Goldorak (BD) : Xavier Dorison, Denis Bajram, Brice Cossu et Alexis Sentenac

Titre : Goldorak (BD)

Scénaristes : Xavier Dorison & Denis Bajram
Dessinateurs : Brice Cossu, Denis Bajram & Alexis Sentenac

Édition : Kana (15/10/2021)

Résumé :
La guerre entre les forces de Véga et Goldorak est un lointain souvenir. Actarus et sa soeur sont repartis sur Euphor tandis qu’Alcor et Vénusia tentent de mener une vie normale.

Mais, des confins de l’espace, surgit le plus puissant des golgoths : l’Hydragon.

Alors que le monstre de l’ultime Division Ruine écrase les armées terriennes, les exigences des derniers représentants de Véga sidèrent la planète : sous peine d’annihilation totale, tous les habitants du Japon ont sept jours pour quitter leur pays et laisser les envahisseurs coloniser l’archipel.

Face à cet ultimatum, il ne reste qu’un dernier espoir… Goldorak.

Critique :
♫ Goldorak, go ♪ Retrolaser en action ♪ Goldorak, go ♪Va accomplir ta mission ♪ Dans l’infini ♪ Des galaxies ♪ ♫ Poursuis ta lutte infernale♪ Du bien contre le mal ♫

Goldorak, je ne le nierai pas, c’est une partie de mon enfance. Alors, le découvrir en bédé, ce fut à la fois une crainte

Dans mes souvenirs lointains, les méchants de Vega voulaient coloniser la Terre et les Gentils de la Terre, aidé par Actarus et Goldorak, les en empêchaient.

Présenté ainsi, ça fait très scénario binaire, dichotomique. Ou était-ce moi qui l’était, à l’âge de 10 ans ?

En tout cas, cette bédé évite le côté binaire des Bons contre les Méchants et dans cette histoire, tout le monde a des nuances de gris. Personne n’est parfait, personne n’est tout à fait méchant, personne n’est tout à fait bon. Chacun trimballe son vécu, ses blessures, ses attentes, ses déceptions.

Les habitants de Vega n’ont plus de planète, ils en cherchent une autre. Ce sont des migrants, des naufragés, juste que contrairement à ceux qui s’échappent de leur pays, eux ont la puissance de feu de milliers de croiseurs et des super flingues de concours. Sans compter un nouveau golgoth : l’Hydragon.

Face à eux, la population du Japon ne fait pas le poids. Avec le nouveau Golgoth, les habitants risquent de se retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle. L’Hydragon ne correctionne plus : il dynamite, il disperse, il ventile…

Non, non, rassurez-vous, cet album n’est pas composé uniquement de scènes de baston, il y a de la profondeur dans les différents personnages, ainsi que dans son scénario qui évite l’écueil habituel des Bons contre Méchants.

Nous sommes dans un monde où il est plus facile de haïr l’Autre que de l’accepter, plus facile de juger que de comprendre (ou pardonner) et certains démagogues et autres populistes jettent du pétrole sur le feu, s’amusant à diviser pour régner, à monter tout le monde contre tout le monde, dans cet album, c’est plutôt un message de paix qui est délivré. Un message pour la compréhension entre peuples. Contre le mépris des autres.

Le scénario aux petits oignons est servi par des graphismes magnifiques et des couleurs superbes. C’est un bien bel objet que l’on tient entre ses mains. Si Actarus barbu a des petits airs d’Undertaker, une fois rasé, on retrouve celui qui a enchanté nos après-midi, accompagné de tous les personnages du dessin animé, en moins caricaturaux. Ce n’est pas plus mal, nous n’avons plus 10 ans…

Les auteurs ont réussi le subtil équilibre en l’action pure, les combats, les souvenirs, les émotions, l’humour, les moqueries envers certains films hollywoodiens, les retournements de situation, le suspense, le tout sans dénaturer l’univers de Goldorak et en lui donnant une nouvelle vie, sans bâcler le scénario ou le rendre neuneu.

Il y a un véritable travail derrière cet album, tant au niveau des graphismes que du scénario. Sa lecture fut un véritable coup de cœur. Un Goldorak 2021 qui mérite d’être lu tant il est innovant mais respectueux.

Le Haunted reading bingo du Challenge Halloween 2021 chez Lou & Hilde (Asie).

17 réflexions au sujet de « Goldorak (BD) : Xavier Dorison, Denis Bajram, Brice Cossu et Alexis Sentenac »

  1. Ping : Goldorak de Xavier Dorison, Denis Bajram, Brice Cossu et Alexis Sentenac – Les Blablas de Tachan

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Novembre 2021 | The Cannibal Lecteur

  3. J’avais aussi le souvenir très binaire de l’anime. Méchants Vega / Gentils Terriens.
    Et assez répétitif du truc : Vega envoie un Golgoth qui se fait dérouiller par Goldorak et pis c’est tout.
    La BD rend hommage aux personnages tout en proposant une approche beaucoup plus mature… sans doute parce qu’elle s’adresse à des lecteurs qui ont connu Goldorak enfants ou adolescents.
    En tout cas c’est une belle réussite… et un bel objet 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’était basique, mais on aimait ça, les gentils qui gagnent face aux méchants tout plein !! 😆

      Maintenant, ça ne passerait plus… Le scénario de la bédé est plus mature, en effet, plus profond aussi ❤

      J’aime

  4. Ils sont bizarres ces Vegans (C’est pas comme ça qu’in appelle les gens de Vega? J’ai toujours su qu’ils venaient d’une autre planète les Vegans de toute façon !)… C’est pas très pragmatique ! Pourquoi envahir le Japon qui est un îlot tout rikiki??? Pourquoi pas envahir directement la Chine ou la Russie??? Ou la Trumpie ?🤔

    Épi? Ils vont faire comment Alcor et Venusia maintenant que Actarus et sa soeur sont partis pour Euphore ? Ils leur ont laissé leur 06 ??? 😁

    Moi aussi j’étais fanne d’Actarus 😍 quand j’étais petiote. Le lundi soir je me dépêchait de rentrer de l’école pour le voir à la télé ! Mais… je suis pas certaine d’avoir envie qu’il revienne sur la planète bleue. J’étais contente qu’il reparte chez lui. Il l’avait bien mérité d’avoir enfin la paix!

    Aimé par 1 personne

    • Ben en lisant ce nouvel album, tu sauras ce qu’il est advenu de lui lorsqu’il est retourné sur sa planète et sur pourquoi les végans veulent le Japon et pas la trumpie et quel est le numéro de gsm d’Actarus 😉

      J’aime

      • S’il est toujours célibataire je veux bien son gsm et son email pourquoi pas! 😁 Moi qui était déçue de ne pas pouvoir devenir princesse quand la Megan a transformé Harry en toutou à sa mémère… si je devenais princesse d’Euphore ça claquerait pas mal… 🤣😂🤣

        Quoi? Toqué ? C’est qui Toqué? 😬

        Aimé par 1 personne

          • Heu… si Euphore n’est pas une sorte de Suisse ou de Dubaï de l’espace… mais une sorte de tas de gravats ou plus rien ne pousse laisse tomber pour son téléphone! Un prince sans thunes qui m’emmènerait dans son château en ruines sans majordome et personnel de maison… ça m’intéresse pas! 🧐

            Moi vénale ? Pas du tout voyons! J’aime juste mon petit confort et les belles choses de qualité ! 🥳

            Aimé par 1 personne

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.