Fin de ronde : Stephen King

Titre : Fin de ronde

Auteur : Stephen King
Édition : Albin Michel (08/03/2017)

Résumé :
Dans la chambre 217 du Service des Traumatismes Crâniens de la région des Grands Lacs, quelque chose vient de se réveiller. Quelque chose de Maléfique.

Brady Hartsfield, auteur du massacre à la Mercedes où huit personnes ont été tuées et bien plus gravement blessées, a passé cinq années dans un état végétatif à la Clinique des Lésions Cérébrales Traumatiques.

Selon ses docteurs, il est très peu probable qu’il récupère complètement. Mais, derrière la bave et le regard vide, Brady est réveillé, et en possession de nouveaux pouvoirs mortels lui permettant de faire d’immenses dégâts sans avoir à quitter sa chambre.

Critique :
Le deuxième tome de cette trilogie policière m’avait laissé sur ma fin, alors j’attendais beaucoup du troisième…

Surtout au vu du final dans le tome 2 qui laissait présager le grand retour d’un Grand Méchant : Brady Hartsfield himself, le tueur à la Mercedes.

Ce fut un réel plaisir de me retrouver en compagnie de mes vieux copains, Bill Hodges, l’ancien policier à la retraite devenu détective privé et son associée, Holly Gibney.

Les chapitres sont courts, rythmés, on ne s’endort pas sur son roman et il y a du suspense avec le graaaaand retour de Brady, le légume de la section des comateux, qui n’a plus l’air de trop baver on dirait…

Paraît même que des z’objets se sont mis à bouger de manière totalement étrange, comme mus par la seule force de la pensée de Brady, le tueur devenu légume. Rumeurs folles ou vérité ?

Yes, le King est de retour avec des éléments fantastiques ! Et en plus de nous faire entrer de plein-pied dans cet élément qui a fait sa renommée, il nous glisse aussi des petites piques et des avertissement sur certains dangers de notre société, notamment les réseaux sociaux utilisés à tort et à travers. C’est bien le King comme je l’aime !

Notre tueur parasite de retour, ça fait plaisir car c’était un méchant sadique bien réussi et il m’avait donné des sueurs froides dans le premier tome. Son esprit est toujours aussi retors et son retour est flamboyant.

Oui mais… Parce que oui, il y a un mais dans toute cette allégresse : il manque un je-ne-sais-quoi au roman qui fait que cette lecture ne m’a pas hypnotisée, captivée comme elle aurait dû le faire. M’agripper, comme certains romans du King ont fait avec moi.

Alors quoi ? Problème dans mon cerveau à cause des flash bleus qui n’ont pas fonctionné ou alors je n’avais pas le bon modèle de vous-savez-quoi avec les poissons roses ? Mon esprit serait-il immunisé contre les ondes du parasite Brady et donc, par analogie, mon cerveau aurait-il refusé le scénario du King ?

Le bât a blessé quelque part, il manque un truc dans le roman car  je n’étais pas si pressée que ça de le finir, alors que d’habitude, quand le suspense est là, je me rue dessus, je le bouffe, le dévore, je le cannibalise, je ne lâche plus. Et ici, je l’ai lâché quelques fois sans problèmes.

Attention, je dis pas que c’est de la merde, loin de là, ni que je n’ai pas apprécié ma lecture, d’ailleurs, j’ai trouvé cet opus meilleur que le tome 2, mais ça manquait d’un peu plus de peps, de sel, d’un truc piquant, comme seul le King sait faire.

Malgré tout, je le recommande, car l’écriture du King fait toujours mouche, il sait soigner ses personnages et ses intrigues aux petits oignons, sans jamais rien laisser au hasard, même dans les détails insignifiants. C’est là que le diable se cache, dit-on.

Surtout qu’ici, nous avons souvent une longueur d’avance sur l’enquête, sur ce que sait Bill Hodges et ça rend les choses encore plus terrifiantes quand on les voit venir, quand on y assiste…

Et puis, qui sait, votre cerveau sera peut-être plus enclin à se laisser parasiter par le plan dément de ce salop*** d’encu** de fils de pu** de Brady !

3,9/5

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017) et Le « Challenge US 2016-2017 » chez Noctembule.

Publicités

39 réflexions au sujet de « Fin de ronde : Stephen King »

  1. Je l’ai dans ma PAL (le supplice qui commence si bien et finit si mal comme disait le frère de Louis XIV, première Drag Queen de l’Histoire de FRANCE)!😃

    Alors évidemment, je ne sais plus quel livre choisir… je suis sur un Bourgoin concernant Jack l’éventreur (pas mal du tout et qui remet les faits à leur place même si je n’apprends rien de fondamental)… et pis j’ai les Adler Olsen en attente… pfff! Chais plus où donner de la tête !!! 🙃

    Anybref comme dirait l’autre… pour en revenir à ce King là… et ben tu m’as donné l’eau à la bouche! Je crois qu’il vient encoooore de bouleverser l’ordre des priorités de ma PAL… un vrai sable mouvant… ☠️

    Aimé par 1 personne

  2. Pour ma part, le deuxième reste mon préféré, de loin. Celui-ci est bon oui, mais je l’ai trouvé un ton en dessous et comme tu dis il manquait un petit quelque chose (mais je me suis éclaté quand même hein)

    Aimé par 1 personne

  3. Rhôôô, je suis en retard, je meurs d’envie de le lire, même si je les vois vos petits bémols: un King reste un King!!!!!Je le ferais bientôt passer au grill, en espérant être connectée avec ce Brady! Un petit PS d’amitié et de fan attitude: j’adore ta conclusion!!!!

    Aimé par 1 personne

    • MDR ! Allez, yapuka ! Il est chouette, Yvan le dit aussi qu’il manque un p’tit truc pour que l’éclate soit totale, mais il est chouette quand même et je ne regrette pas de l’avoir lu. Et puis, nous ne sommes pas toujours en phase dans nos ressentis et tu pourrais l’aimer plus que moi.

      Merci pour ma conclusion ! :rougi:

      Aimé par 1 personne

        • Bon sang, mais c’est bien sûr !! Ça aurait dû faire tilt vu qu’en regardant les titres sur Babelio, j’ai vu ses critiques et il y en avait une flopée. Quand je percute pas, moi, je percute pas !!! 😀

          Putain, elle a lu TOUT le King ???? Respect et prosternation (aie mon dos).

          J'aime

  4. Ping : Challenge littérature américaine | 22h05 rue des Dames

    • Oui, il est plus que temps ! Ça fait plaisir de te revoir de temps en temps, maintenant, j’embête Sharon pour le challenge thriller polars et j’en ai fait voir de toutes les couleurs à Canel ! 😉

      J'aime

  5. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Avril 2017 | The Cannibal Lecteur

  6. Ping : Bilan pour le challenge polar et thriller 2016-2017 | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s