[SÉRIES] Grantchester – Saison 3 – La série qui me donne envie de voir le petit Jésus du beau pasteur

Grantchester est une série télévisée policière britannique tirée de la suite littéraire anglaise Les Mystères de Grantchester (The Grantchester Mysteries) écrite par James Runcie, et diffusée depuis le 6 octobre 2014 sur ITV.

La série se déroule au cours des années 1950, dans le village de Grantchester, voisin de Cambridge, dans le Cambridgeshire où le Révérend Sidney Chambers (pasteur anglican interprété par James Norton) développe une activité secondaire d’investigation — avec l’aide initialement réticente de l’inspecteur Geordie Keating (interprété par Robson Green).

La première saison de la série est fondée sur les histoires du premier livre, Sidney Chambers et l’Ombre de la Mort (Sydney Chambers and the Shadow of Death).

Scénariste : Daisy Goulam

  1. Nos enfants chéris (Episode 1), (réalisation Tim Fywell)
  2. Les liaisons clandestines (Episode 2), (réalisation Tim Fywell)
  3. Ici et maintenant (Episode 3), (réalisation Rébecca Gatward)
  4. Amours contrariés (Episode 4), (réalisation Rébecca Gatward)
  5. Une envie de liberté (Episode 5), (réalisation Rob Evans)
  6. L’heure des choix (Episode 6), (réalisation Rébecca Gatward)

Ce que j’en ai pensé :
Dieu que j’aimerais que tu m’envoies pareil vicaire dans ma paroisse ! Je serais une des plus assidues à l’église, me confessant sans cesse… Hein ? Pas de confession chez les anglicans ? Mais je vais me faire anglicane, moi !

À condition que James Norton continue de jouer les vicaires beaux comme le diable, mais là, paraît que c’est loupé parce que le sexy vicaire arrête le rôle. De quoi perdre ma Foi toute nouvelle.

Enfin, avant de pleurer la perte de mon chéri, parlons du plaisir que j’ai eu de replonger dans cette série, pour cette 3ème saison.

Toujours des enquêtes intéressantes, bourrée de mystères et de coupables en tout genre, ajoutons à cela des tas d’interrogations de la part de nos deux curés, le blond Sidney Chambers, le brun Leonard Finch ainsi que l’inspecteur  Geordie Keating.

Si certains se laisseront aller au jeu de l’amour, succombant à l’appel des sirènes, d’autres tenteront de renier leur envies première puisque jugée abjecte à cette époque.

Il faut dire aussi qu’en ces temps-là, le divorce était mal vu, toujours aux torts de madame et un curé avec une femme séparée et père d’un enfant, ça fait tout aussi mauvais genre que deux hommes ensemble. Faut rentrer dans le moule, pour ne pas dire dans « la moule »…

Bref, tout le monde doute, tout le monde veut franchir le cap, mais… Que dis-je c’est un cap ? Mais c’est une péninsule qu’ils vont devoir franchir !

Il y a un choix à faire, messieurs et le tout sera de savoir si celui que vous ferez sera le bon ou pas… Ni à qui vous ferez de la peine… Et comme choisir c’est mourir un peu, quoique vous fassiez, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Faire des choix, oui, mais faut avancer tout en résolvant des enquêtes et en courant après l’argent disparu de la logeuse, Mrs Maguire qui mènera Sidney dans un milieu étrange bourré de faux-semblants où le mari de sa logeuse vit, lui que l’on pensait mort.

Niveau faux-semblants et hypocrisie, l’Église en est bourrée aussi et Sidney se pose de plus en plus de questions sur cette institution qui juge fort vite, qui ne tolère pas le moindre pas sur le côté, alors que tout le monde sait que l’Homme est pécheur et qu’une vie dans péché est impossible.

Un personnage qui m’a le plus ému, c’est Leonard. Ses questions et ses doutes sont aussi grand que ceux du beau Sidney, mais il émane de lui une telle douceur, une telle bonté, une telle timidité que le voir souffrir est un crève-cœur.

Il est un pilier indispensable à la série, tout comme leur logeuse, Mrs Maguire, qui a bien évolué depuis le premier épisode ! Sous sa carapace dure, un cœur bat. Mais elle reste toujours aussi bigote, la preuve de l’autorité de l’Église à cette époque.

Anybref, cette saison 3 bouge, on ne reste pas tranquille dans ses pantoufles, on avalera son thé de travers, tout le monde souffrira, et nous avec. Tout le monde se posera aussi des questions et se remettra en question, parce que si on reproche à l’un son infidélité, faut aussi savoir se faire reprocher son aventure avec une mère de famille séparée de son mari…

On ne s’emmerde pas et j’apprécie que les personnages aient leurs fêlures, leurs blessures, leurs faiblesses, sans pour autant virer méchant ou que les autres soient des personnages sans saveur, fades ou totalement hors sujet.

