De Cape et de Crocs – Intégrales 1 à 5 – Actes I à X : Alain Ayroles & Jean-Luc Masbou

Titre : De Cape et de Crocs – Intégrales 1 à 5 – Actes I à X (+Tome 11)

Scénariste : Alain Ayroles
Dessinateur : Jean-Luc Masbou

Édition : Delcourt (2010-2012)

Résumé :
À bord d’un vaisseau turc, un coffre. Dans le coffre, un écrin, dans l’écrin, une bouteille, dans la bouteille, une carte, et sur cette carte… l’emplacement du fabuleux trésor des îles Tangerines !

Il n’en faut pas plus à deux fiers gentilshommes, fins bretteurs et rimailleurs, pour se jeter dans une aventure qui, de geôles en galères, les mènera jusqu’aux confins du monde.

De geôles en galères, d’abordages en duels virevoltants, leur quête de gloire et de fortune les mènera jusqu’à la Lune.

Après, il sera temps pour messieurs de Maupertuis et Villalobos de regagner la Terre. Mais l’amitié, l’amour et le sens de l’honneur s’opposent parfois…

Avant de tirer leur révérence, ils devront affronter d’ultimes et terribles coups de théâtre. Arriveront-ils tous à bon port ?

De cape 9910000031557_pgCritique :
J’avais découvert cette série par son dernier tome, dans mon Lanfeust Mag, lorsque les éditions Soleil et Delcourt avaient fait « Fuuu-Sion » (oui, sur ce coup là, j’ai un peu trop abusé de Dragon Ball Z).

Au départ, je n’avais pas accroché mais c’était normal, je débarquais comme un cheveu dans la soupe, sans rien connaître de l’histoire.

Alors, quelques années plus tard, j’ai décidé de faire un peu mieux connaissance avec cette série en la louant à la bibli.

Putain, j’ai adoré ! Ça c’est ce qui s’appelle le souffle de la Grande Aventure, que l’on soit à Venise, ou sur l’océan à la recherche du trésor des îles Tangerines ou que l’on aille sur la lune… Oui, sur la lune ! Il y a un monde caché et ce fut un plaisir de le parcourir !

De cape et de crocs 5-6

De suite j’ai accroché aux deux personnages principaux : Armand Raynal de Maupertuis, renard de son état, fin bretteur, poète et son comparse, Don Lope de Villalobos y Sangrin, un fier loup espagnol, un bel hidalgo au caractère sanguin, téméraire et impulsif, fin bretteur aussi, mais pas poète pour un sous et qui a la trouille des rats.

QUIZ_De-Cape-est-de-Crocs_7656

Oui, c’est un truc de fou, ce mélange de personnages humains pour les uns et d’anthropomorphisme pour certains et ça passe tout seul, je dois dire. Les dessins sont un plaisir pour les yeux et quand on prend attention, on remarque foule de détails.

Nos deux protagonistes sont superbement bien esquissés, leurs caractères aussi et puis je l’avoue, j’ai eu un gros coup de cœur pour Eusèbe, lapin naïf mais rusé, grand adorateur de carottes, peureux, mais sachant faire preuve de courage pour sauver ses amis.

Mendoza : — Ce fauteur de troubles recevra pour l’exemple cent coups de fouet, après quoi nous verserons du sel sur ses plaies. Allez-y señor Garcia.
Garde-chiourme : — Je ne peux pas, Capitan… Il est trop mignon !

de cape-crocs-tomes-1-5-L-ku5ROC

Les personnages n’étant pas figés, ils peuvent nous réserver quelques surprises de derrière les fagots.

Les dialogues sont savoureux, les rimes déclamées par Maupertuis pendant qu’il se bat sont fabuleuses, ce ne sont pas des poésies à deux balles, sans compter que les albums sont bourrés de références à Molière, Lafontaine, Cyrano, Rambo, Alien,…

Et si vous ne repérez pas toutes les références, pas de panique, Wiki est là pour pallier à vos manquements !

