L’Affaire Jack l’Éventreur : Christian Coudurier

Titre : L’Affaire Jack l’Éventreur

Auteur : Christian Coudurier
Édition : Publibook (12/01/2000)

Résumé :
En 1887 et 1888, sous le règne de Victoria, l’Angleterre allait connaître une flambée de violence sans précédent (…).

Au début de l’année 1888, la presse s’intéressa soudain aux « crimes de l’East-End ».

Ces assassinats sont ceux du plus notoire des serial-killers de l’Histoire de l’Angleterre : Jack l’Éventreur.

Critique :
Voilà un petit livre qui, sans trop entrer dans les détails, donne une vue d’ensemble de l’affaire Jack The Ripper.

Pour celui ou celle qui voudrait en savoir plus, je conseillerai toujours « Le livre rouge de Jack l’Éventreur » de Stéphane Bourgoin qui est archi complet et sans théories foireuses.

Ici, l’auteur abordera les théories foireuses et en peu de mots, expliquera pourquoi elles ne tiennent pas la route.

Malheureusement, en leur temps, elles firent fureur et certaines ont encore de beaux jours devant elles car dès que l’on parle de complot, certains deviennent comme une chienne de ma connaissance (Nikita, si tu me lis) devant sa gamelle que l’on va remplir (elle tourne sur elle-même, langue pendante, sourire béat).

La seule chose qui m’a dérangé, dans le récit, c’est la mise en majuscules des noms propres des gens et des villes. À la longue, on a l’impression qu’on nous crie sans cesse dessus.

De plus, l’auteur laisse penser que les lettres reçues sont belles et bien celles de Jack l’Éventreur alors que la « From Hell », la « Dear Mister Lusk » ou la carte « Saucy Jacky » sont considérées comme « pouvant être de l’Éventreur lui-même » car il reste et restera toujours un doute quant à leur authenticité !

Déjà que tous les Ripperologues ne sont pas d’accord sur le nombre de victimes… Faut tout prendre avec le doute, dès qu’on s’intéresse à Jack.

C’était court, c’était bref, l’essentiel était dit et pour celui ou celle qui voudrait en savoir un peu plus sans trop entrer dans les détails, ce petit livre est parfait, il fait le job, mais rien de plus.

Pas une lecture indispensable, je n’ai rien appris de neuf sous le soleil, ceux qui connaissent l’histoire peuvent zapper ce récit ou bien faire comme moi, le lire juste pour le plaisir ♫

Je ne plaindrai pas de cette lecture, vu toutes les horreurs sur le sujet que j’ai déjà pu lire dans ma vie, celui-ci est dans le haut du panier (mais plus bas que le livre de Bourgoin et celui de Sophie Herfort).

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2018-2019) et Le mois anglais (Juin 2018 – Saison 8) chez Lou & Titine.

8 réflexions au sujet de « L’Affaire Jack l’Éventreur : Christian Coudurier »

  1. Coudurier… ce nom me dit quelque chose… c’est-y un historien? Ce nom me dit quelque chose… Je regarde souvent des anciens numéros de Secret d’Histoire et L’ombre d’un doute (c’est con qu’ils aient arrêté cette émission. Un peu moins « grand public »que Sd’H… donc quand la télé publique française a décidé de ne garder qu’une émission historique forcément… grrr). Je me demande si ce n’est pas là que je l’ai déjà vu ou entendu. Anybref… une nouvelle vision de l’affaire la plus palpitante de la fin du XIX… donc… dans ma PAL! 😉

    PS: pour les noms en majuscules c’est une règle rédactionnelle dans la norme RTF je crois… Quand j’écris des rapports au boulot je dois mettre les noms en majuscule. Pour peu que les gens qui aient mis le fichier en page l’aient suivi la règle (l’auteur lui-même avec une relecture rapide? Chez l’Harmattan ils reprennent son fichier en l’état sans corriger!) sans que l’éditeur n’ait tilté sur le fait que c’est plus agréable à lire s’il n’y a que la première lettre en majuscule…

    Moi ça ne me fait pas trop cet effet que ça crie car je ne fréquente pas trop les forum ou tchat sur le net ou en effet l’écriture majuscule est considérée comme une élévation du ton… c’est marrant ça la façon dont les règles typographiques changent de sens en fonction des lieux et circonstances et… la façon dont on les intègrent de telle ou telle façon. On voit d’ailleurs de plus en plus de gens écrire en langage sms même sur papier ! Voire parler en langage sms!

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’ai vu quelques épisodes de l’émission l’ombre d’un doute, dont un avec Jack ! Mais je parie que ce roman est déjà dans ta PAL parce que tu as toujours une longueur d’avance sur tout le monde et que je sais que tu fais ton marché à l’avance 😆

      Lorsque j’envoie des courriers officiels, oui, je note le nom de la personne pour laquelle je demande des documents, je les note en majuscules, mais c’est tout.

      Je ne suis pas une grande forumeuse, mais je connais les règles implicites et lire tout un texte en majuscules, ça fatigue les yeux, c’est emmerdant au possible.

      Écrire en langage sms, j’ai déjà vu, mais pas dans les courriers officiels mais parler en sms, là, j’en tombe de ma chaise :p

      J'aime

  2. Ping : Billet récapitulatif du mois anglais 2019 | Plaisirs à cultiver

  3. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Juin 2019 [MOIS ANGLAIS] | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.