Peaky Blinders – Saison 1 : Une série qui va te racketter pour te protéger !

Peaky 2880402E-CA5A-C448-281C1A777DAF3B3C

Peaky Blinders est une série télévisée britannique créée par Steven Knight et diffusée depuis le 12 septembre 2013 sur BBC Two.

La série raconte l’histoire d’une famille de criminels interprétée par Cillian Murphy, Helen McCrory, Paul Anderson et Joe Cole.

Surnommés les Peaky Blinders, ils ont la main-mise sur Birmingham et ses environs dans l’entre-deux guerre.

Saluée pour son aspect cinématographique, la complexité de ses personnages et l’interprétation des acteurs, ainsi que pour son utilisation d’une musique volontairement anachronique, la série a reçu une majorité de critiques positives.

peaky1

1. Synopsis :
Cette série retrace l’épopée d’une famille de gangsters de Birmingham à partir de 1919.

Elle est basée sur l’histoire du gang des Peaky Blinders qui a réellement existé juste après la Première Guerre mondiale.

Leur nom vient du fait que ces derniers avaient pour habitude de cacher des lames de rasoir dans la visière (peak en anglais) de leur casquette et de s’en servir pour aveugler (blind) leurs adversaires.

Ce groupe, dirigé par l’ambitieux et dangereux Thomas Shelby, attire l’attention de l’inspecteur en chef Chester Campbell, un détective de la police royale irlandaise sous les ordres de Winston Churchill, qui a été envoyé de Belfast pour nettoyer la ville de tous ses criminels.

Peaky_Blinders

2. Acteurs principaux :

  • Cillian Murphy : Thomas Shelby
  • Sam Neill : Chester Campbell
  • Helen McCrory : Polly Gray, née Shelby
  • Paul Anderson : Arthur Shelby Junior
  • Sophie Rundle : Ada Thorne, née Shelby
  • Joe Cole : John Shelby
  • Aimee-Ffion Edwards : Esme Shelby, épouse de John Shelby
  • Annabelle Wallis : Grace Burgess
  • Natasha O’Keeffe : Lizzie Starke

Peaky-Blinders-saison-2-streamingCe que j’en ai pensé :
La série qui déchire sa race…

Un homme chevauchant à cru un cheval noir s’avance dans un quartier pourri où tout le monde détalle comme des poules devant un renard.

Peu de temps auparavant, on avait vu de l’animation dans un atelier de travailleurs chinois et celle qu’on recherchait se tient devant le cavalier, soufflant de la poudre rouge dans les naseaux.

Le cavalier crie à tous le nom du cheval, la course dans laquelle il va courir, qu’il faut parier dessus mais ne pas l’ébruiter et il s’en va sur sa monture.

Nous venons de faire connaissance avec Thomas Shelby, bookmaker de son état dans la famille de gangsters que sont les Peaky Blinders.

peaky-blinders-2

Niveau décors, on est gâté ! Ça pue la misère noire dans les quartiers, on voit la fumée des entreprises, la crasse sur les visages, la terreur que les Peaky Blinders inspirent aux gens. Tout est bien reconstitué, on s’y croirait.

À noter une chose qui surprend, au départ, c’est la musique en arrière-plan. Non seulement elle est fort présente, mais en plus, elle est contemporaine !

La chanson du générique est Red Right Hand de Nick Cave and the Bad Seeds. La musique de Nick Cave, des White Stripes ainsi que celle de PJ Harvey ont également été utilisées dans le reste des épisodes.

Un véritable anachronisme en arrière-fond, mais je vous jure que passé les premiers étonnements, ça pulse et ça passe comme une lettre à la poste un jour de grand zèle.

Si la série va nous parler de ces gangsters et de l’arrivée d’un super policier en la personne de Sam Neil qui a délaissé ses dinosaures de Jurassic Park pour la police de Birmingham. Avec sa moustache, il aurait fait un parfait Watson, le Sam de Jurassic.

Peaky SAM_GRADED

Chester Campbell, son rôle (à l’ex-jurassic), est celui d’un policier qui vient faire le ménage dans cette fange et il sait à qui il a affaire puisqu’il possède les fiches militaires des principaux perturbateurs.

