Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette – 04 – Liège en eaux troubles : Nadine Monfils [LC avec Bianca]

Titre : Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette – 04 – Liège en eaux troubles

Auteur : Nadine Monfils
Édition :

Résumé :
Bienvenue dans la ville la plus déjantée de Belgique !

De passage à Liège pour une exposition de ses peintures, René Magritte se promène sur les quais avec son épouse Georgette et leur chienne Loulou. Soudain, ils reconnaissent un célèbre chanteur des rues, dans son habit de scène constellé de fleurs en plastique. L’artiste est en train de pêcher.

Attention, ça mord ! Mais voilà que sort de l’eau un pied de fillette dans un soulier doré ! Fini, les flâneries, René et Georgette partent percer ce mystère dans la Cité Ardente du grand Simenon.

Critique :
Qué n’affaire, à Lidje ! Il s’y est passé un truc horrible !

Non, personne n’a raté la sauce lapin qui va avec les boulets (une tuerie culinaire), personne n’a chanté « Liège je t’aime », assis sur une gauf’ de Bruxelles (un « scandale » qui a eu lieu dans l’autre sens, moi ça m’a juste fait pisser de rire). Non, on a juste repéché une jambe tout seule, une jambe d’une gamine, à ç’qu’on dirait.

Nom di djâle, i’s’passe des trucs louches dans la Cité Ardente ! Alleï, fieu, ça va d’aller ! Oups, mon bruxellois remonte à la surface alors que je devrais prendre l’accent de Liège. Mais je suis comme Magritte, moi, une wallonne exilée en terre bruxelloise et qui manipule les patois : celui de mes origines et celui de ma nouvelle vie. Hé, la bilinguisme c’est pas pour les chiens, bande de klet !

Oufti, donc, Magritte et Georgette (ainsi que leur p’tite chienne Loulou) sont à Lidje (Liège) et bardaf, v’la déjà qu’ils tombent sur un crime. Quelqu’un a perdu sa jambe, coupée… Péchée dans le canal…

D’ailleurs, des crimes, il va en pleuvoir, je ne savais pas que la Cité Ardente était aussi dangereuse. Une fois de plus, notre couple sympathique va se piquer d’enquêter, dans le monde du cirque et des freaks, plus précisément.

L’écriture de Nadine Monfils est pétillante, remplie de verve et de choses intéressantes que l’on apprend sur Magritte ou d’autres pointures belges. Simenon sera mis à l’honneur dans ce quatrième tome et je suis tombée des nues devant ce que j’ai appris sur l’auteur. Désolée, j’ai lu Simenon, mais je n’ai jamais lu sa biographie.

Récit émaillé de bons mots, de plaisanteries, ainsi que de patois liégeois ou bruxellois, ce policier se laisse lire avec plaisir, un sourire aux lèvres, pas tellement pour la résolution de l’enquête, qui tombera assez vite, une phrase dite par un personnage qui fera tilter notre Magritte, mais plus pour le côté gouailleur de l’autrice, qui fait dire bien des choses à ses personnages, jamais dénué de bon sens ou d’humour.

J’ai appris à connaître Magritte au travers des romans de Nadine Monfils et c’est un portrait inattendu qui m’a été donné de voir. Si vous le pensiez sérieux comme un pape, révisez votre jugement, c’est un garnement, un gamin dans un corps d’adulte. Il est d’un réalisme saisissant, comme tous les autres personnages qui sont brossés dans le romans, réels ou de fiction.

Un roman policier où la résolution sera réduite à sa portion congrue, sans que cela n’entrave le plaisir de lecture, puisqu’il est ailleurs. Je ne suis pas une habituée de la ville de Liège, même si j’ai déjà monté ses côtes faramineuses, y laissant mon souffle et mon cardio, mais l’autrice a su rendre le charme que possède cette ville dans son récit, ainsi que le côté chaleureux et déjanté de ses habitants.

Une LC réussie avec Bianca, qui avait trouvé l’identité du/de la coupable, une parenthèse agréable dans mes lectures, un moment de fraicheur dans la canicule, bref, une lecture faite avec le sourire aux lèvres.

PS : attention, il ne faut pas confondre la gauf’ de Bruxelles (longue, rectangulaire, légère, croquante et ouske tu peux mettre des fraises, de la chantilly et du suc’ impalpable, bref, 8 ans dans les cuisses) avec la gauf’ de Lièche (oui, l’accent est important si tu veux pas passer pour un français), qui est ronde, avec du sucre perlé à l’intérieur, collante, sucrée, bref, 12 ans dans les cuisses.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2022 au 11 Juillet 2023) [Lecture N°23].

