Fables – Tome 11 – Le bon prince : Bill Willingham & Mark Buckingham

fables-tome-11

Titre : Fables – Tome 11 – Le bon prince

Scénariste : Bill Willingham
Dessinateur : Mark Buckingham – Aaron Alexovich
Édition : Vertigo Classiques

Résumé :
Les batailles opposant les forces de l’Adversaire aux Fables retranchés dans le monde des Communs s’intensifient. Dorénavant, la suite des évènements repose sur le modeste concierge Gobe-Mouche, jadis grand Prince des Fables.

Frappé d’amnésie il y a des siècles, il se lance aujourd’hui dans une nouvelle épreuve, de celles qui le mèneront des terres maudites de l’ennemi au cœur même de son Royaume.

album-page-large-22041Critique :
Bufkin, le singe volant, celui qui classe tous les livres a fait une sacrée gaffe en faisant tomber l’armure du chevalier parjure.

Grosse gaffe puisque nos fables doivent fermer le bureau des affaires courantes, les pièces de l’armure étant remplie de magie pure.

Voilà encore un tome que j’ai dévoré à pleines dents car il met en avant un autre personnage que j’apprécie beaucoup : Gobe-Mouche, ou Ambrose de son vrai nom.

L’auteur aimant nous réserver des surprises, c’en fut une de taille de voir notre nettoyeur préféré, le Mouche qui avait l’air un peu niais, être un Prince et de le voir accomplir la mission que Lance lui a confié.

Une tâche d’une ampleur importante, ou moult dangers l’attendent, mais n’écoutant que son courage et sa gentillesse, notre Mouche va être plus qu’un caillou dans l’engrenage de l’Empereur.

— Et toi, Gobe-Mouche ? Quels crimes commis dans ton ancienne vie avais-tu besoin de te faire pardonner dans la nouvelle ? De quels forfaits l’amnistie t’a-t-elle blanchi ? … Ne dis rien, vieux. La question était purement rhétorique. Je connais déjà la réponse. […] En fait, tu es le seul Fable de ma connaissance qui n’avait rien à se faire pardonner, à étouffer ou à dissimuler. Tu étais pur, bon et innocent quand tu as débarqué chez nous. C’est pour ça que je ne t’apprendrai jamais à faire couler le sang… même si c’est nécessaire ou mérité. […] Comment pouvais-tu t’imaginer que j’allais pervertir le seul Fable honnête parmi nous… le seul que j’ai toujours admiré sans réserve ?

Mon coup de gueule sera pour le dessinateur Aaron Alexovitch qui dans l’épisode 64 « Interlude » nous offre des personnages horribles à tel point que je ne reconnaissais pas Rose, Boy Blue et les louveteaux !!

Hormis ces horribles dessins, tout le reste est conforme à ce que j’ai depuis le départ : un scénario extra, des personnages que l’on découvre un peu plus chaque fois, la résistance qui se met en place, des vieilles connaissances qu’on aurait mieux aimé ne pas revoir et de la stratégie militaire qui vous fait gagner des batailles sans verser le sang.

Rien à dire, cette série, c’est de la balle !

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017), le Challenge « Totem » par Liligalipette (Loups) et le RAT a Week, le marathon de l’épouvante Édition 2016 chez Chroniques Littéraires (228 pages).

Enregistrer

Publicités

2 réflexions au sujet de « Fables – Tome 11 – Le bon prince : Bill Willingham & Mark Buckingham »

  1. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Octobre 2016 | The Cannibal Lecteur

  2. Ping : Bilan du challenge Polar et Thriller | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s