Bilan Livresque Mensuel : Février 2018

Février, le mois le plus court de l’année, mais pas le moins prolifique puisque, Mois du Polar oblige, je me devais de lire un maximum afin de lui faire honneur ainsi qu’a son organisatrice, Sharon.

OK, il n’a pas fallu trop me forcer, je l’avoue !

Anybref, pour ce Mois de Février, pas moins de 14 romans lus, 13 bédés lues et 18 films vus (pas tous des nouveautés, parfois des visionnages pour la 2ème ou la 36ème fois, sans oublier les films vu à la télé et non en DVD ou BRD).

Puisque j’avais décidé d’un programme de lecture pour le Mois du Polar, j’ai essayé de m’y tenir et j’y suis arrivée, sauf que j’ai moins lu que ce que j’avais prévu à cause de la lecture d’une grosse brique pour ma LC avec Bianca.

Un petit roman noir anglais pour bien commencer le mois avec Les étrangers dans la maison – Inspecteur Charles Resnick 2 de John Harvey (ICI) qui est un polar qui prend son temps et qui pose ses ambiances d’Angleterre qui se réveille avec la gueule de bois à cause du chômage, le tout écrit avec ce flegme britannique mâtiné de bons mots qui font sourire. Un régal pour ceux qui aiment ces ambiances.

Allez, on quitte le froid de l’Angleterre pour la chaleur du Mexique et on continue de découvrir des romans noirs célèbres avec Cosa fácil – Hector Belascoarán Shayne 1 de Paco Ignacio Taibo II (ICI). Avec du cynisme et de l’ironie mordante, notre détective va mettre le doigt sur les multiples dysfonctionnements du Mexique des années 70, sur les magouilles en tout genre, qu’elles soient politiques, sociales ou autres. Une belle découverte.

Attachez vos ceintures, je vais lire Drive de James Sallis (ICI) ! Si le Chauffeur est un bon conducteur, je ne dirai pas pour autant que je suis ressortie décoiffée du roman. Durant la course, les rouages se sont grippés. J’avais acheté des places pour un grand spectacle et j’ai eu l’impression que l’auteur a oublié de changer de vitesse à un moment donné. On oublie !

170 pages pour 6€, ça fait cher la page, mais paraît que quand on aime, on ne compte pas… Flirtant avec la SF ou le fantastique, Au-delà de Sherlock Holmes – Tome 3 de Collectif (ICI) est un recueil sympathique mais guère épais et qui se lit bien trop vite.

Qui c’est qui te tient en haleine durant 1.000 pages ? C’est Ken Follet et sa saga commençant par Le Siècle 1 – La chute des géants [LC Bianca] (ICI). Avec brio, l’auteur va nous faire passer de 1911 à 1924, nous montrant les prémices du futur conflit à venir (discussion politiques) et ensuite de ce qui se déroula durant la guerre (certaines batailles), et ce, au travers de plusieurs personnages bien distincts, que ce soit au niveau des nationalités ou de leur origines sociales. Magnifique !

Découvrir les enquêtes de l’inspecteur Mario Conde faisait aussi partie de mes petits challenges personnels, alors, j’ai extirpé Passé parfait – Les quatre saisons 1 de Leonardo Padura (ICI) de ma PAL et direction Cuba et La Havane. Le courant n’est pas trop passé entre moi et Mario Conde. Son enquête, qui, dans son final, sera fort classique, limite banale, tant ce problème là est vieux comme le monde. À voir si je reviendrai à La Havane.

Un véritable plaisir pour moi que de lire les aventures de nos jeunes enquêteurs en herbe car ils m’apportent un vent de fraicheur après une lecture ardue. Voilà pourquoi j’adore la série Sherlock, Lupin et moi – Tome 4 – La Cathédrale de la peur d’Irene Adler (ICI). Sans révolutionner le genre, cette série est bien fichue, agréable à lire, elle vous aère la tête en vous offrant du plaisir durant 250 pages, et, sans se prendre la tête, vous offre du suspense, du mystère, et un beau moment d’amitié.

Un autre auteur que j’avais envie de découvrir, c’est David Goodis, alors, j’ai mis la main sur La lune dans le caniveau (ICI) et je suis entrée de plein pied dans un roman est noir de chez noir qui parle de conditions sociales et de la difficulté de s’en échapper, de se hisser au-dessus de sa condition, de ce quartier qui a façonné ses habitants. Si j’avais commencé par me prendre des coups d’entrée de jeu avec les descriptions et les atmosphères bien sordides, je me suis perdue sur la fin, dans les 40 dernières pages, avant de me reprendre un coup dans les gencives. Faudra que je m’en refasse un autre.