Lorsque l’on chante « Bruxelles je t’aime », aux victoires de la musique, assise sur une gaufre de Liège, ça fait une scandale chez nous ! PTDR

28 réflexions au sujet de « Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette – 04 – Liège en eaux troubles : Nadine Monfils [LC avec Bianca] »

  1. Ping : Deuxième bilan du challenge Thriller et polar édition 2022-2023 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Août 2022 | The Cannibal Lecteur

  3. Quelle est la différence entre la gaufre de Liège et la gaufre de Brugge?
    La gaufre de Bruxelles c’est la même qu’en France?
    J’avais mangé une fois une gaufre chaude avec du sucre croquant dedans et du caramel au beurre salée. C’était un délice, je n’en ai jamais mangé d’aussi bonne. Mais à Brugge j’en ai mangé une succulente.

    Pour la série, tu n’es jamais deçue. Même si l’on est pas belge, on comprend les blagounettes?

    Aimé par 1 personne

    • Et bien, comme je l’ai expliqué dans mon article, la gaufre de Bruxelles est longue et rectangulaire, assez légère aussi. Celle de Liège est plus petite, avec des morceaux de sucre perlé dedans et bien plus lourde à digérer.

      Avec du sucre croquant dedans, ça ressemble à celle de Liège, celle que tu as mangée. Je ne sais pas si on en fait en France, mais la recette ne doit pas être déposée, en fait qui veut… Ma grand-mère les faisait du tonnerre, ma mère suit sa recette, mais les fers à galettes ne sont plus ce qu’ils étaient et ce n’est plus tout à fait ça, même si elles sont bonnes aussi (mais avec des ingrédients du commerce, nous, ma grand-mère utilisait des produits issus d’une ferme).

      Tu me donnes faim, maintenant 😆

      Oui, on comprend, même si certaines ne te toucheront pas comme elles nous touchent nous, notamment avec nouvelle gare de Liège pleine de courant d’air et qui nous a coûté des reins et la peau des fesses ! :/

      J’aime

      • La gaufre de Bruxelles est la gaufre que l’on trouve partout en France. Je l’a trouvé moins gourmande que celle de Liege ou Bruge ou autre ville. Faut-il aller à Liège pour goûter une vraie gaufre liégeoise?

        Tu préfères laquelle?

        Il y a une chaîne qui fait des gaufres en France. Elle fait des gaufres farcies salées et sucrées. Je n’en ai pas pu vu à Bruges. Je ne sais pas si c’est parce que je suis restée dans des zones trop touristiques.
        Ta mère va devoir acheter un vrai gaufrier. Ils en font maintenant avec des formes anciennes. Tu les fais avec quoi toi?

        Je pense que je vais retourner aux rencontres au centre culturel belge. J’en ai des bons souvenirs 🙂

        Aimé par 1 personne

  4. Damned! Les deux premiers sont déjà dans ma PAL depuis des lustres!!! Et tu viens de lui ajouter un nouveau titre puisque ma libraire se fera un plaisir de me l’ajouter à ma prochaine livraison! 😁 Faut pas que j’oublie de passer la commande! 🙄

    Aimé par 1 personne

    • Oui, faudra que tu lui dépose une liste, ainsi qu’un billet mauve plié et glissé dans la liste !!

      Qu’est-ce qui fait 16cm de long et qui rends les femmes folles ?? Le billet de 500€ !!

      J’aime

      • 🤣😂🤣

        Il existe encore le 500e ? Comme il n’était quasiment utilisé que par les criminels et trafiquants, j’avais entendu dire que l’Europe avait décidé de le retirer du circuit estimant en outre que le billet de 200e serait déjà bien suffisant vu le cours de l’Euro. Perso la plus grosse coupure que j’ai vu était un 100e et la première fois que je l’ai vue c’était dans les mains d’une délinquante dont je m’occupais… (je précise que je ne suis pas en libéral donc elle ne me l’a pas donné et je blanchis pas d’argent!)😬

        Aimé par 1 personne

        • Non, le 500 a disparu, ce qui est dommage, je l’aimais bien, moi :p J’en ai eu 3 en main un jour, d’une personne qui me remboursait ce qu’il me devait et je te jure que j’ai eu du mal à m’en défaire, j’allais même aller à la banque les changer et puis, un achat à 900€ et hop, deux de moins :p

          Tu as le droit de blanchir de l’argent !

          J’aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.