Miss Marple (BD) – Tome 2 – À l’hôtel Bertram : Olivier Dauger, Dominique Ziegler et Agatha Christie

Titre : Miss Marple (BD) – Tome 2 – À l’hôtel Bertram

Scénariste : Dominique Ziegler (d’après Agatha Christie)
Dessinateur : Olivier Dauger

Édition : Paquet (2021)

Résumé :
Une attaque de banque à St Mary Mead… Et le caissier tué… Voilà qui rend Miss Marple perplexe. D’autant qu’elle a assisté au vol et bien reconnu l’un des malfaiteurs.

Mais la police n’y croit pas, le principal suspect étant en vacances à l’autre bout du monde. Il est peut-être temps pour Jane Marple de prendre un peu de recul.

Et pourquoi pas retourner à Londres et passer quelques jours tranquilles à l’Hôtel Bertram ?

Critique :
Lorsque j’avais découvert les romans d’Agatha Christie (j’étais toute jeune), j’avais commencé par un Hercule Poirot et c’est toujours lui qui fut mon préféré, ce qui fait que je n’ai presque jamais lu les romans avec d’autre personnages, notamment avec Miss Marple.

Je me mets à jours tout doucement et plutôt que de lire le roman (que je dois lire en LC avec Bianca), j’ai choisi la bédé, ayant été agréablement surprise par le tome précédent (Un cadavre dans la bibliothèque).

Comme pour le précédent, j’ai apprécié les dessins, qui donnaient un joli air rétro à l’album, comme s’il avait été publié dans les années 60. Les ambiances sont feutrées, l’hôtel est le personnage central, au même titre que notre Miss Marple.

Dans cette Angleterre qui se délite (dixit les personnages), des braquages audacieux ont lieu dans tout les pays et la police n’a aucune piste, que dalle !

Miss Marple est perturbée, elle a reconnu, dans une voiture des voleurs, le juge au poste de pilotage, hors, ce juge, est en vacances à l’autre bout du monde. « What the fuck ? » se demande notre brave dame. Oups, pardon, si elle le pense, elle se gardera bien de nous le dire, c’est moi qui ne m’en prive pas.

Une fois de plus, la police ne prend pas notre détective au sérieux, pour eux, elle est sénile. Durant tout le récit, plusieurs hommes (et femmes), ne se priveront pas de l’insulter en la traitant de vieille, de vieux sac, bref, que des mots gentils.

Là-dessus, Miss Marple s’en va prendre des vacances méritées à Londres, à l’Hôtel Bertram qu’elle a fréquentée lorsqu’elle était gamine. Ouf, voilà un endroit qui ne change pas et qui sent bon la vieille Angleterre… Oups, shocking, on a des rock star qui fréquentent l’hôtel (les Beatles et Jimi Hendrix) !

L’enquête est totalement différente que dans « Un cadavre dans la bibliothèque » puisqu’ici, les meurtres des caissiers ou transporteurs de fonds sont signés par le gang de voleurs. L’enquête portera sur plusieurs mystères qui ont lieu à l’hôtel, ainsi que sur les cambriolages, mais de plus loin.

Je suis tombée sur le cul avec l’explication finale. Moi qui me demandais comment tout cela allait se terminer, j’en ai eu pour mes sous. J’avais compris qui avait tué un des portier de l’hôtel, mais pour le reste, c’était flou dans mon petit cerveau.

Une fois de plus, la Reine du Crime m’a épatée.

Moi qui me plaignais que les adaptations des romans d’Agatha Christie, faites par les éditions Emmanuel Proust n’étaient pas à la hauteur, j’ai été enchantée de celles faites par les éditions Paquet (20 pages de plus, ça change tout !).

Rien n’était évident, dans cette enquête et sans Miss Marple, les policiers seraient toujours en train de piétiner ! J’adore quand la petite dame leur dame le pion (et aussi le fion).

Une très bonne adaptation, même si ma préférence à moi sera celle du cadavre dans la bibliothèque, parce que j’adore cette énigme.

#MoisAnglais2022

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°237], Le Challenge « Les textes courts » chez Mes Promenades Culturelles II (Lydia B – 64 pages), et Le Mois Anglais – Juin 2022 (Chez Titine et My Lou Book).

