RAT a Week Winter Edition Saison 2

Un RAT chez Chroniques Littéraires qui se déroule durant 1 mois, moi, j’en suis toujours !

Les règles : Le RAT commence ce vendredi 3 février à 19h00 et se terminera le dimanche 5 mars 2017 à minuit (dans la nuit du dimanche au lundi).

Le marathon, comme à son habitude, se découpe en semaines. Chacun choisit s’il veut participer à une, deux, trois ou toutes les semaines. Les semaines peuvent ne pas se suivre. Par exemple, vous pouvez faire la première et la dernière semaine.

À l’exception de cette semaine qui commence un vendredi soir, les semaines se compteront du dimanche soir minuit au dimanche suivant minuit (dans la nuit du dimanche au lundi dans les deux cas).

Des catégories et un nombre de pages ainsi que des défis sont prévus.

Vous avez le choix entre choisir de conserver les mêmes durant toute la durée du RAT ou bien de remettre les compteurs à zéro chaque semaine en annonçant les changements (de catégorie ou pas, de nombre de pages ou pas, de défis ou pas).

C’est assez libre.

Vous avez le choix entre trois catégories que vous pourrez conserver tout au long du RAT ou bien changer au début de chaque semaine.

J’ai choisi ma catégorie et mon défi (tous les choix sur le site de Chroniques Littéraires) :

  • Catégorie 1 : Toute la bibliothèque sous le plaid. Il s’agit de lire tous les genres (classiques, thrillers, romances,  dystopie, jeunesse…)
  • Défi 2 : je choisis le nombre de pages par semaine, avec un minimum de 500 pages et un maximum qui peut dépasser les 3000 pages.

La catégorie 3 me fait aussi de l’oeil ! Mais je dois voir si compatible avec Le Mois du polar 2017 chez Sharon qui se déroule durant tout le mois de février !!

  • Catégorie 3 : Thriller, Horreur, glacé de Terreur : Parce qu’on a le droit de ne pas blairer la Saint Valentin et autres romances, cette catégorie est réservée à ceux qui ne souhaitent lire que des thrillers ou de l’horreur. Quoiqu’on puisse aimer la Saint Valentin et les romances et ne lire que des livres de psychopathes.

Enregistrer

Publicités