Quand au final, il est bourré d’intenses émotions sans oublier une saloperie de cliffhanger de la mort qui tue.

Le Mois anglais saison 7 chez Lou et Cryssilda (juin 2018).

Publicités

[TAG] Les Séries

Le Renard Bavard m’ayant tagué, je vais jouer le jeu et répondre aux questions posées.

1. Ta série favorite de tous les temps

  • Friends, assurément ! D’ailleurs, lorsque repasse un épisode de Friends à la télé, je suis devant l’écran, connaissant une partie des répliques par coeur. De temps en temps, je me refais quelques saisons. Sauf la 10 que je ne regarde jamais plus car c’est celle où tout le monde part, et ça me rend trop triste. Dernièrement, je les regarde en V.O et je découvre des dialogues bien plus crus que ceux en V.F, de plus, en V.O, j’évite le changement des doubleurs pour Rachel, Joey et Chandler (à partir de la saison 9) car pour moi, ce fut une erreur et une horreur de virer les doubleurs parce qu’ils demandaient une augmentation salariale. Les nouvelles voix étaient et sont toujours affreuses.

2. La série que tu as un peu honte de regarder

  • Pour le moment, aucune. Toutes les séries que je regarde sont dignes d’être citées.
  • Avant, il fut un temps où j’étais accro de « Navarro », de « Julie Lescaut », de « Derrick » (n’appelez pas l’HP, merci) ou de « Premiers baisers » et « Hélène et les garçons ». J’ai un peu honte pour les séries de chez AB Productions, mais pour ma défense, je dirai que tout le monde regardait ! (oups, ça fait défense foireuse). Maintenant, je fuis devant de telles séries que j’ai adorées.

3. Ton personnage de série préféré

  • Si je vous répond Sherlock Holmes, ça vous étonne ?? Que ce soit celui de la série de la Granada ou celui de la série BBC.

  • J’ai aussi beaucoup de sympathie pour Tyrion Lannister et Jon Snow de « Game of thrones ».

4. Une série que tu as adorée alors que tu ne t’y attendais pas

  • Sherlock BBC ! Je m’entends encore pester contre cette transposition à l’ère moderne de Sherlock Holmes ! J’avais grincé des dents à l’époque, lorsque j’en causais avec une copinaute, Elyon, qui elle aussi voyait cette adaptation d’un très mauvais oeil. La suite nous prouva que non !
  • Elementary, l’adaptation holmésienne de Sherlock à New-York, avec Watson en femme. Je pensais que je détesterais, mais non, j’ai apprécié, j’ai même fini par accepter l’acteur jouant Holmes, c’est vous dire. Le niveau n’est pas aussi haut que la version anglaise de la BBC, mais elle est tout de même bien foutue et m’a fait passer de bon moment.

5. Une série de ton enfance

  • Les Chevaliers du Zodiaque… J’adore ! Même si avec l’âge adulte, je repère beaucoup plus les conneries scénaristiques et les temps morts à faire « argh je me meurs » ou les « aaaaaaaaah, je vais mourir ».

6. Ton crush dans le monde des séries

  • Heureusement que Google était là pour m’expliquer que le mot « Crush » vient de l’anglais « have a crush on someone » qui signifie littéralement craquer sur quelqu’un. À votre avis, sur qui aurais-je bien pu craquer, moi ?? Albator, tout d’abord… Le corsaire de l’espace me rendait toute chose.
  • Puis ce fut aussi Sherlock Holmes joué par Jeremy Brett dans la série de la Granada. Rhâââ lovely.

7. Une série que tu as abandonnée après plusieurs saisons

  • Lost… Je vais faire hurler mon Renard Bavard, mais à un moment, j’ai décroché, j’en avais marre qu’on me rajoute toujours des mystères sans m’en expliquer des plus anciens. Je me dis depuis des lustres que je devrais me la refaire en intégrale, maintenant que je peux tout pomper, mais je manque de temps. Dommage parce que putain, le démarrage de la saison 1 me laissait augurer un truc de folie.
  • 24h chrono : j’adorais, je suivais, je ne manquais pas un épisode, nous étions dans la saison 3 quand le chien de chez mes parents est décédé (la mère du mien). Bardaf, plus d’envie de regarder la télé. J’ai loupé quelques épisodes et je n’ai plus eu envie de suivre, la série me faisant toujours penser au décès de cette chienne que j’adorais.

