Ohio : Stephen Markley

Titre : Ohio

Auteur : Stephen Markley
Édition : Albin Michel (19/08/2020)
Édition Originale : Ohio (2018)
Traduction : Charles Recoursé

Résumé :
Par un fébrile soir d’été, quatre anciens camarades de lycée désormais trentenaires se trouvent par hasard réunis à New Canaan, la petite ville de l’Ohio où ils ont grandi.

Bill Ashcraft, ancien activiste humanitaire devenu toxicomane, doit y livrer un mystérieux paquet.

Stacey Moore a accepté de rencontrer la mère de son ex-petite amie disparue et veut en profiter pour régler ses comptes avec son frère, qui n’a jamais accepté son homosexualité.

Dan Eaton s’apprête à retrouver son amour de jeunesse, mais le jeune vétéran, qui a perdu un œil en Irak, peine à se raccrocher à la vie.

Tina Ross, elle, a décidé de se venger d’un garçon qui n’a jamais cessé de hanter son esprit.

Tous incarnent cette jeunesse meurtrie et désabusée qui, depuis le drame du 11-Septembre, n’a connu que la guerre, la récession, la montée du populisme et l’échec du rêve américain. Chacune et chacun d’entre eux est déterminé à atteindre le but qu’il s’est fixé.

À la manière d’un roman noir, cette fresque sociale et politique hyperréaliste s’impose comme le grand livre de l’Amérique déboussolée et marque l’entrée en littérature de Stephen Markley.

Critique :
Les critiques étaient unanimes : ce roman était génial. J’ai donc pris mon billet pour un voyage dans une Amérique post 11 septembre 2001, bien décidée à jouir de mon voyage.

Le roman est noir, sombre, donnant la parole à 4 personnages principaux et d’autres, secondaires, représentant l’Amérique de la middle-class mais aussi à celle des laissés pour compte.

Pas de stéréotypes mais plutôt un large panel de personnages, chacun ayant ses propres réflexions et l’auteur a fait en sorte de réunir un peu toutes les pensées dans ces gens, nous donnant non pas une voix unique mais des voix.

Si je devais faire dans l’allégorie de ma lecture, je dirais que confortablement installée sur la selle d’une moto, je n’ai pas réussi à apprécier le paysage comme je le croyais.

Attention, à certains moments, je n’avais pas assez de mes yeux pour me gorger de ce que je lisais car à ce moment-là, le voyage devenait intéressant, mais le tableau d’après, je poursuivais me route en regardant droit devant moi, les yeux dans le vague.

Pas besoin de vous faire un dessin, je suis passée royalement à côté de ce roman qui avait l’ambition de sonder l’âme humaine, la condition humaine, de nous montrer l’Amérique et son mode de pensée post attentats, le tout dans le microcosme d’un lycée, dans les années terminales.

C’était finement analysé, l’auteur a exploré bien des sujets comme la religion et ses dérives, l’homophobie, la crise des subprimes, les violences sexuelles, les drogues… J’ai apprécié certains passages mais ensuite, j’avais l’impression de m’ennuyer grave. Un comble !

Pour de meilleurs avis que le mien, allez voir chez BonoChamrousse (que je salue au passage), Dealer de Lignes (gros kiss ma poule) ou JIEMDE. Moi j’ai réussi une fois de plus à aller dans le mauvais sens des autres et ça me fait chier !!

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°110].

35 réflexions au sujet de « Ohio : Stephen Markley »

    • Une partie m’a passionné, surtout la manière qu’on les ados de réagir, en meute, sans réfléchir, cette façon qu’ils peuvent avoir de dézinguer un autre élève, de lui pourrir la vie. C’était réaliste, mais certaines histoires m’ont endormies. Bref, un livre qui fait dormir, puis te réveille façon douche froide avant de te chanter une berceuse pour te faire faire dodo 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Ping : Ohio, Stephen Markley – Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

  2. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Octobre 2020 | The Cannibal Lecteur

