Sherlock Holmes – Tome 3 – Sherlock Holmes et l’Énigme du Jodhpur : Manunta & Seiter

Titre : Sherlock Holmes – Tome 3 – Sherlock Holmes et l’Énigme du Jodhpur

Scénariste : Roger Seiter
Dessinateur : Giuseppe Manunta

Édition : Le Verger (02/08/2016)

Résumé :
Port-Saïd, avril 1892. Le paquebot Jodhpur est en route pour Bombay, avec à son bord Irène Adler et Sherlock Holmes, qui retrouve peu à peu la mémoire après les événements de Retrouvailles à Strasbourg.

Le mari d’Irène a disparu aux Indes depuis de longs mois, et le célèbre détective lui a promis de l’aider à le retrouver. Dans le sillage de Sherlock Holmes, le crime et l’aventure ne sont jamais loin…

Critique :
Hop, on quitte Strasbourg pour aller chercher un peu d’exotisme à Bombay, toujours en charmante compagnie puisque Irene Adler voyage avec Sherlock Holmes que tout le monde croit mort dans les chutes.

Depuis le temps, tout le monde devrait savoir qu’il n’y est pas vraiment tombé… Mdr

Anybref, cette fois-ci, c’est Sherlock qui renvoie l’ascenseur à Irene puisque c’était le deal : elle l’aidait pour son enquête à Strasbourg et lui, il l’aiderait pour tenter de résoudre la mystérieuse disparition de son mari, aux Indes.

Non, Sherlock ne se tape pas les Indes pour rapporter du curry à madame Hudson ! Il enquête, messieurs, dames ! Avec Irene Adler, en plus ! Disons-le de suite, elle a des atouts que Watson ne possède pas…

Et bien oui, nos deux petits coquins se font passer pour mari et femme : les Hansson (♫ Mmmbop ♪). Mais je rassure les puritains qui passeraient dans le coin, ils ont réservé une confortable suite de deux cabines !

Damned, ils font chambre à part ! Mais Irene dort avec une jolie nuisette qui ne cache pas grand-chose de son corps. Je dis ça et je dis rien, Holmes n’avouera jamais ce qu’ils font de leurs nuits car c’est un gentleman. Les paris sont ouverts quand à savoir si oui ou non ils… Ou si l’un(e) voudrait et pas l’autre.

— J’ai une question à vous poser. Quelles sont exactement vos relations avec Irene ? Êtes-vous intimes ?
— Vous êtes sérieux ? Vous penser qu’un gentleman va répondre à une telle question ?

Cette fois-ci, le dessin de Sherlock Holmes m’a plu, avec ses cheveux plus court, il fait plus gentleman qu’avec ses cheveux longs et bouclés. Quant aux couleurs, elles sont chatoyantes et c’est un plaisir de les regarder.

Niveau scénario, ce n’est pas un branquignol qui est aux commandes : comme dans le tome 2, il se tient, on poursuit le mystère de la disparition du mari d’Irene aux Indes et on sent qu’on vient de mettre la main dans un nid de vipères avec ces compagnies du chemin de fer qui veulent être les seules à posséder l’affaire, quitte à magouiller en coulisses, ou plus, si possibilités.

— Tenez Irene. Le bijou est pour vous.
— Mais… Mais je ne peux pas accepter. Ce bracelet a bien trop de valeur !
— Pour vous remercier de m’avoir aidé à redevenir Sherlock Holmes et en témoignage du plaisir que me procure votre compagnie.
— Un plaisir partagé, soyez-en assuré, Sherlock !

L’affaire de la disparition de monsieur Norton ne sera pas résolue dans ce tome-ci, mais pas de panique, on ne glandouillera pas car nous aurons aussi une enquête sur un vol avec violence qui a eu lieu sur le bateau et des retrouvailles avec le Méchant de service qui ne rêve que d’une chose : tuer Lucky Luke !

Pardon, je voulais dire « qui ne rêve que d’une chose : tuer Sherlock Holmes ! ». Autant Jo Dalton était hilarant et plus bête que méchant, autant John Clay est un salopard de première.

Les auteurs nous offrent donc un album avec leur version personnelle du Grand Hiatus, version personnelle qui se tient.

Par ailleurs, nous avons droit à un récit où l’on ne s’embête pas, c’est rempli de mystères, de magouilles, de rebondissements, de situations dangereuse, de déductions et moi je dis « Vivement le prochain épisode » !

— Puis-je vous aider ? [Irene Adler]
— Vous le proposez de remplacer Watson ?… Je vous promets d’y réfléchir.

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017),  le Challenge « Sherlock Holmes » de Lavinia sur Livraddict, « A year in England » chez Titine (Juillet 2016 – Mai 2017), Challenge British Mysteries chez My Lou Book, le Challenge « Polar Historique » de Sharon et le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park.