Hé oui, nos gangsters, nos communistes ont tous fait la Grande Guerre, ils viennent de revenir à la vie civile et ce ne fut pas facile, certains portent encore en eux les traumatismes de celle qui devait être La Der des Der !

À noter que lorsque Chester Campbell traverse certains quartiers de la ville, tout autour de lui n’est que beuverie, bagarres, fornications en tout genre, debout, couché, assis.

C’est une série violente, nous sommes face à une petite mafia, les commerçants paient les Peaky Blinders pour qu’ils assurent leur protection, les flics sont corrompus jusqu’à la moelle et notre policier doit faire venir des renforts nos corrompus en la personne de policiers Irlandais catho. Sont plus cathos que François Ier, limite.

Les gangsters sont violents, les patrons aussi, les ouvriers en ont marre de ne pas toucher grand-chose, le communisme est à l’œuvre, les flics ont le droit de vous tabasser et vous de fermer votre gueule.

Mais attention, ce sera pas facile de nettoyer tout au karcher parce que le Tommy Shelby, il doit avoir du sang des Lannister qui coule dans ses veines ! Il ne fait rien pour rien, magouille, tire des ficelles, fait des choses et tout est calculé au millimètre !

Cet homme révulse de par son « métier », de par son manque d’empathie, de par sa violence, mais il fascine aussi…

Et puis….

Non, je ne divulguerai pas les secrets de la Couronne en vous parlant d’autres trucs, je vous dirai juste que c’est une série à découvrir parce qu’elle en vaut foutrement la peine, bordel de Dieu !

Les personnages sont complexes, torturés, avec leurs bons et mauvais côtés, ils sont travaillés, évolues, les femmes ont un rôle aussi car on ne doit pas oublier que ce sont les femmes qui ont fait tout tourner (pays, entreprises, business, …) pendant que ces messieurs se battaient à la guerre.

Les décors sont bien recréés, les atmosphères aussi, la crasse, la misère, le climat social, les traumatismes de la Grande Guerre et les regards moqueurs, narquois et méprisant des gens qui ont été à la guerre face à ceux qui n’y étaient pas. Comme l’homme des dinos…

L’interprétation des acteurs est magnifique et l’utilisation d’une musique volontairement anachronique est une riche idée qui va bien à la série.

La saison 1 m’a bien plus, et j’ai plus qu’a regarder la saison 2 et continuer de pomper la saison 3.

Sorry, je pompe parce en France, elle est seulement diffusée depuis le 12 mars 2015 sur Arte et reste encore inédite dans les autres pays francophones. Alors merci le Net.

♫ C’est à voir, à voir, à voir ♪

Étoile 4

Le Mois anglais 2016 (Saison 5) chez My Lou Book et Cryssilda.

keep-calm-and-don-t-forget-to-pay-the-peaky-blinders.jpgkeep-calm-and-read-for-the-english-month.jpg

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Peaky Blinders – Saison 1 : Une série qui va te racketter pour te protéger ! »

    • J’ai toutes les saisons dans le DD et je suis les sortie de la 3 sur le Net. J’adore aussi la série, elle est top ! Dommage qu’on n’en parle pas assez souvent dans les médias. Ou alors, c’est moi qui ait loupé les médias qui en parlaient… Juste vu un article dans le Lanfeust Mag.

      Aimé par 1 personne

  1. Il y a plein de choses qui me tentent dans ce que tu présentes : le côte inspiré de faits réels, le cadre historique, la musique contemporaine, les décors… en revanche je suis une petite nature sensible et j’ai du mal avec les scènes violentes, je ne sais pas si ça ne risque pas d’être un peu trop pour moi. Je vais quand même tenter la saison 1 je pense !

    Aimé par 1 personne

    • Jusqu’à présent, je n’ai pas défailli ! Je fermais plus souvent les yeux devant un Dr House, par exemple ou pire, la série Urgences que je n’ai jamais su regarder…. argh !

      Je trouve qu’ils ont réalisé une bonne série, loin des séries grand public comme Desperate ou Poubelle la vie…

      J'aime

  2. Ping : The English Month Is End !! Oh Fuck ! – Bilan [Juin 2016] | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s