Ekhö Monde miroir – Tome 7 – Swinging London : Christophe Arleston & Alessandro Barbucci

Titre : Ekhö Monde miroir – Tome 7 – Swinging London

Scénariste : Christophe Arleston
Dessinateur : Alessandro Barbucci

Édition : Soleil (22/11/2017)

Résumé :
Au Royaume-Uni, la situation est des plus critiques. Il y a pénurie de thé et les Preshauns peinent à contrôler leur pendant bestial.

Les incidents se multiplient et les humains voient des choses qu’ils ne devraient pas voir. Yuri et Fourmille sont mandatés pour tirer ça au clair.

Coiffé d’un chapeau melon et bottée de cuir, ils vont, à l’ombre de Big Ben, mener l’enquête au milieu des bobbies et des punks.

Critique :
Que pourrait-il y avoir de pire que du Lapsang Souchong introuvable en Europe ? Une pénurie TOTALE de thé en Angleterre…

Jetez un seau d’eau glacée à la figure de tous les amateurs de thé, cette situation horrible se passe sur Ekhö, le monde miroir du nôtre !

Ça n’en reste pas moins une catastrophe internationale pour les Preshauns qui, sans ce breuvage divin pour les calmer, pourraient en arriver à se laisser aller à leurs penchants bestiaux et monstrueux…

Mais que fait Scotland Yard, good lord the bloody bastard ? Ben Scotland Yard, il sèche sur le mystère du thé qui disparaît des entrepôts !

Fourmille Gratule pourra bien coiffer la deerstalker qui n’est pas de Sherlock Holmes afin de résoudre cette affaire ô combien explosive !

Aidé du fidèle Yuri qui aimerait mélanger ses fluides téluriques aux siens, les voici enquêtant dans un Londres qui n’a rien de celui que nous connaissons puisque dans le monde miroir, aucune machine électrique ne fonctionne.

Depuis que j’ai découvert Ekhö dans mon Lanfeust Mag© (en vente dans toutes les bonnes librairies), je ne me lasse pas des enquêtes de Fourmille et de Yuri dans ce monde décalé qu’est Ekhö, et les savoir à Londres a augmenté mon plaisir.

Pour ceux qui ne connaitrait pas le prolifique scénariste qu’est Arleston, il convient de vous mettre en garde : il a de l’humour, beaucoup d’humour, il s’amuse à mélanger les codes de notre monde avec ceux des autres et à jouer avec les lieux communs d’un pays ou d’une ville.

Ce qui veut dire qu’en plus de l’action liée à l’enquête, qu’en plus des personnages drôles et attachants que sont Fourmille et Yuri, vous risquez aussi d’avoir des grands sourires bêtes devant certains faits détournés de notre société ou devant certains dialogues.

Moi, c’est ma tasse de plaisir, lire les aventures de Foumille et en plus, la voir se faire habiter par l’esprit de Sherlock Holmes, c’est un petit plus sur lequel je ne cracherai pas.

L’inconvénient de ma lecture, c’est que j’ai découvert cet album en plusieurs épisodes, puisque prépublié dans le génialissime Lanfeust Mag, et donc, je serai bien obligée d’aller l’acheter lorsqu’il sortira en album afin de me remettre toute cette aventure désopilante en tête !

Je me demande bien où le prochain album de Ekhö va entrainer notre duo… Après New-York, Paris, Hollywood, Barcelone, Rome, le Sud Profond et Londres, que nous réserve ce scénariste prolifique qui, à lui seul, occupe une grande place dans ma biblio vu toutes ses séries ?

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2017-2018) et et le Challenge « A year in England – 2017-2018 » chez Titine (Plaisirs à Cultiver).

Publicités

27 réflexions au sujet de « Ekhö Monde miroir – Tome 7 – Swinging London : Christophe Arleston & Alessandro Barbucci »

  1. La fiction qui dépasse la réalité ! Moi aussi je vois des trucs que je devrais pas voir quand je suis en manque de lapsang! Ciel 🤩! Je suis une Preshaun et on aurait omis de m’en prevenir? 🤔Voilà ! J’ai tout compris! 😃 Le Papy Truck il voyait des animaux quand il n’avait pas bu ses trois litres de pinard au petit dej’ aussi! Le Docteur parlait pas de Preshauns mais des Liriomtrémenses, ça doit venir aussi du Monde Miroir, non?🤪

    Anybref comme dirait l’autre (qui a repris du service semble-t-il), une pénurie de thé outre Manche ce serait l’effondrement de l’Empire… L’ecroulement Du Commonwealth… La fin de la Couronne et des harricots sauces tomates au petit dej avec les saucisses! 😱🤯 Bref, le debut d’une apocalypse accompagnée d’une reprise de la guerre de cent ans!

    Quelle angoisse! Il faut que Scotland Yard et Sherlock Holmes s’y mettent! J’espère juste que c’est pas Lupin qui a tout planqué dans l’aiguille creuse! 😩

    Aimé par 1 personne

    • Oui, grave aussi les délires pour ceux qui n’ont pas leur galon de pinard ou de pastis au matin, entre la tartine et le café…

      Pire que tout ce que tu prédis !! Plus de haricot sauce tomates, mais ce serait apocalypse puissance 10 !! Autant priver un amerloque de ses burgers gras !

      Lupin dans son aiguille creuse en train de lupiner Irene !!

      J'aime

  2. S’il y a un truc qui me manque de la France…etre loin des BDs europeennes….pucha !…bref celle-ci me plairait vraiment…une valeur sure ce Arleston quoi…bon aussi les suchards me manquent…ah oui j’ai aussi une famille….mais bon j’arrive a la voir (vive la modernite)

    Aimé par 1 personne

      • Ah! toutes mes confuses! Je m’exprime pas assez clairement. ta critique est bonne et souligne les points que tu as aimé. C’est qu’il y a un aspect un peu trop « loufoque » qui n’est pas ma tasse de thé à moi. Donc, rien de négatif par rapport à l’histoire ou ton retour. 😉

        Aimé par 1 personne

        • Mais toute la série est « loufoque », ou du moins, surfe sur le fantastique puisque nous sommes dans un monde parallèle au nôtre où la fée électricité n’existe pas… et où il y a des bêtes étranges qui tirent les métros, les voitures… c’est génial, mais ceci n’est que mon petit n’avis 😉

          Aimé par 1 personne

  3. Ping : Bilan Livresque Mensuel – Novembre 2017 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Bilan de décembre du challenge Thriller et polar | deslivresetsharon

  5. Ping : A year in England 2017 – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  6. Ping : Bilan du challenge polar et thriller – janvier 2018 | deslivresetsharon

  7. Ping : Bilan du challenge polar et thriller | deslivresetsharon

  8. Ping : Bilan provisoire du challenge polar et thriller 2017-2018 | deslivresetsharon

  9. J’aime beaucoup la serie, mais j’ai pas aimé que gratule se fasse une orige au calme avec des inconnus et sans yuri de surcrois. Ça degrade le personnage. Qu’elle soit libérée et tout, c’est cool, ça lui donne un grain interessant, mais ce passage est de trop et jusqu’à la fin du bouquin je l’appréciais moins la gratule… Ça casse un truc et pas en bien je trouve.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, l’orgie ne l’a pas mise en valeur, j’aurais préféré avec Yuri, mais bon, le scénariste n’a pas les mêmes envies que nous, sans doute :/

      L’orgie n’a rien apporté au personnage de Fourmille, hormis une dégradation. Pourtant, j’adore Fourmille !

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.