Advertisements

17 réflexions au sujet de « Sherlock Holmes – Tome 3 – Sherlock Holmes et l’Énigme du Jodhpur : Manunta & Seiter »

    • Ne l’a-t-elle pas toujours été ?? Elle était la maîtresse du futur roi de Bohème, s’habillait en homme, hantait les cabarets (en tout cas, on la voyait en homme dans un cabaret dans la série de la Granada et dans le canon, elle suit Holmes déguisée en jeune homme et lui souhaite bonne nuit) 😛

      Aimé par 1 personne

        • Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois… Je ne suis la grande spécialiste qu’ici, sur mes pages, ailleurs, mes connaissances, c’est peau d’zob (c’est dire si d’autres en connaissent encore plus que moi).

          En effet, mes questions dans ma réponse étaient plus des affirmations, genre « Est-ce que Pénélope n’a pas touché exagérément trop de fric pour le peu qu’elle a fait ?? » On dit « oui » sans même réfléchir…

          Aimé par 1 personne

      • Et au risque de passer pour une pédante pseudo historienne gavée par Bern & Ferrand… les chanteuses d’opéra et danseuses de la fin du XIXe étaient réputées constituer leur capital-retraite en ne se contentant pas de leurs cachets mais en veillant à cumuler des amants très généreux et plein plein plein tant qu’on arrivait à se tenir en scène (les « clients » Heu je veux dire… les zamoureux fortunés se faisaient rares si vous n’étiez plus en vue)… bref une forme de prostitution qui n’en est pas… et c’est en ce sens que la série Sherlock a été maligne en faisant d’Irene une dominatrice car… il s’agit d’une forme de prostitution qui n’en est pas vraiment une (il n’y a pas de rapports sexuels ce qu’on rémunéré c’est un service de « jeux de rôle »)…
        Cela dit ça ne m’aurait pas déplu qu’elle chante un ou deux airs dans Sherlock… Dans la série Granada on a droit à quelques notes (du Haendel probablement)…

        Aimé par 1 personne

        • Merci pour la leçon d’Histoire, ma chère ! On se couchera moins bête ce soir ! Irene avait pris un capital retraite pèpère avec son prince, mais quand il l’a évincé pour se marier, elle a vu rouge car ses rentes allaient se tarir et puis, on n’évince pas Irene de la sorte ! Non, mais ! T’as vu la gueule au prince ?? Une mocheté pareille, c’est pour son fric pas pour autre chose ! 😀

          Je sais, on me rémunère aussi pour mon côté « cravache » en folie et ça mets du premier cru sur la table à la place du pinard !

          L’actrice ne sait peut-être pas chanter… celle de la BBC.

          J'aime

          • Ben si justement la notice de Lara Pulver assure qu’elle joue, chante et danse! Bon pas certaine qu’elle chante du lyrique cela dit…

            Oui! Évidemment que tu es une experte en cravache! 😁

            Aimé par 1 personne

            • Elle pourrait chanter le répertoire de Balibalo… 😀

              Punaise, il serait temps que je me refasse les épisodes, moi, j’oublie des détails importants !!

              Attention, faut choisir l’endroit où on cravache…

              J'aime

  1. Irene passerait-elle plus de temps en sous vêtements qu’en corset et robes à « tournures »? Mmmmouais… c’est trop éloigné du canon pour me faire kiffer grave la race de ma mère en string sur internet! Cela étant la suite à deux chambres c’est normal à l’époque pour un couple répondant aux normes victoriennes! On faisait chambre à part dans la bourgeoisie même si on s’entassait à 10 pour dormir dans la même pièce dans l’eastend!

    Et pis… c’est quoi la coiffure du blond sur l’illustration??? Cette petite mèche tressée sur l’arrière…. ça et la coupe de poney… c’est le genre de trucs moche que les garçons trouvaient cool dans les années 1980… mais pas un siècle avant! Et heureusement… ça n’a pas duré !

    Aimé par 1 personne

    • La queue de rat, c’est un ami à Irene, Michel Strogoff, si ça te dit quelque chose… Et puisque la mode est un éternel recommencement, on ne serait surprise d’apprendre que les queues de rat ont existé du temps du Tsar de toutes les Russies, notamment au sein de son armée…

      Non, juste une case où elle est en nuisette quand elle sort de son lit… ils auraient dû dormir à deux, cela eut été plus mieux, je trouve. Je parie une nouvelle fois ma chemise et mon string qu’ils ont frouchelé, leur deux !

      Vu qu’on ne sait pas vraiment ce que Holmes a fait durant le Grand Hiatus, toutes les hypothèses sont ouvertes ! Non ?? Si !!!!

      J'aime

      • Pendant le grand hiatus… il filait le parfait amour avec Moriarty voyons!!! Mais il ne pouvait pas le dire à John en rentrant car sinon il ne lui aurait pas rouvert les bras en lui disant « Sherly je t’aiiiime! » tandis que Holmes répondait « Ah Johnny comme ton corps m’a manqué ! »

        Je ne te raconte pas la suite… c’est classé NSFW!!! Et tu ferais une attaque! 😁

        Aimé par 1 personne

        • Je suis morte ! « Ida m’a tuer » que je viens d’écrire avec du sperme de Sherly… Mince, ça va moins se voir qu’avec du sang.

          Bon, je vais chialer, là, et un grand coup !!

          J'aime

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Mars 2017 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s