La Chose : John Wood Campbell

Titre : La Chose

Auteur : John Wood Campbell
Édition : Le Bélial’ Une Heure Lumière (05/11/2020)
Édition Originale : Who Goes There ? (1938)
Traduction : Pierre-Paul Durastanti

Résumé :
En Antarctique, quelque part.

Enfoui sous la glace, aux abord d’un artefact aux allures de vaisseau spatial, des scientifiques découvrent un corps congelé — gisant là, sans doute, depuis des millions d’années. Un corps résolument inhumain.

Résolument… autre. Le choix est alors fait de ramener la stupéfiante découverte à la station pour étude.

Doucement, la gangue de glace autour de la créature commence à fondre, libérant peu à peu cette totale étrangeté à l’aspect terrifiant. Et les questions de traverser l’équipe de chercheurs : qu’est-ce que cette chose ?

Comment est-elle arrivée là ? Et après tout, est-elle seulement morte ? N’ont-ils pas mis au jour la plus épouvantable des abominations — une horreur proprement cosmique ?

Récit haletant paru en 1938, proposé ici dans une nouvelle traduction, La Chose est un immense classique de la science-fiction mondiale.

Porté à l’écran à trois reprises, ce court roman pose les bases du récit de SF horrifique.

Critique :
Antarctique… On se les gèle par -51° et vous avez intérêt à enfiler une parka super chaude pour aller vous balader sur la banquise…

Moi, je suis frileuse, alors je vais rester bien au chaud dans la base, à côté des poêles à charbon, na !

Fait chier ! J’étais tranquille, j’étais pénard, accoudé au comptoir (chante) et voilà qu’on découvre une sorte de vaisseau spatial avec, à son bord, non pas le bel Albator, mais une créature possédant des tentacules et plus congelée qu’Hibernatus lui-même !

Décongeler Hibernatus était amusant et j’avais bien ri, ici, j’ai flippé grave ma race ! Cette Chose non humaine est prise dans les glace depuis 20 millions d’années et un crétin de l’équipe pense qu’il est bon de la décongeler pour l’étudier… L’enfoiré !

Fait chier mec ! Voilà maintenant qu’à cause de lui, je suis planquée dans un réduit, cachée aux yeux de mes congénères dont je ne suis même pas sûre qu’ils soient encore tout à fait humains ! Ne jamais décongeler une créature non humaine, JAMAIS.

Oui, c’est comme Gizmo qu’il ne faut jamais nourrir après minuit sous peine de le transformer en méchant Gremlins, ne pas exposer à une lumière vive ou à la lumière du soleil et ne pas le mouiller, sous peine de le voir se multiplier. JAMAIS !!

Tous les chiens sont morts, contaminé par la bestiole, les vaches ont dépéris, tout le personnel de la base se regarde avec suspicion, sans savoir qui a été infecté par la Chose, sans savoir qui est encore humain et qui ne l’est plu… Psychologiquement, ça te fout en l’air l’amitié, la confiance et te donne un niveau de stresse rarement égalé.

De plus, si ça se trouve, même moi, au fond de mon placard sous l’escalier, je pourrais être contaminée par la Chose sans le savoir.

Tout le monde est devenu parano dans la base, tout le monde se regarde en chien de faïence, l’un chante des psaumes religieux et j’ai envie de le tuer, un autre a été isolé, avant qu’il n’ait envie de tous nous liquider, comme on fait avec ceux victime de fièvre aphteuse (ne pas confondre avec la fièvre acheteuse).

Bref, j’ai le trouillomètre à moins 50, peur de tout le monde, peur de moi-même, peur que mes mes connaissances intellectuelles ne me poussent à me considérer plus intelligente que les autres et ne me poussent à des déductions erronées, vu qu’on ne sait rien de cette Chose et de son métabolisme.

