Le Murder Club du jeudi : Richard Osman [LC avec Bianca]

Titre : Le Murder Club du jeudi

Auteur : Richard Osman
Édition : du Masque (07/04/2021)
Édition Originale : The Thursday Murder Club (2020)
Traduction : Sophie Alibert

Résumé :
Elizabeth, Joyce, Ibrahim et Ron frisent peut-être les quatre-vingts ans, mais ils en ont encore sous le capot. Leur passe-temps favori : s’atteler, tous les jeudis, à de vieilles affaires de meurtre, pour en découvrir le fin mot là où la police a échoué.

Jusqu’à ce que la nouvelle leur parvienne : Tony Curran, l’associé du directeur de leur village de retraite, vient d’être retrouvé assassiné dans sa cuisine.

Ni une ni deux, Elizabeth convoque ses trois acolytes et lance le Murder Club sur la piste du tueur, toutes cannes dehors. Quand il s’agit de tromper l’ennui et de doubler la police, il ne faut jamais sous-estimer les personnes âgées.

Succès absolu au Royaume-Uni, Le Murder Club du jeudi nous entraîne, entre rires et larmes, sur le chemin tortueux des émotions humaines. Car, derrière le meurtre, ce sont les liens tissés au crépuscule d’une vie que Richard Osman dépeint avec brio.

Critique :
Avec ce roman, j’ai fait du patinage artistique, mais à ma manière personnelle, c’est-à-dire que j’ai fait beaucoup de surplace, patiné beaucoup pour avancer peu et que je me suis gamelée souvent durant ma lecture.

Et oui, je suis passée artistiquement à côté de cette lecture que ma copinaute de LC m’avait proposée et qui me tentait bien.

Le courant entre le roman et moi n’est pas passé, et ce, dès, le départ.

Pourtant, le pitch était intéressant, mais voilà, le style d’écriture m’a semblé plombant, les personnages inintéressants, casse-pieds à la limite et lors de mes pitoyables début, je ramais grave dès le premier chapitre.

Comme parfois ça se débouche après un certain moment, j’ai persévéré, je me suis accrochée à tout ce qui passait devant ma main, j’ai tenté d’avancer pour tomber sur le moment où, enfin, nous allions nous rencontrer, le récit et moi, mais peine perdue, ce moment n’est jamais venu.

Sautant des lignes, puis des paragraphes, puis des pages, j’ai essayé d’avancer en mode rapide en espérant, lors de mes arrêts, trouver lecture à mon pied, mais jamais ce n’est arrivé !

Merde alors, ce roman est N°1 des ventes en Angleterre et avec moi, il finit dans les lanternes rouges des lectures 2021 ! Là, j’ai vraiment tiré le gros lot…

Puisque je voulais connaître la fin, je suis allée lire les derniers chapitres afin de tout savoir, mais même là, cela n’a pas éveillé plus d’intérêt que pour l’étude des bousiers en milieu naturel. Rien, nada, encéphalogramme tout plat, aucun plaisir de lecture, du début à la fin.

Sans Bianca pour me proposer ce roman en LC, jamais je ne l’aurais coché, mais j’espérais faire une agréable découverte, comme avec d’autres romans qu’elle m’a déjà proposé en lecture. Ben c’est loupé pour moi, mais pour elle, c’est une réussite totale ! Je vous laisse aller lire son avis, meilleur que le mien.

PS : Plus que quelques temps à attendre pour savoir ce que je vous ai réservé comme « truc » insolite, inhabituel, hors de mes sentiers battus… Mystère !

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°2XX], Le Challenge A Year in England pour les 10 ans du Mois anglais [Lecture N°XX] et Le Mois anglais (Juin 2021 – Season 10) chez Lou, Cryssilda et Titine.

41 réflexions au sujet de « Le Murder Club du jeudi : Richard Osman [LC avec Bianca] »

  1. Ping : Le Murder Club du jeudi de Richard Osman – PatiVore

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Juin 2021 [Mois Anglais – Saison 10] | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : The English Month is finish… I’ll be back !! : Bilan Mois Anglais Juin 2021 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Billet récapitulatif – Le mois anglais 2021 | Plaisirs à cultiver

    • Non, non, pas de soucis, tu as proposé, j’ai accepté, ça n’a pas matché entre le récit et moi et puis voilà, je ne vais pas en chier une pendule 😛 Ça ne peut pas marcher à tous les coups, les propositions 🙂

      J'aime

  5. Or donc tu n’adhères pas à ce club ni à celui de ses fans!😁 Il a dû être acheté massivement dans les maisons de retraite britanniques… ou alors la traduction lui a fait perdre tout son sel. C’est ce qui pourrait expliquer son succès outre Manche.🤔

    Aimé par 1 personne

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.