8. Ta plus grande folie pour l’amour d’une série

  • Lorsque j’étais jeune (12 ans), j’adorais la série « Matt Houston » (je vous ai dit que je voulais la pomper ?? La série, bien entendu). Lorsque la fin des cours arrivaient, je ne me sentais plus et je rentrais à la maison volle gaz (vite) sur mes grandes jambes pour arriver à temps et m’en délecter.
  • Acheter l’intégrale de Friends à l’époque où les DVD coûtaient bonbons… On frôlait les 200€ à l’époque pour les 10 saisons dans un coffret Central Perk.

9. Ton méchant préféré

  • Je n’ai pas de méchant préféré, mais je dirais que j’aime un méchant qui est travaillé, qui n’est pas que méchant, mais qui a des défauts et des points faibles aussi. Ou qui fout la trouille à cause de sa folie ou pire, de son calme absolu et de sa voix douce. Je nominerai donc, à cette catégorie :
    • Joffrey Barathéon : pour son côté méchant détestable, agressif mais peureux et sans couilles quand il n’est pas protégé par sa famille ou ses gardes.
    • Ramsay Snow (Bolton) : pour son côté sadique en puissance, qui n’a peur de rien, lui.
    • Petyr Baelish, dit Littlefingers  : pour son côté retors, qu’on ne sait jamais vers quel côté il penche (le sien, sans aucun doute), ses manipulations, ses manigances, le fait qu’il sache tout sur tout le monde.
    • Moriarty (BBC) : parce que ce Moriarty là m’a trop fait flipper avec son humour grinçant et ses mimiques.
    • Jedediah Shine, le Detective Inspector de la Division K dans Ripper Street : pour ses colères, sa folie, sa haine et le fait qu’il puisse vous menacer des pires choses tout en gardant une voix calme.

10. La série que tout le monde aime, sauf toi

  • Apparemment, des tas de gens aiment Plus belle la vie, ben moi, pas !

11. Une série que tu as déjà revue au moins une fois en entier

  • Friends, bien entendu (3-4 fois) ! Et pareil avec The Big Bang Theory (1 seule fois) qui me fait rire.

12. Les séries que tu suis en ce moment

  • Ripper Street
  • Peaky Blinders
  • Penny Dreadful
  • The Big Bang Theory
  • Breaking bad
  • Capitaine Marleau
  • Grantchester
  • Et je ne vous cite pas toutes celles qui se trouvent dans mes DD et qui n’attendent que d’être vues !

Les nominés sont

Celui ou celle qui voudrait répondre au TAG ! Libre à vous de le faire, ou pas.

Jeu concours chez Collectif Polar : La 500ème !

Collectif Polar a organisé un jeu-concours pour son bientôt 500ème article. Dans le but de mieux nous connaître, elle a concocté ces petites questions qui concernent nos livres, nos lectures, nous, mais rien d’indiscret, rassurez-vous !

Il y a des choses à gagner, mais moi je participe juste pour le fun, pour célébrer avec elle ce futur 500ème article, pour lui faire plaisir, pour partager avec vous, pour m’amuser.

Pour les règles, cliquez sur son pseudo en tête de paragraphe et vous saurez tout tout tout !

1) Peux-tu te présentez aux lecteurs de ce blog ?

— Bonjour les z’amis… Internée depuis de nombreuse années dans un service de haute sécurité d’un HP que je ne nommerai pas… Oh, pardon, Collectif Polar me fait des grands signes pour me dire que je ne dois pas vous dire toute la vérité…

Allez, je recommence ! Je suis avant tout une grande amatrice de romans policiers devant l’éternel et je ne suis pas encore rassasiée de lectures.

Mon premier roman policier étant « Le chien des Baskerville » de Conan Doyle, on peut dire que Sherlock Holmes m’a happé dans son univers où je suis toujours. C’est ce qu’on appelle une grande et belle histoire d’amour, chabadabada ♫

Le roman policier est majoritaire dans mes biblios, qu’il soit à énigme, historique, ésotérique (même si j’ai arrêté de ce côté-là, ça commençait à devenir lassant), thriller ou roman noir, mon dernier dada en date.

Je ne dédaigne pas de temps en temps une petite incursion dans l’univers de la Fantasy et dernièrement, je me suis même penchée un peu sur la SF (non, ce n’est pas du Sans Fil, bande de moules incultes!).

J’apprécie aussi fortement les romans Western de chez Actes Sud ou les nature writing de chez Gallmeister.

Mes lectures ne doivent pas enrichir ma culture, ce n’est pas mon critère principal ! Bon, si en plus de me fournir un cadavre, un crime gore, une histoire amusante, un contexte social… le livre me cultive, c’est tout bon, mais ce n’est vraiment pas mon critère de premier choix.