Lire un livre qui fut interdit en Afrique du Sud ? Oui, Coin perdu pour mourir de Wessel Ebersohn (ICI) fut interdit, et en le lisant, j’ai compris pourquoi il avait été ait été interdit (publié en 1979) là-bas : car il démontrait le côté patriarcal de cette société. Ici, l’intrigue est juste un prétexte pour brosser un portrait au vitriol de la société sud africaine. Nous avons en main un roman noir fort, puissant, qui décrit avec précision le système en vigueur en Afrique du Sud, surtout dans les petites villes où l’apartheid était encore très prononcé.

La série télé ne m’avait pas emballée, mais je voulais découvrir les enquêtes du Commissaire Montalbano au travers des multiples romans, ce qui fut fait avec La forme de l’eau d’Andrea Camilleri [Les enquêtes du commissaire Montalbano – 1] (ICI). Beaucoup d’humour, d’ironie et j’ai adoré le flegme du commissaire, son côté bourru, le fait que l’enquête est, elle aussi, un peu accessoire, ne servant qu’à nous présenter tout ce petit monde. Je reviendrai en Sicile pour boire de la grappa avec ce commissaire intègre !

Cette année, à la Foire du Livre de Bruxelles, j’avais décidé de me pencher un peu plus sur des auteurs de polars moins connus et qui offrent un côté « dépaysement » dans leurs romans. L’Écosse ? Ça me botte ! J’ai donc acheté et lu Meurtre au dix-huitième trou de John-Erich Nielsen [Inspecteur Sweeney – Tome 01] (ICI) qui est un whodunit classique, avec un inspecteur original, qui possède des blessures, mais pas au point d’être fracassé comme certains, une tante bien sympathique, sorte de Watson dans ce qu’elle est un conducteur de lumière, sans oublier le chien bizarre de Sweeney et son style vestimentaire bien à lui. Sans rien révolutionner dans le genre, cette lecture fut une belle découverte et un de ces jours, je compte repartir enquêter aux côtés de Sweeney sur la lande écossaise.

Non, Perro Lascano n’est pas mort ! Tu as vu son hommage chez Jean-Pierre Foucault ? Non ? Alors Perro Lascano n’est pas mort. Perro, si tu nous regarde… Un voyou argentin d’Ernesto Mallo [Perro Lascano – 2] (ICI est un bon roman noir de par son sujet (l’Argentine dans les années 80), mais j’ai trouvé l’intrigue fort brouillonne.

Avec un titre pareil, j’avais pensé y être, En de bonnes mains de Bill James (ICI), mais les enquêtes de Harpur & Iles m’ont passionnées autant que la pluie et le roman a failli terminer sa course en vol plané. Je vais aller noyer ma ragitude dans le triangle des Bermudes !

Comme c’était le mois des découvertes, je me suis dirigée vers le Montana avec Gabriel Du Pré, un sang-mêlé, lointain descendant des tribus indiennes du Canada pénétrées par des « voyageurs » français (québécois).  La maison du coyote de Peter Bowen est un polar ethnique assez lent, mais agréable à lire pour son côté grands espaces et réflexions sur notre monde qui bouffe de plus en plus les endroits encore vierge. À voir si je reviendrai dans le Montana en sa compagnie.

Bilan Livresque Mensuel  Février : 14 romans

  1. Les étrangers dans la maison – Inspecteur Resnick 2 : John Harvey
  2. Cosa fácil – Hector Belascoarán Shayne 1 : Paco Ignacio Taibo II
  3. Drive : James Sallis
  4. Au-delà de Sherlock Holmes – Tome 3 : Collectif
  5. Le Siècle 1 – La chute des géants : Ken Follet [LC Bianca]
  6. Passé parfait – Les quatre saisons 1 : Leonardo Padura
  7. Sherlock, Lupin et moi – T4 – La Cathédrale de la peur : Adler
  8. La lune dans le caniveau : David Goodis
  9. Coin perdu pour mourir : Wessel Ebersohn [Yudel Gordon – 1]
  10. La forme de l’eau : Andrea Camilleri [Commissaire Montalbano – 1]
  11. Meurtre au dix-huitième trou : J-E Nielsen [Inspecteur Sweeney – 1]
  12. Un voyou argentin : Ernesto Mallo [Perro Lascano – 2]
  13. En de bonnes mains : Bill James [Harpur & Iles 11]
  14. La maison du coyote : Peter Bowen [Gabriel Du Pré 1]

