San Perdido : David Zukerman

Titre : San Perdido

Auteur : David Zukerman
Édition : Livre de Poche (11/03/2020)

Résumé :
Qu’est-ce qu’un héros, sinon un homme qui réalise un jour les rêves secrets de tout un peuple ?

Un matin de printemps, dans la décharge à ciel ouvert de San Perdido, petite ville côtière du Panama aussi impitoyable que colorée, apparaît un enfant noir aux yeux bleus.

Un orphelin muet qui n’a pour seul talent apparent qu’une force singulière dans les mains. Il va pourtant survivre et devenir une légende.

Venu de nulle part, cet enfant mystérieux au regard magnétique endossera le rôle de justicier silencieux au service des femmes et des opprimés et deviendra le héros d’une population jusque-là oubliée de Dieu.

Critique :
Ne cherchez pas la ville de San Perdido (Panama) sur une carte, vous ne la trouverez pas.

San Perdido a beau être fictive, cela ne l’empêche pas de peser de tout son poids sur ses habitants les plus pauvres et d’être d’un tel réalisme qu’on la dirait vraie.

Le récit commence en 1946, dans le bidonville, avec l’arrivée d’un jeune garçon Noir aux yeux bleus étranges que Felicia surnommera La Langosta.

Retenez bien son arrivée ! Il a beau être muet, lui aussi pèsera de tout son poids dans le récit, même s’il n’aura pas le monopole car dans ces pages, tout le monde aura son importance, son rôle à jouer, une participation quelconque. La Langosta sera le fil rouge du roman, ne le perdez pas de vue et laissez-vous toucher par son don étrange.

Malgré le nombre des personnages, vous ne les confondrez pas., rassurez-vous. Ils sont travaillés, détaillés et possèdent de la profondeur : qu’ils soient issus du bidonville ou du palais d’en haut, qu’ils tirent le diable par la queue ou qu’ils vivent dans l’opulence, qu’ils tâchent de s’en sortir comme ils peuvent ou qu’ils magouillent…

Ce roman qui mélange habillement le roman noir et d’aventure, la fable et le réalisme, la politique, l’histoire, nous entraînera du San Perdido du bas à celui du haut, nous mettant face à des injustices perpétrées par les riches et les puissants, par ceux qui se trouvent au-dessus des lois, ceux qui profitent de la misère humaine pour l’exploiter encore plus, se moquant de la justice qui n’existe pas pour eux, sauf que…

Certains ont envie de rétablir la balance à leur manière et La Langosta est parfait dans le rôle de juge silencieux, à tel point qu’on aimerait qu’il existe en vrai, que cette jolie fable soit réelle et qu’un jour, quelque part, tout le monde puisse bénéficier des services de La Mano…

Sans bouger de mon canapé, j’ai voyagé loin, j’ai exploré une terre inhospitalière, une décharge dans un bidonville, mais au milieu des détritus, j’ai trouvé de belles personnes (et quelques voyous). A contrario, dans les palais où les puissants pètent dans la soie, je n’y ai trouvé que des magouilleurs, des profiteurs, des jouisseurs de la vie (et du sexe). Et pourtant, pas de manichéisme.

Porté par une belle écriture, simple sans jamais être simpliste, j’ai passé un moment de lecture qui fut enchanteur dès les premières lignes avalées et qui se termine par un coup de cœur.

Il aurait été dommageable que je ne lise pas cette belle fresque humaniste où le soleil illumine chaque page, même les plus sombres.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°250] et le Mois Espagnol chez Sharon – Mai 2021.

38 réflexions au sujet de « San Perdido : David Zukerman »

  1. Ping : Bilan du mois espagnol 2021 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Mai 2021 | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : Le Mois Español chez Sharon esta terminado ¡Olé! – Bilan [Mai 2021] | The Cannibal Lecteur

  4. Ah ouais ? Le nouveau de la bande à Marvel sera un dénommé La Langouste ? C’est pas top comme nom de super-héros ça ! Même s’il a des bôzieubleus!!!

    Les yeux noirs vont au purgatoires, les yeux bleus vont aux cieux, les yeux gris vont au Paradis… mais les yeux verts vont en Enfer!!! Comptine cathotradi-Versaillaise… 🧐

    Et devines de quelle couleur sont les miens?😬

    Aimé par 1 personne

      • Y a une autre théorie sur les yeux verts! Dans Alien Theory des gens vachement intelligents qui ont vachement étudié le sujet disaient l’autre jours que c’était un truc qu’on aurait hérité d’ancêtres extra terrestres et si en plus ton sans a un rhésus négatif alors là t’es carrément une Alien!!! J’adooooore ces « reportages » super sérieux ! Ça peut pas être des histoires ou des délires si c’est des reportages !!! 👽

        Aimé par 1 personne

        • Je comprends pourquoi j’ai l’impression de ne pas venir de la même galaxie que certains de mes contemporains 😆 Je suis Alien et si ça se trouve, mes ancêtres ont construits les pyramides pour les phares à On ! 😆

          Paraît que les yeux verts, c’est pas courant, d’après wikiki…

          Reportage sur AB3 Explore, non ?? Ils ont toujours des reportages sur les ET et sur l’endroit où Hitler aurait été se réfugier parce que la pharmacie a vendu plus de médocs pour les ulcères à l’estomac et le moustachu de mes deux avec un ulcère, parait-il…

          J’aime

          • Chez nous la chaîne des bizarreries dont je parle c’est RMC mais je sais plus so c’est RMC 23 ou RMC 24… Hitler était un grand toxico! Il commençait le matin avec des stimulants, s’endormait avec de quoi assommer un cheval… son médecin personnel était un charlatan doublé d’un apprenti sorcier!

            Aimé par 1 personne

            • J’en ai appris dans le tome 2 de Champignac sur le moustachu de mes deux… Un drogué, en effet. Toxico… elle est belle la race pure et toussa toussa.

              Sur AB23 (ou 24 ??), la plupart du temps, ça cause des extra-terrestres qui auraient tout fait ou de Hitler qui se serait réfugié un peu partout dès que la pharmacie du coin a vendu plus de cachets pour l’estomac :/

              J’aime

    • J’oubliais! Pour les objets perdidos c’est pas San Perdido qu’il fait prier mais San Antonio de Padou ¡olé! C’est le spécialiste des objets perdus qu’il te les retrouve dans leur cachette si tu l’appelles à l’aide! 😇

      Aimé par 1 personne

    • Ben oui, je sais ! Ça mettra le temps qu’il faudra, hein !

      Je t’avais laissé un petit mot sur ton blog, sur l’article de san perdido, il y a quelques jours… tu ne l’as pas vu ?? Les lutins m’ont foutus en quarantaine ?? 😆

      En tout cas, j’ai bien fait d’écouter ton coup de coeur… même si j’ai pris le temps… c’est meilleur quand ça se fait attendre…

      J’aime

  5. Ping : Le mois espagnol et sud-américain 2021, c’est parti ! | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.