Ils ont fait l’Histoire – 06 – Gengis Khan : Denis-Pierre Filippi et Manuel Garcia

Titre : Ils ont fait l’Histoire – 06 – Gengis Khan

Scénariste : Denis-Pierre Filippi
Dessinateur : Manuel Garcia đŸ‡Ș🇾

Édition : GlĂ©nat / Fayard – Ils ont fait l’Histoire (2019)

Résumé :
Au XIIIe siĂšcle, Gengis Khan et ses hordes de cavaliers mongols ont semĂ© la terreur. De la Chine Ă  l’Europe, en passant par le Moyen-Orient, ils ont mis Ă  genou les plus grandes puissances de l’Ă©poque…

Mais avant de devenir ce grand conquĂ©rant que le monde entier connait, Gengis Khan se faisait appeler TemĂŒdjin. NĂ© au coeur des arides steppes d’Asie centrale, c’Ă©tait le fils d’un chef de clan assassinĂ© par les siens. Un jeune garçon en exil, condamnĂ© Ă  errer avec sa mĂšre et Ă  lutter pour sa survie.

Comment, de cette jeunesse difficile, TemĂŒdjin a-t-il finalement rĂ©ussi Ă  unir les tribus d’un pays dĂ©chirĂ© par les guerres intestines et Ă  constituer le plus vaste empire de tous les temps ?Gengis Khan est entrĂ© dans l’Histoire comme l’un des plus redoutables maĂźtres de guerre que la Terre ait portĂ©.

Son nom est synonyme de conquĂȘtes sanglantes et de pouvoir absolu, mais peu connaissent sa vĂ©ritable histoire. DĂ©couvrez l’homme qui se cache derriĂšre la lĂ©gende…

Critique :
Gengis Khan est mort. Son convoi funéraire traverse la steppe.

Un jeune moine du monastĂšre chinois de T’ien-Ch’ang Kuan vient l’annoncer Ă  un vieux moine et lui pose la question de savoir s’il doit se rĂ©jouir ou s’inquiĂ©ter du dĂ©cĂšs du Khan.

La rĂ©ponse n’est pas simple, aucune des solutions n’Ă©tant vraiment bonne. C’Ă©tait un leader qui a uni les peuples, mais Ă  quel prix ? Massacres…

Le patriarche va alors lui raconter le vie du jeune TemĂŒdjin… Comprendre ce qu’il Ă©tait peut aider Ă  cerner celui qu’il est devenu.

C’est donc l’enfance de TemĂŒdjin que les auteurs ont choisi de nous raconter, celle qui a forgĂ© l’homme qu’il est devenu. Effectivement, sans tous ces Ă©vĂ©nements, on pourrait se demander s’il serait devenu ce qu’il est devenu ensuite.

Le portrait est nuancĂ©, il n’est pas tout Ă  fait noir, ni tout Ă  fait blanc. Le personnage de Gengis Khan n’est pas simple, celui de TemĂŒdjin non plus. Si vous voulez en apprendre plus, ce ne sera pas avec cette bĂ©dĂ© de 48 pages que vous aurez une biographie complĂšte et dĂ©taillĂ©e.

NĂ©anmoins, les choses importantes s’y retrouvent. Notamment le dĂ©cĂšs de son pĂšre, leur exclusion des clans, sa captivitĂ©, l’enlĂšvement de son Ă©pouse, son ascension au sein des clans, son amitiĂ© avec Djamuqa puis leur rivalitĂ© et les premiĂšres batailles de TemĂŒdjin en tant que Khan.

Les dessins sont jolis, les couleurs aussi, cela donne un air solennel aux visages. Par contre, les chevaux, ce n’est pas tout Ă  fait ça.

C’est un album intĂ©ressant pour ceux ou celles qui voudraient en savoir plus sur l’enfance et les dĂ©buts de ce grand conquĂ©rant que fut Gengis Khan. Personnage intriguant, intĂ©ressant, dĂ©routant, il savait se montrer inflexible et tuer ou bien incorporer les prisonniers dans son armĂ©e, faisant d’eux des hommes de confiance.

La derniĂšre planche est bien pensĂ©e, bien trouvĂ©e et magnifique avec ce loup bleu montant la garde devant la tombe de Gengis Khan (on ne sait pas oĂč elle se trouve).

En fin d’album, il y a tout un dossier historique sur Gengis Khan, les Mongols, leurs conquĂȘtes. Pour les passionnĂ©s d’histoire qui veulent en savoir un peu plus.

Une bĂ©dĂ© trĂšs intĂ©ressante, instructive, rĂ©sumant les grandes lignes de la jeunesse de TemĂŒdjin.

Le Mois Espagnol (et Sud-AmĂ©ricain) chez Sharon – Mai 2022 (Fiche N°04).

22 rĂ©flexions au sujet de « Ils ont fait l’Histoire – 06 – Gengis Khan : Denis-Pierre Filippi et Manuel Garcia »

  1. Ping : Bilan du huitiĂšme mois espagnol | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Mai 2022 + Bilan MOIS ESPAGNOL | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : HuitiĂšme mois espagnol – mai 2022 | deslivresetsharon

    • Je sens une pointe d’ironie ! 😆 Ce n’est pas un ange, c’est un envahisseur, un tueur, un assiĂ©geur, un destructeur…. PurĂ©e, tu penses que je devrais me faire soigner et m’en tenir Ă  Oui-Oui ??? :/

      J’aime

      • Nan! Les monstres sont des personnages passionnants. Il ne s’agit pas d’aimer leur monstruositĂ© mais d’apprendre d’elle. Freud disait que la maladie mentale Ă©tait une caricature des mĂ©canismes normaux du fonctionnement humain. On apprend beaucoup sur la nature humaine la plus banale en observant les monstres. Bref… tu n’es pas fĂȘlĂ©e : tu apprends juste beaucoup! 🧐

        Aimé par 1 personne

        • Ah merci ! Lorsqu’on dit que l’on veut « comprendre » pourquoi un mĂ©chant est devenu ainsi, ce qui l’a poussĂ© Ă  agir de la sorte, tout le monde hurle, pensant que l’on veut lui trouver des excuses. NON, juste comprendre… pour ne pas que les mĂȘmes erreurs se reproduisent.

          Je suis heureuse de ne pas ĂȘtre fĂȘlĂ©e 😆

          J’aime

C'est Ă  votre tour d'Ă©crire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.