L’homme qui n’aimait pas les armes à feu – T3 – Le mystère de la femme araignée : Lupano & Salomone

Couv_203204

Titre : Le mystère de la femme araignée – L’homme qui n’aimait pas les armes à feu 3

Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Paul Salomone

Édition : Delcourt – Conquistador (2014)

Résumé :
Vous souvenez-vous de Tim Bishop, le petit jeune qui en pinçait pour Margot de Garine ? Le gaillard est toujours sur la piste de la belle, même si ses sentiments ont changé. Ne l’a-t-elle pas abandonné, ficelé à un rocher au milieu de nulle part ?

De leur côté, Byron Peck et Knut Hoggaard sont aussi remis sur selle et filent vers le Canyon de Chelly. D’ailleurs, tout le monde semble se diriger vers ce lieu emblématique de la culture navajo.

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour la fortune/l’honneur/la vengeance (rayer les mentions inutiles) ?

Petit Plus : Wilfrid Lupano continue sa relecture personnelle de l’Histoire des USA dans Le secret de la femme araignée.

Comme à son habitude, le scénariste du « Singe de Hartlepool » mêle habilement, avec pas mal de poudre, farce et critique acerbe.

Couv_260974Critique : 
Toujours sous le couvert d’une bonne dose d’humour noir, l’auteur poursuit les aventures de nos deux compères, Byron Peck – l’avocat bon chic bon genre – et de Knut Hoggaard et ses pauvres borborygmes.

On va de surprises en surprises avec un certain personnage et on rit jaune devant l’imbécilité des lois et règlements : tout ce qui vit dans la réserve est Navajo (même un Noir) et tout ce qui vit hors de la réserve, est américain, même un Navajo…

— Au dernier recensement de la réserve, l’agent du bureau des affaires indiennes m’a enregistré en tant que Navajo. C’est la loi pour tout ceux qui vivent dans a réserve.
— Hein ? Mais c’est idiot !
— Ouaip. Et les Navajos qui vivent en dehors de la réserve sont considérés comme des citoyens américains. Va comprendre.

De l’humour, mais pas que… L’auteur ne se prive pas pour aborder le cas de ces charmantes religieuses si douces et si bonnes pour les petites filles navajos dont elles avaient l’éducation.

Voyez-vous, lorsque ces gamines disaient un mot de Navajo, elles étaient récompensées non pas par un Mars ou un Bounty, mais par le piquet ou le four…

Oui, liées à un piquet, en plein soleil ou enfermée toute une journée dans une petite cabane exposée en plein cagnard. Quelles braves femmes, n’est-il pas ??

Sans compter les lois qui interdisent à une personne Noire de posséder une arme à feu. Libres, oui mais pas avec les mêmes droits que l’homme Blanc.

Un retour dans l’Ouest, sur les pistes poussiéreuses, avec des attaques de trains et des chevauchées dans le soleil couchant et un final qui laisse présager encore quelques aventures épiques dans les tomes suivants.

Dommage que le tome 4 ne soit pas encore sorti.

Une saga western qu’il est extrêmement plaisant de découvrir.

Étoile 4

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2015-2016), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, Le « Challenge US » chez Noctembule, « Il était une fois dans l’Ouest » chez The Cannibal Lecteur, Le Mois du Polar chez Sharon (Février 2016) et Le « RAT a Week, Winter Édition » chez Chroniques Littéraires (48 pages – 4477 pages lues sur le Challenge).

BILAN LECTURE - Veux la suite

Mois du Polar - Février - SharonCHALLENGE - Il était une fois dans l'ouest - BY Cannibal Lecteur

Advertisements

13 réflexions au sujet de « L’homme qui n’aimait pas les armes à feu – T3 – Le mystère de la femme araignée : Lupano & Salomone »

  1. Ping : Challenge Thriller et polar – session 2015-2016, bilan final | deslivresetsharon

  2. Ping : L’homme qui n’aimait pas les armes à feu – Tome 3 – Wilfrid Lupano et Paul Salomone | 22h05 rue des Dames

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s