Lucky Luke – Tome 3 – Dalton City : Morris & René Goscinny

Titre : Lucky Luke – Tome 3 – Dalton City

Scénariste : Morris
Dessinateur : René Goscinny

Édition : Dargaud (1969) / Lucky Comics (2000)

Résumé :
Dean Fenton raconte, en prison, comment sa ville, Fenton Town, est devenue le paradis des despérados, juste avant qu’il se fasse arrêter par Lucky Luke et soit mis en prison. Les Dalton sont très intéressés par cette histoire.

Après une erreur du télégraphiste, Joe est libéré pour bonne conduite. Celui-ci fait évader ses frères afin de fonder Dalton City sur les ruines de Fenton Town.

Critique :
Gamine, j’appréciais cet album qui semblait se lâcher un peu car on y trouvait des danseuses un peu plus olé-olé que durant l’ère du terrible éditeur Dupuis, grand catholique devant l’Éternel (qui devait être son berger) et qui avait enserré le duo Morris-Goscinny dans un carcan de moralité (et les autres auteurs de son écurie aussi).

♫ Libérés, délivrés ♪ ont-ils sans doute chanté, nos deux hommes en passant chez Dargaud et en pouvant écrire ENFIN une aventure sans contraintes morales.

Moi, j’ai plutôt envie de chanter une chanson de Bourvil… ♫ Tout ça n’vaut pas, un vieil album des éditions Dupuis ♪ car si Goscinny se sentait entravé par les règles de bonnes morales à respecter et des sujets qui ne pouvaient être abordés (sans compter que les femmes ne pouvaient avoir de fortes poitrines – pas de poitrine du tout, même), on ne peut pas dire qu’une fois avec la bride sur l’encolure, il nous ait sorti un truc de ouf.

En fait, cet album souffre de son format de 44 pages, là où un 62 pages aurait permis de développer un peu plus l’histoire, de l’étoffer, de lui donner de l’épaisseur à défaut de ce fatras de choses qui ont l’air d’être un peu précipitées.

Déjà la victoire de Lucky Luke sur Dean Fenton est rapide, sans devoir trop de battre avec les desperados de Fenton City, et même si le fait que c’était tous des coyote qui ont rendu les armes quand le coyote de Fenton a été battu, je trouve la chose un peu rapide tout de même.

Il en ira de même avec le sabotage de Dalton City qui va un peu trop vite à mon goût et ne permet pas de développer les magouilles des frères Dalton, ni celles de Lucky Luke pour les faire tomber.

Si le scénario est un peu creux et que les personnages ont l’air de ne pas être là, que ce soit le fidèle et stupide Rantanplan ou l’imbécile d’Averell Dalton qui nous offre une prestation en-deçà de celle que nous avons l’habitude, on ne peut pas dire que Morris se soit foulé le poignet avec ses dessins car les expressions faciales de Lucky Luke sont réduites à une peau de chagrin.

Le seul qui remonte un peu dans sa profondeur, c’est William Dalton (un des frangins du milieu), Goscinny ayant voulu lui donner un peu plus de présence, car autant lui que Jack en ont très peu dans les différents albums, les deux les plus emblématiques étant le plus petit (Joe) et le plus grand (Averell).

Une bonne idée qui aurait méritée de continuer à être plus développée ensuite, si de ce fait, les autres n’avaient pas été en retrait ou l’ombre d’eux-mêmes.

Au final, j’étais moins critique lorsque j’étais gosse !!

Si nous avions été face à un album de Lucky Luke scénarisé par un autre que le talentueux Goscinny, je lui aurais accordé un bon 3,5/5, mais devant un tel gâchis de talent, je ne peux que lui donner un pauvre 2,5/5 !

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2017-2018), le Challenge « Polar Historique » de Sharon et le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, le Challenge « Il était une fois dans l’Ouest » chez The Cannibal Lecteur et Le « Mois Américain – Septembre 2017 » chez Titine.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Lucky Luke – Tome 3 – Dalton City : Morris & René Goscinny »

  1. cela me fait peur…autant asterix, il y a une grosse connotation politique…autant LL non….donc cela me fait peur de le relire adulte….bref…j’avais aime celui-la….maintenant je sais plus…lol c vrai que que les deux du milieu Dalton passent quasi inapercus…meme avec la Ma…

    Aimé par 1 personne

    • Le plaisir ressentit avec l’album évolue avec nous, gosse, j’adorais le lire, mais nous ne le possédions pas, je le lisais chez une tante de mon père. Adulte, il me plait moins, je le vois autrement.

      Astérix, Goscinny faisait plus ou moins ce qu’il voulait, avec Morris, il était bridé par la créature de Morris, et les désiratas de l’auteur qui ne voulait pas de politique, sans doute, ou si peu…

      J'aime

        • Le bandit manchot a du bon, j’en parlerai aussi, mais je n’ai pas aimé les gags à répétition avec la caricature de De Funès…

          Dargaud laissait sans doute plus faire à son duo Uderzo-Goscinny que Dupuis à Morris-Goscinny, sans parler de la querelle ensuite entre Goscinny et Morris car le scénariste n’avait que 30% des bénéfices, ce qui est peu, et le fait aussi que Morris restait seul maître à bord et ne voulait sans doute pas faire trop de politique.

          J'aime

          • et bin j’ai hate a lire ta critique….ouiii je me souviens de ce De Funes….on finissait pas chercher les gens connus dans asterix et LL….c’etait passe a cote de l’histoire…je trouve….oh je ne connaissais pas cette histoire de gain…en fin de compte Morris etait…bip…..

            J'aime

  2. Ping : Le mois américain 2017 : billet récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  3. Ping : Bilan du Mois Américain – Septembre 2017 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Bilan n°3 du challenge Polar et Thriller – octobre 2017 | deslivresetsharon

  5. Ping : Bilan n°4 du challenge Thriller et polar | deslivresetsharon

  6. Ping : Bilan de décembre du challenge Thriller et polar | deslivresetsharon

  7. Ping : Bilan du challenge polar et thriller | deslivresetsharon

  8. Ping : Bilan du challenge polar et thriller – janvier 2018 | deslivresetsharon

  9. Ping : Bilan provisoire du challenge polar et thriller 2017-2018 | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.