais c’est long, et un peu trop moralisateur… Ce que cette série ne semble pas être 😉

    Aimé par 1 personne

    • C’est pas mal et les saisons sont terminées, complètes et toussa toussa. Faudrait que je poursuive mon visionnage, mais j’ai tendance à ne pas regarder de films ou de séries pendant l’été, les soirées ne sont pas faites pour ça 😉

      Trop de morale tue la morale !

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s