Dommage que Sherlock Holmes ne soit pas présent pour cette enquête de « Qui est contaminé par la Chose ? » car son fameux précipité qui pouvait dire si les traces de sang étaient humaines ou animales nous auraient aidé à aller plus vite sans devoir utiliser l’ancienne méthode du sang de lapin…

J’entends des bruits de pas, des coups, des cavalcades, l’aiguillon de boeuf a parlé, le sang coule, les collègues parlent plus fort… Il se passe des trucs graves à cause de cette Chose et moi-même je sens l’angoisse monter de plus en plus, ma tension devenir folle et mon coeur battre de plus en plus vite, mes mains devenir moites.

Cette transmission s’arrêtera là, faut que j’aille voir ce qu’il se passe, faut que je sorte de ce trou et que j’aille affronter les autres, humains ou Choses. Cette attente n’est plus possible.

N’oubliez pas : faut pas dégeler un truc qui dort dans la glace depuis des millions d’années, ce n’est pas bon !! Recongelez-le de suite, si vous pouvez !!!

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°136].

19 réflexions au sujet de « La Chose : John Wood Campbell »

  1. Ping : Bilan du challenge polar et thriller janvier 2021 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan #2 du challenge polar et thriller – ou thriller et polar, je ne sais même plus. | deslivresetsharon

  3. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Novembre 2020 | The Cannibal Lecteur

  4. Ah non! Cyrille Lignac m’a dit qu’il ne fallait jaaaaaaamais recongeler un truc décongelé! 🧐 Si c’est décongelé tu le bouffes avant qu’il ne te bouffe épicétou! 😁 C’est marrant sinon, ça le rappelle le début d’un bouquin de Barjavel cette histoire de corps trouvé dans la glace depuis des millénaires! Sauf que là c’était juste nos ancêtres d’avant le cataclysme qui nous avait replongé à l’âge des cavernes.
    Bon… il fait quand même trop froid pour moi dans cette affaire et puis quand je ne sais plus si je frissonne de peur 😨 ou de froid 🥶 je suis toute perturbée !

    J'aime

    • Cyril Lignac a toujours raison ! Quand c’est con et gelé, tu laisses ainsi 😆

      Oui, je me souviens de ce Barjavel, j’avais adoré à l’époque, j’étais jeune et romantique « la nuit des temps » ❤ Il ne passerait peut-être pas le test de la relecture, donc, je m'abstiendrai de le faire.

      Met un Damart© et plonge dans la glace, ça conserve ! Souviens-toi de Hibernatus (oui, ajoute de l'alcool !!).

      J'aime

      • Oui! C’est ça la Nuit des Temps. J’avais bien aimé aussi… j’étais en fin de collège ou début de lycée… je sais plus. Pareil… je ne relirai pas. Je trouve toujours ça un brin naïf la présentation d’une société idéale décrite dans ses détails etc… c’est souvent mal construit les bouquins qui utilisent ce thème. Je ne sais plus comment Barjavel s’était sorti de cet écueil. Je préfère lui laisser le bénéfice du doute et ne pas vérifier! 😉

        Tssss tssss! Pour éviter les rides la meilleure méthode est le « repulpement lipidique » 🧐 autrement dit… l’embonpoint! 🙄 Ça tend la peau sur les joues et ça masque les effets du temps qui passe… Certes… on finit par complexer plus pour son poids que pour son âge mais comme la courtoisie ne permet pas d’interroger ni l’un ni l’autre…😁

        J'aime

  5. Merci Belette,
    Même si je connais le titre et surtout le film dont je suis le plus grand fan, ton billet et ton ressenti me permettent de m’offrir mon super cadeau de Noël… J’ai prévenu le chat qu’il pouvait arrêter de chercher à m’offrir quelque chose durant ses longues siestes… ça l’épuisait trop…

    Aimé par 1 personne

    • Contente d’avoir un truc d’utile ! Faut toujours se faire des chouettes cadeaux de Noël, moi même je le fais, ainsi qu’à mon anniv. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Je ne demande jamais de cadeaux au chat, je risquerais de me retrouver avec une de ses souris de jeu ou alors, avec des croquettes (et encore, il n’est pas partageur) 😆

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.