Bilan Livresque : Mai 2014

C’est avec beaucoup de retard que je publie mon Bilan Livresque du mois de mai qui comportait 7 livres.

7 livres de qualité qui m’ont tous fait vibrer d’une manière différente.

Il était temps que je découvre cette auteure. Maintenant, c’est fait avec cet espèce de huis-clos entre 5 personnages. « Derrière la haine » (ICI) de Barbara Abel m’a scotché !

Une autre nouveauté dans mes lectures puisque ce livre fut lu sur le PC pour sa version numérique et sur papier, puisque je possédais le livre. J’ai bien ri avec « Complètement cramé ! » (ICI) de Gilles Legardinier. Léger, sans prétention aucune, mais divertissant et rafraichissant.

Après du rire, des grincements de dents avec le très sombre « Chiennes de Vies (Chroniques du Sud de l’Indiana) » de Bill Frank (ICI). 17 nouvelles, 17 tranches de vie du sud de l’Indiana… 17 histoires noires, violentes, qui explorent les tréfonds de l’Homme dans ce qu’il a de plus vil. Un très grand livre.

« Fausse piste » de James Crumley (ICI). Dans ce roman noir, vous en trouverez pas un foudre d’enquêteur… Milo Milodragovitch tourne souvent en rond, se bourre la gueule, fume des joints, doit débourrer de ses multiples gueules de bois et soigner ses coups. Mais quelle plume ! Ironique… Et ses descriptions de la misère humaine échouée dans les bars. On s’enfonce dans les eaux sombres car l’auteur nous maintient la tête sous l’eau.

Un autre tout grand roman noir… Si Harlequin est le champion de l’Amûûr, on peut dire que « Aucune bête aussi féroce » est LE champion des bas-fonds et des vols à main-armée (ICI). Edward Bunker, l’auteur, à ses 40 ans, comptait plus d’années en cabane que de celles en liberté. Bref, il sait de quoi il nous parle,  rendant par-là le récit plus vivant, plus vrai, plus profond.

Vous êtes à la recherche de clowns terrifiants et de fêtes foraines plus angoissante que la scène de douche dans « Psychose » ? S’il vous plaît, reposez « Joyland » de Stephen King (ICI) dans le rayon et allez voir ailleurs… Pas d’horreur, mais un récit poignant, des personnages attachants et une histoire qui tient la route. Superbe !

« Des nœuds d’acier » de Sandrine Collette (ICI) est un huis clos prenant, violent, inhumain… On assiste, impuissant, à la déchéance d’un homme qui, au départ, répugnait à manger sa pitance sur le sol, apprendra à happer les os au vol où même tombé dans la crasse. Ambiance tendue comme une corde de violon jusqu’à la fin, suspense psychologique assez lourd qui laissera le lecteur vidé

Bilan Livresque Mai : 7 livres

  1. Derrière la haine : Barbara Abel
  2. Complètement cramé ! : Legardinier [Version Numérique et Papier]
  3. Chiennes de Vies (Chroniques du Sud de l’Indiana) : Bill Frank
  4. Fausse piste : James Crumley
  5. Aucune bête aussi féroce : Edward Bunker
  6. Joyland : Stephen King
  7. Des nœuds d’acier : Sandrine Collette

Noeuds d'acier - Colette Chiennes de vies - Franck Bill

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Bilan Livresque : Mai 2014 »

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s