  3. Bin non….tu es notre rebelle…mais disons que cela me fait plaisir…car souvent je n’aime pas les romans qui ont eu de bonnes critiques…je me suis vraiment posee des questions sur mon cerveau anti-social…lol…..tu es dans mon cote, my friend….yesss…;)

    Aimé par 1 personne

  4. 🎵Chuis dans un état 🎶proche de l’Ohio🎵»… mais visiblement t’étais pas dedans! Toute proche… mais pas dedans… 😉
    Pourtant sur le papier ça avait totalement l’air d’être le genre de livre qui te plait. Dommage…

    Aimé par 1 personne

    • C’était pas l’O-aï-o qu’elle disait, l’Adjani ? 😆

      Moi j’étais au fond de la piscine avec mon p’tit pull bleu marine 😆

      Oui, sur papier, c’était le menu big tout ce que j’aime ! Le caviar enfoncé dans l’anus du homard ! Et bardaf, l’embardée ! :/

      J'aime

      • C’est ça ! Adjani! Mon idole depuis qu’elle dit « Mais je ne suis pas folle vous savez! »🤣😂🤣 Dans l’O-aïe-O, au fond de la piscine ou ailleurs! 😁

        Ouais… comme tu le disais… tu n’es pas dans une période idéale pour être tout à ce que tu lis… on peut passer totalement à côté d’un bouquin quand on est envahie par trop de préoccupations par ailleurs… Il faudrait que tu lui redonnes sa chance plus tard. Ou que tu te concentre sur des livres moyens ou courts ou sur des bédés en ce moment…

        Aimé par 1 personne

        • Oui, Chouchou me manque, je stresse pour l’après parce qu’il aura peu de rééducation et après autant de temps couché sans bouger, ses mumuscles ont fondus et si je dois le porter pour l’aider, même ses 60kg vont être lourd quand la personne ne sait pas t’aider en se soutenant un peu… Les travaux ne sont pas finis, ils reprendront quand mon homme sera reviendu et j’ai encore un tas de trucs à faire, penser, gérer et mon cerveau sature. Je n’ai pas vraiment un 24h à moi toute seule depuis 6 semaines… ou alors, j’étais tellement claquée que c’était divan et Columbo, rien de plus fort.

          Jamais réussi à éduquer mon cerveau à penser « présent » au lieu de se focaliser sur tout ce que j’ai encore à faire… Impossible de le mettre sur « glandouille »…

          J’ai lu quelques bédés et je vais continuer mes séries, même si je ne fais pas de billets ensuite pour le blog.

          J'aime

          • Columbo? Sur TMC ils abusent là. Ils repartent dans un cycle de rediffusions d’épisodes qu’ils ont déjà rediffusés 3 fois au moins… 😠 Franchement là j’y arrive plus! Je regarde autre chose maintenant… et il n’y a pas toujours d’alternative brillante… 🙄

            On comprendra toutes même si on n’a plus le p’tit billet quotidien! Si tu as besoin de temps tu peux très bien en rester à deux ou trois billets par semaine le temps de revenir en forme! Mais attention hein! Juste le temps qu’il faut! 🤨

            J'aime

            • Columbo sur Tv Breizh, de mon côté et sur mon DD, en plus de quelques Hercule Poirot savoureux ! Puis j’ai fait des trucs simples comme remettre à jour ma wish list bédés, mangas, comics et livres à acheter et ça m’a pris du temps 😆 Mais mon cerveau était content, il n’était pas dans l’administratif.

              Je viens de lire un polar addictif, ça m’a fait du bien, je vais tenter de remettre la main sur un truc qui me tient en haleine (non, pas mon tube de Signal ou du Colgate !!) afin de me remettre définitivement en selle. Faut remonter de suite quand on se casse la gueule sur un livre.

              La forme va revenir, je l’espère, elle a intérêt ou alors j’appelle « Perdu de recherche » ! 😆 Je suis restée presque au calme ce lundi et mardi, juste où des imprévus, des coups de téléphone…

              J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.