13 réflexions au sujet de « Miss Marple (BD) – Tome 2 – À l’hôtel Bertram : Olivier Dauger, Dominique Ziegler et Agatha Christie »

  1. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Juin 2022 + [MOIS ANGLAIS] | The Cannibal Lecteur

  2. Ça me dit quelque chose cette histoire. J’ai dû la voir à la télé. J’avoue que le personnage de Miss Marple me botte moins que le flamboyant Poirot!

    Les adaptations télé situent l’action autour de la WWII je crois… le peu que j’ai vu des dessins n’est pas incompatible avec cette époque (voiture et mobilier très géométrique). Ce serait plus les années 50 que 60 si la guerre est finie.

    Oui oui… je sodomise les mouches là… mais j’aurais du mal à comprendre le choix d’auteurs qui auraient volontairement adapté les romans d’AC avec un décalage temporel de 10 ou 20 ans… quel serait l’interêt? A moins que ce soit les adaptations télé qui aient pris des libertés?

    Ou alors Marple a traversé ces deux époques et il faut être une pro de la chronologie Marpelienne pour faire la part des choses? T’imagine des clubs de Marpelmania tout autour du monde à l’instar des clubs et associations sherlockiennes ? 😁 C’est peu probable… elle n’est pas très charismatique comme héroïne. Qui aurait envie de s’identifier à une vieille fille qui fait des cancans ?? 😂

    Cela étant distinguer les années 50 voir la fin des années 40 des années 60 n’est pas aisé sur des dessins… Curieusement les esthétiques de ces époques ont peu ou lentement évolué jusqu’a la fin de 60’ qui vont préfigurer l’explosion colorée des 70’.

    J’aime

    • N’ayant pas vécu à ces époques, je ne puis juger… Déjà que je tombe des nues lorsque je revois nos fringues des années 90 et que je me dis, avec effarement « putain, j’ai porté ça, moi ?? ».

      « une vieille fille qui fait des cancans » : là, tu vas avoir des soucis avec l’association des vieilles filles qui te diront que le terme est péjoratif, condescendant, méchant,… (elles trouveront bien des mots) et qu’il est discriminatoire ! Tu auras aussi des soucis avec les cancanières de tous poils… Mon Dieu, mon blog va être inondé de procès en tout genre 😆

      Un homme non marié, ça passe toujours mieux à notre époque qu’une femme, c’est bizarre. Poirot a plus de charisme, je te l’accorde sans difficulté et Holmes… rhââââ, je me pâme (sous la chaleur, mais chuuut).

      Pourtant, depuis que j’ai fait la connaissance de Marple, je l’apprécie, moi qui l’avais boudée à l’époque où j’ai découvert Hercule… 😉

      J’aime

      • La femme non mariée d’aujourd’hui elle s’assume! Elle a plein d’amants et éventuellement toute une collection de sextoys dans le tiroir de sa table de chevet, qu’elle achète lors de réunions de vente à domicile où l’on croise collègues et voisines en discutant des mérites du canard vibrant ou du dernier moulage de la bite à Rocco, comme s’il s’agissait de célèbres boîtes en plastic ! Elle va en boîte boire des mojitos en dansant toute la nuit, et elle suit son profil Tindr tous les quarts d’heures!!! Rien à voir avec ma Grand-Tante Lucette institutrice qui à 80 ans reprenait avec son air le plus pincé possible qui osait l’appeler « Madame », en lui lançant un « Mademoiselle » aussi glacial que possible! Genre « je suis pas une traînée qui couche, même si c’est avec son mari »! 😀

        En 2000 on est des célibatantes ! Mais dans les 50′ et 60′ si on coiffait Sainte Catherine à 25 ans, ça sentait le pâté (frelaté) ! Et c’est probablement ce qui nous serait arrivé si nos zômes nous avaient vues avec les brushing volumineux des 80′, sentant fort le parfum à la vanille, et avec les yeux maquillés avec un fard turquoise, les lèvres peintes en rose-bonbon pailleté ? Je passe sur les anneaux démesuré dans les oreilles et les lunettes oversized ? Rien que de m’en souvenir ça me fait frissonner… Tu te souviens du look de la patronne dans « Madame est servie » ? Arrrrgggg!!!! 😀