Une bédé qui vous emportera, vous fera voguer sur l’océan à la recherche d’un trésor, vous emmènera sur la lune, le tout en joyeuse compagnie de personnages qu’on sera triste de quitter, le tout avec de l’humour, des rimes, de la culture disséminée un peu partout, dans un décor digne d’un film de cape et d’épées, le tout aux relents de fantasy brillamment assumée.

Un déchirement au cœur d’avoir terminé cette série et de ne plus pouvoir suivre d’autres aventures de mes chers compères Maupertuis, Don Lope, Eusebe, du raïs Kader et de la belle Hermine.

Mais le plaisir sera de retour dès que je la reprendrai pour la relire encore et encore…

DE CAPE 10_cs4.indd

Étoile 4,5

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, le Challenge « Totem » par Liligalipette (Loup) et le RAT A Week Estival, Summer Edition chez Chroniques Littéraires.

de cape de cape PLV-Eusebe1 De cape 58_016

Publicités

16 réflexions au sujet de « De Cape et de Crocs – Intégrales 1 à 5 – Actes I à X : Alain Ayroles & Jean-Luc Masbou »

    • Oui, Lanfeust Mag avait publié le tome 10 en prépublication, donc, ceux qui suivaient la série, ils étaient content, mais moi je ne la connaissais pas, donc, paumée !! Mais j’aimais déjà le lapin et les deux héros principaux. Mais j’ai adoré aussi la caillou et j’ai eu un pincement au coeur.

      Aimé par 1 personne

  1. Ben quand même ! T’es pas un peu grande pour une bd dont l’action se passe dans le monde merveilleux de Chantal Goya avec plein de zanimaux qui parlent et qui s’habillent comme des zhumains (sauf le p’tit lapin)??? 🤔

    Bon ça a tout de même l’air mimi tout plein et pis… On est pas pressées d’être vieilles! 😄

    Aimé par 1 personne

    • Merde à Chantal car ce matin, un lapin, a tué un chasseur…

      Ma foi, ça vole vachement plus haut que les chansons de la Goya qui chantait Debout (PTDR).

      Le petit lapin est à poil, mais il cause aussi !

      C’est rempli de références culturelles, c’est pas pour les petits n’enfants…

      J'aime

  2. J’A-DO-RE cette série !!! Découverte par hasard moi aussi, dans la bibliothèque d’un copain qui nous avait prêté son appart pour quelques jours de vacances… J’ai dévoré presque toute la série d’un seul coup, totalement emballé par l’imaginaire débordant des auteurs, l’humour des dialogues et des situations, un parfum d’aventure inimitable, sans parler des nombreuses références qui parsèment le récit. Génial !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai râlé de ne pas avoir les autres intégrales et j’ai dû attendre 15 jours pour lire les deux dernières, je ne tenais plus en place ! 😆

      J’ai lu beaucoup de bédés mais j’en ai encore des tonnes à découvrir.

      J'aime

      • Pareil, j’ai quelques bases mais globalement, je suis une quiche en bd… j’aimerais bien avoir le temps d’en lire plus ! Bon, d’ici deux mois, on réaménage en partie la librairie, et le rayon bd vient se poser à côté de mon rayon de littérature étrangère, ça devrait augmenter la tentation 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Ping : Bilan du challenge Polar et Thriller – février 2017 | deslivresetsharon

  4. Bonjour, à la recherche d’images de notre adoré/able lapin, je suis arrivée ici. Je ne peux que vous recommander chaudement, si le noir et blanc ne vous rebute pas, Le port des marins perdus (Teresa Radice, Stefano Turconi) et Les aventures de Jeanne Picquigny (Fred Bernard, tome1 : La tendresse des crocodiles) ! Ce sont des œuvres de styles différents de C&C mais dans les pages desquelles j’ai plongé avec délice.

    Aimé par 1 personne

    • Et bien, merci pour l’info car le noir et blanc ne me rebute pas, que du contraire. D’ailleurs, des photos en noir et blanc, même de plage paradisiaques, sont souvent plus belle en noir et blanc qu’en couleur.

      Ah, notre bien aimé Eusèbe ! Maintenant, je sais comment il a atterri dans les galères du roi et en effet, c’était une longue histoire ! 😀

      J'aime

  5. Ping : Bilan pour le challenge polar et thriller 2016-2017 | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s