La véritable Histoire vraie / Les méchants de l’Histoire – T03 – Torquemada : Bernard Swysen et Marco Paulo

Titre : La véritable Histoire vraie / Les méchants de l’Histoire – T03 – Torquemada

Scénariste : Bernard Swysen
Dessinateur : Marco Paulo

Édition : Dupuis (10/05/2019)

Résumé :
En 1474, Isabelle de Castille devient enfin reine, après bien des péripéties. Elle a épousé quelques années auparavant Ferdinand, héritier de la couronne d’Aragon dont il héritera en 1479.

À eux deux, ils réunifient ainsi l’Espagne et deviennent « les rois catholiques ». À eux deux seulement ? Non. Dans leur ombre agit un moine bénédictin particulièrement austère et dévot : Tomas de Torquemada.

Issu d’une famille de juifs convertis quelques générations auparavant, il est convaincu que les royaumes de Castille et d’Aragon doivent être sauvés des hérétiques. Il y consacrera sa longue vie.

Véritable stratège politique, il va réussir par l’intermédiaire royal à récupérer les pleins pouvoirs de la part de l’Église catholique sur les tribunaux de l’Inquisition. Il les unifiera dès lors et en deviendra le chef suprême durant quinze ans.

Premier Grand Inquisiteur espagnol, ombre noire du pouvoir, il va donner une dimension brutale et violente aux jugements et persécutera les juifs espagnols sans relâche.

Sous sa gouvernance, l’Inquisition aura un pouvoir sans précédent. Il mourra à 77 ans après avoir rédigé le Code de l’inquisiteur qui sera utilisé durant des années. Il serait responsable de 2 000 exécutions et de 100 000 cas examinés au cours de sa carrière.

Cet ouvrage, préfacé par Jean-Pierre Dedieu (historien spécialiste de l’Histoire de l’Espagne et de l’Inquisition espagnole) , propose un regard pimenté et vrai sur ce personnage historique.

Critique :
Cette bédé commence par une introduction, afin d’éclairer un peu le futur lecteur sur ce que fut l’Inquisition et ce n’est pas une chose simple à expliquer, même pour les historiens.

Au départ, elle n’était pas celle que nous pensons connaître, tous et toutes.

Ces informations de départ sont plus que nécessaires afin de remettre l’église au milieu du village et de mettre fin à des légendes, des exagérations et autres calembredaines que l’on raconte.

Attention, l’Inquisition Espagnole n’était pas un ange non plus ! Comme dans les régimes totalitaires, les inquisiteurs avaient les moyens de vous faire parler, de vous condamner pour des broutilles, de vous faire avouer tout et n’importe quoi, ainsi que d’aller dans l’absurde pour condamner encore plus de monde… Ben oui : « si tu ne l’as pas fait, tu aurais pu le faire »… Même les morts ne sont pas à l’abri de la folie religieuse et purificatrice de Torquemada.

La bande dessinée utilise des dessins assez humoristiques pour nous narrer la vie du petit Tomás de Torquemada, né en 1420 à Valladolid ou Torrequemada (la tour brûlée), dans le royaume de Castille.

On ne peut pas dire qu’il nous inspire de la sympathie, ce gamin, même bébé, tant sa tronche donne envie de partir loin de lui. Il fait la gueule, passe son temps à l’église, il ne rit jamais, ne joue jamais avec les autres enfants, il déteste les friandises… Il est tout simplement sinistre !

Il y a de l’humour dans cette bédé historico-biographique, mais pas que… Oui, on sourit souvent, mais dans le fond, on grince aussi des dents devant la foi de Torquemada qui tourne au fanatisme pur et dur, devant les tortures, les illogismes, les exactions…

Le moindre péché devient un péché mortel et il voudrait purifier l’Espagne des Juifs, Musulmans et des conversos, ces convertis à la foi catholique, mais qui continue de pratiquer leur ancienne foi.

Les dialogues sont caustiques, cyniques, l’humour pratiqué est noir. Il est bien dit aussi que le fait de chasser tous les Juifs d’Espagne (par un décret qui ne fut abrogé qu’en 1967) a considérablement appauvri l’Espagne, enrichissant la France, l’Angleterre, Rome, la Turquie, grâce à l’arrivée des migrants Juifs.

