Black Butler – Tome 18 : Yana Toboso

Titre : Black Butler : Tome 18                                                      big_3-5

Scénariste / Dessinateur : Yana Toboso
Édition : Kana (2015)

Résumé :
Ciel a presque terminé son enquête mais l’identité du coupable est plus que surprenante. Lui et Sebastian parviendront-ils à vaincre ce nouvel adversaire inattendu ?

Critique : 
On a beau se trouver dans un collège huppé où la crème de la haute société anglaise étudie afin de devenir les Grands Hommes de demain, mais malgré tout, la saloperie est dans leur rang aussi.

Au final, que l’on soit dans les bas-fonds ou chez les bourgeois et les nobles, l’être humain reste pareil.

Il possède les mêmes envies, ressent les mêmes jalousies, est prêt à tout pour avoir ce qu’il désire, quitte à user de son ascendant sur les autres, quitte à les rabaisser plus bas que terre.

Ce n’est parce que l’on pète dans de la soie, qu’on n’est immunisé contre la médiocrité. Et certains étaient vraiment de ma merde dans des bas de soie.

L’auteur donne un grand coup de batte de criquet dans l’institution anglaise que sont les collèges pour les enfants nobles ou très riches. Le mérite et l’intelligence ne s’obtenant pas qu’avec une ascendance prestigieuse.

On découvre aussi ce que certains sont prêts à commettre pour garder la réputation de leur collège intacte. Honneurs et traditions… Il faut mettre une chape de plomb sur certains événements et faire en sorte que personne ne l’apprenne jamais.

En tout cas, Sebastian va en prendre pour son grade et une fois de plus, il aura fort à faire pour ne pas se faire occire par un personnage qui a de ressource lui aussi.

Ce dernier épisode met fin aux années collèges de Ciel qui une fois l’enquête close, retourne dans son manoir pour goûter enfin à un peu de repos.

Un petit voyage à Londres qui servira juste à broder un peu avant une nouvelles affaire, à faire un peu d’humour et à démontrer que Sebastian peut vraiment tout faire, même du marketing !

Bon, on repasse aux choses sérieuses à la fin de ce tome 18 avec des disparitions inquiétantes dans le Sud de l’Allemagne. Voilà nos compères parti pour résoudre cette énigme soumise par la reine Victoria elle-même.

La forêt est, dit-on, maudite : sorcières, loups-garous la peuplent et d’ailleurs, ne vient-on pas de voir un lycan entre deux arbres ??

Allez, on va entrer de plein pied dans le fantastique, à moins que des faits bien réels ne se cachent sous le fantastique !

Challenge « Thrillers et polars » de Canel (2014-2015), Challenge « Polar Historique » de Sharon, Challenge « Victorien » chez Camille, Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park et le Mois Anglais (Juin 2015) chez Titine, Lou et Cryssilda.

Publicités

37 réflexions au sujet de « Black Butler – Tome 18 : Yana Toboso »

  1. Ping : Billet récapitulatif du mois anglais 2015 | Plaisirs à cultiver

  2. Ping : Le Mois Anglais is death for one year… See you tomorrow – I’ll be back !! | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Juin 2015 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Black Butler – Tome 18 – Yana Toboso | 22h05 rue des Dames

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s