Bilan Livresque Février : 13 bédés (12 relectures et 1 découverte)

  1. Tif et Tondu – T18 – Le Roc maudit : Tillieux & Will [Relecture]
  2. Tif et Tondu – T20 – Les Ressuscités : Tillieux & Will [Relecture]
  3. Les maîtres inquisiteurs – Tome 8 – Synillia : Cordurié & Bonetti
  4. Les Naufragés d’ythaq – T12 – Les clés du néant : Arleston & Floch [Relecture]
  5. Astérix et le chaudron – Tome 13 : Uderzo & Goscinny [Relecture]
  6. Gil Jourdan – Tome 0 – La poursuite : Tillieux [Relecture]
  7. Gil Jourdan – Tome 1 – Libellule s’évade : Tillieux [Relecture]
  8. Gil Jourdan – Tome 2 – Popaïne et vieux tableaux : Tillieux [Relecture]
  9. Gil Jourdan – Tome 3 – La voiture immergée : Tillieux [Relecture]
  10. Gil Jourdan – Tome 4 – Les cargos du crépuscule : Tillieux [Relecture]
  11. Gil Jourdan – Tome 6 – Surboum pour 4 roues : Tillieux [Relecture]
  12. Gil Jourdan – Tome 7 – Les moines rouges : Tillieux [Relecture]
  13. Félix – Intégrale 2 Jourdan – Les momies de Saint-Sulpice : Tillieux [Relecture]

Bilan Filmesque Février : 18 films et 5 épisodes de séries vus

  1. [FILMS] L’Homme des Hautes Plaines – High Plains Drifter de Clint Eastwood (1973)
  2. [FILMS] The Limehouse Golem – Golem, le tueur de Londres : Juan Carlos Medina (2017)
  3. [FILMS] Pirates des Caraïbes 5 – La vengeance de Salazar de Joachim Rønning et Espen Sandberg (2017)
  4. [FILMS] Guardians of the Galaxy 1 de James Gunn (2014) [3ème fois]
  5. [FILMS] Avengers 2 – L’ère d’Ultron de Joss Whedon (2015)
  6. [FILMS] Star Trek 1 de J.J. Abrams (2009) [2ème fois]
  7. [FILMS] Deadpool de Tim Miller (2016) [2ème fois]
  8. [FILMS] Le 5ème élément de Luc Besson (1997) [36ème fois]
  9. [FILMS] Le Crime de l’Orient-Express – Murder on the Orient Express de Kenneth Branagh (2017)
  10.  [FILMS] Captain America – The First Avengers de Joe Johnston (2011)
  11. [FILMS] Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon (2008) [36ème fois – télé]
  12. [FILMS] Star Trek 3 – Beyond de Justin Lin (2016)
  13. [FILMS] IL est de retour de David Wnendt (2015)
  14. [FILMS] Retour vers le futur 3 de Robert Zemeckis (1990) [36ème fois – télé]
  15. [FILMS] Police Academy 1 de Hugh Wilson (1984) [36ème fois – télé]
  16. [FILMS] Mystic River de Clint Eastwood (2003)
  17. [FILMS] Aladdin des Studios Disney (1992) [36ème fois]
  18. [FILMS] Perfect Murder de Andrew Davis (1998) [3ème fois]
  19. [SÉRIES] Columbo – Saison 4 / Épisode 4 – Eaux troubles
  20. [SÉRIES] Capitaine Marleau – Saison 1 – Épisode 8 – Chambre avec vue (mais pas sur l’Arno)
  21. [SÉRIES] The Big Bang Theory – Saison 11 – Épisodes 10 – 11 – 12
Publicités

40 réflexions au sujet de « Bilan Livresque Mensuel : Février 2018 »

  1. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Février 2018 — The Cannibal Lecteur | Charentonneau

  2. 14 romans en un mois !!!!!!! Tu ne dors que d’un oeil et tu lis de l’autre c’est çà ton secret ? Comme disait ma grand mère, une sainte femme, et qui n’en avait pas, tu me scies la nouille ! BRAVO et en plus tu n’as pas lu n’importe quoi !!! j’ose pas imaginer ce que tu vas lire maintenant que les jours rallongent encore !!! Bisous d’admiration en tout cas ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

  3. Ping : Bilan culturelle Février 2018 | 22h05 rue des Dames

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.