        T’imagines si on tombait sur des photos de nos zômes coiffés avec le mulet de MacGiver ? Ou avec des pantalons pattes d’éph et le sous-pull en nylon qui fait des étincelles quand on l’enlève dans le noir et qui pue la sueur en deux heures ? Tu crois qu’on pourrait plaider la faute grave et obtenir le divorce à leurs torts exclusifs ? Genre je lui laisse les gosses et je prends l’appart et tout le pognon ! 😆

        Aimé par 1 personne

        • Oh mon dieu, oui, les tenues d’Angela Bower, une horreur, avec les grands verres de lunettes (qui reviennent à la mode)… Horrible (ceci n’est que mon avis).

          Ouaip, c’est sympa la vie de célibataire pour les belles femmes libres qui peuvent transformer les mecs en sextoys, mais faut être sexy, les moins bien foutues, elles se contenterons de rien ou des jouets tupperware©… Ou elles seront pas portées sur la chose, ce qui est leur droit, hein, parce qu’une femme qui couche, qui vit libre, c’est tout de suite une traînée, une salope, une pute, une fille facile qu’il n’y a que le train qui ne lui est pas passé dessus… tandis qu’un homme, c’est un séducteur ! Discrimination !

          Les photos de mon homme jeune, avec des crolles (des boucles), ressemblant à un mouton sicilien, avec petite moustache, mon dieu, je ne le drague même pas !! mdr

          Ok, il ne draguerait pas la fille des photos moches de classe, avec les pulls chevignon, chipie ou autre 😆

          J’aime

          • Arrête ! Z’étaient trop top les pulls Chevignon, Chippie et aussi t’oubliais les Bennetton !!! 😁 Le tops du summum de la branchitude!!! 😁

            Ok… le problème avec la branchitude c’est que ça finit toujours par être azbine ! 😁

            Toqué m’a fait la grâce de la moustache ou du bouc (tendances’ dans les 90’), vu son système pileux paresseux… il s’est toujours habillé sobre avec des trucs qui ne se démodent pas car ils n’ont jamais été à la mode! Genre « je suis en train de me préparer pour le séminaire 🤯) Et ses cheveux… mon Dieu… il les trouve moches (fins et sans volume à moins de mettre plus de gel qu’il n’a de cheveux!) alors il s’acharne pour faire en sorte d’en avoir le moins possible sur le cailloux depuis des années au point que les enfants le croient atteint de calvitie alors que… non! En plus il n’a même pas de cheveux blancs!!! Bref il se tond… Certainement pour faire oublier ses expérimentations capillaires des 80’ (sa mère lui interdisait la tonte! Et… elle avait bien tort! 😂)… Alice et Bébeth Deux ont croisé le chapelier fou, mais Toqué il a croisé la route du Coiffeur Dément pendant les 80’!!! 😂

            Moi? J’étais vieille de naissance, cultivant la jupe plissée sous le genoux, le chignon et l’air pète sec (et pas pète-sex) d’une inspectrice des impôts !🧐 Forcément vu nos looks on était faits pour se rencontrer!

            Aimé par 1 personne

            • Je possède toujours mes deux pulls Chevignon, ils ont perdu de leur éclat, mais sont toujours nickel, sans accroc, impeccables ! Je possède un pull Benetton, en laine, il est toujours en ordre de marche, son seul défaut est d’être un pull chaud et puisque nous n’avons plus d’hiver, il ne sort plus… :/

              La mère de mon père ne voulait pas qu’il se coupe les cheveux !! Elle aimait ses boucles, lui, il voulait tout couper, et elle, elle rouspétait. Tant qu’elle a gardé sa tête, elle lui a toujours fait des reproches lorsqu’il allait au coiffeur… oui, même majeur, vacciné, marié et père, mon père se faisait encore reprocher par sa mère d’avoir été se faire couper les cheveux. Pas de calvitie chez mon père, il a des cheveux qui restent, une belle masse. Mon homme a perdu un peu des siens, sur le devant, mais ça va encore.

              C’est pour ne plus se faire tondre par le gouvernement, que ton homme le fait lui-même ?? PTDR

              Ah, les mecs et leurs mères… 🙄

              Tu es le professeur MacGonagall ?? 😆

              J’aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.