Voilà donc une bédé qui allie, avec équilibre, l’humour et l’Histoire, la légèreté de ton et l’indicible, le tout avec du cynisme. J’aime ça. On est tout à fait capable de faire passer des messages importants, de parler de choses graves, tout en les enrobant d’humour noir ou d’ironie. J’ai toujours trouvé cela plus percutant.

Que l’on ne s’y trompe pas : si l’auteur donne l’impression de rire de tout cela, il n’en est rien. La pilule passe juste autrement. Les exactions commises par l’Inquisition Espagnole ne furent ni les premières, ni les dernières, hélas. Ce genre de comportements, totalement iniques, reviennent régulièrement, à d’autres endroits de la planète.

J’ai maintenant envie de découvrir les autres bédés de cette saga, consacrée aux méchants de l’Histoire.

Le Challenge « Les textes courts » chez Mes Promenades Culturelles II (Lydia B – 64 pages) et Le Mois Espagnol (et Sud-Américain) chez Sharon – Mai 2022 (Fiche N°26).

25 réflexions au sujet de « La véritable Histoire vraie / Les méchants de l’Histoire – T03 – Torquemada : Bernard Swysen et Marco Paulo »

  1. Ping : Bilan du huitième mois espagnol | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Mai 2022 + Bilan MOIS ESPAGNOL | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : Huitième mois espagnol – mai 2022 | deslivresetsharon

    • Les dessins vont bien, le côté décalé, avec le côté sérieux, l’humour, avec les atrocités, mon dieu, ça lui va comme un gant, à cette bédé !

      La version avec Hitler représente les personnages en animaux.

      J’aime

  4. Fait absssooooolument que je le trouve pour la fête des pères pour que Choupinou et Pioupioute l’offrent à leur père !!!🤩

    Et oui! Sieur Toquéfada alias Monsieur Ida a ce Grand Homme pour Saint Patron! Ça lui vient d’où son sobriquet à ton avis!
    😂🤣😂

    Avoue que tu as lu cette bédé en comprenant ce que j’endure au quotidien avec la réincarnation de cet homme! 🥳

    Son parcours me fait penser à Zemour au passage… issu d’une famille juive du Maghreb qui se sent investi du devoir d’être plus français qu’un gaulois pur-jus et nous joue le pipeau des racines chrétiennes de la Nation au point de vouloir que tous portent un prénom trouvé dans le calendrier… Sans rire c’est le parcours parfait du parvenu qui veut imposer à tous les codes qu’il s’est approprié et méprise ceux qui ne les possèdent pas. Bref… ces gens sont toujours dangereux car s’estiment plus légitimes que les autres pour s’autoriser à imposer leurs vues par tous les moyens.

    Cela étant 2000 condamnation (et pas que des bûchers, certaines étaient plus clémentes…) sur 100 000 c’est 2%… c’est pas si énorme. Il aurait été procureur aux States il aurait été viré ! 😁 En outre en 20 ans, Calvin (un des fondateurs du protestantisme) a brûlé en Suisse plus de victime que Torquemada ! 😉 C’est bon à savoir aussi… 🤓

    Aimé par 1 personne

    • Il se nomme Tomas ? :p

      Oui, on peut toujours trouver pire, d’ailleurs, le moustachu de l’URSS a fait mourir plus de personnes que le moustachu d’Allemagne et je te parie que d’autres battent leurs tristes et sordides records… :/ En attendant, même une seule personne, c’est une de trop…

      Oui, il se serait frotté les mains en criant « ben voyons », c’est la portrait de l’autre ! Qui descend à st tropez, ben voyons !

      Chez nous, on dit qu’il ne faut pas être plus royaliste que le roi… Z se voulait plus pur jus français que tous les autres réunis, comme si porter un prénom venant d’ailleurs que le calendrier était un délit. :/ Le pire, c’est que ça marche ! Comme si changer les prénoms et virer les étrangers allait aider à trouver un job, à payer ses factures, à faire diminuer les prix des carburants, à aider l’écologie…. bref, ça causait du sexe des anges au lieu de s’occuper des vrais problèmes !

      Calvin était un assassin aussi… et ce n’est pas le petit gamin intelligent qui joue avec son tigre Hobbes, hein !!!!

      J’aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.