Ah oui, en plus d’aimer lire, j’aime aussi les blagues, les bons jeux de mots et la plume de l’ironie quand elle a trempé dans l’encrier du sarcasme (genre docteur House)…

2) Quel est ton rapport aux livres et à la lecture ?

Un rapport que les psys qualifieraient de maladif, grave, irrécupérable, insoignable, addictif et que les banquiers qualifieraient d’excellents pour leurs comptes puisque c’est en circulant que l’argent fait des petits !

IMG_20160721_174333

3) Quand lis-tu ? As-tu des petits rituels de lecture ?

Non, pas vraiment de rituels. Je lis au matin, en mangeant parce que oui, si je n’ai pas de rituels, j’ai des mauvaises manières dont celle de lire en mangeant !

Anybref ! Je lis au matin, dans le métro en allant au boulot, au boulot aussi (le patron ne sais pas qui je suis, mhouhahaha), en dînant, au retour dans le métro, en soupant, dans le divan, dans mon bureau à la maison, à côté du PC et avant d’aller au dodo (si je ne regarde pas une série).

4) Es-tu plutôt papier ou plutôt liseuse ?

Aux chiottes, vaut mieux être papier, non ?? Je suis les deux, pourtant, jamais je n’aurais pensé et cru que je deviendrais accro à ma liseuse ou même que je lirais un jour sur liseuse puisque pour moi, la liseuse ne passerait pas par moi !

Tester une liseuse c’était l’adopter et cela fera bientôt deux ans que je vis de fols moments de joie et d’intensité avec ma Kobinou.

Je fais donc les deux, papier ET liseuse et si le livre est trop gros, je passe direct à la liseuse.

À Bruxelles, dans le patois local, on dirait que je suis half and half (moitié moitié).

Gandalf vous ne passerz pas

5) A quel point es-tu attaché(e) à tes bouquins ?

Viscéral ! Pour ça aussi je devrais me faire soigner grave parce que j’y suis attachée à un point tel que je ne me débarrasse que des doublons ou des romans que je n’ai vraiment pas aimé, ou de ceux que j’ai aimé à un moment mais que je n’ai plus envie de voir prendre de la place sur les étagères (Lieutenant Eve Dallas, par exemple).

Tellement attachée que les livres que j’ai lu en numérique et que j’ai adoré, et bien, je les recherche ensuite en livres papiers pour les exposer sur mes étagères…

Et puis, je les prête pas !!!

 6) Peux-tu me présenter ta bibliothèque ? Comment est-elle classée … ? Une petite photo serait la bienvenue !

Le classement de ma biblio… Tout un programme et tu as de la chance, j’ai remis de l’ordre ces derniers jours, enfin, tout est relatif, hein !

Vous n’aurez pas de photos de l’armoire vitrée, mais là j’y ai rangé des belles éditions, de fantasy ou polars, tout des livres que j’ai lu et qui possèdent une belle tranche.

Dans ma biblio du bureau, mes bédés sont classées dans les étagères du fond, j’ai réussi à faire toute une étagère des romans édités chez Rivages/Noir (Payot et Rivages), 4 étagères sont consacrées à ma collection holmésienne (2 photos) et en principe, dans cette biblio, tous les romans sont « à lire » sauf l’étage des Perry Mason et ceux consacrés à ma collection des apocryphes holmésiens ou écrits canoniques.

Dans la chambre, j’ai réussi à classer les romans par éditeur ou par personnages principaux (les Thomas Pitt, Frère Cadfael,…), en essayant de les groupir selon leur couleur de tranche, pour plus d’harmonie.

Étagères Chambre Bragelonne 10-18 blancs

Éditions Bragelonne, 10-18 Blancs et Milady

Là aussi j’ai quelques biblios : une grande et trois petites, plus des étagères aux murs.

En travaillant dur et en foutant un bordel monstre, j’ai réussi à faire un étagère Rivages/Noir, une de chez Points, une autre consacrée aux Presse Pocket, Folio Policier, Bragelonne, 10-18 tranches noires et les blanches séparées…

Et sur les nouvelles étagères faites par Chouchou, j’ai même plus d’une planche consacrée aux romans en belles éditions que j’ai kiffé grave !

Étagère Chambre Romans lus adorés

Ceux que j’ai kiffés !

Le classement est en perpétuelle évolution puisqu’à chaque nouvel achat, faut lui trouver une place.

7) Quels sont tes romans et/ou tes auteurs préférés ?

Difficile à dire, il y a Conan Doyle et Sherlock Holmes, mais aussi tous les grands auteurs de romans noirs américains et pas que des États-Unis puisque j’essaie de découvrir aussi des auteurs Sud-Américains ou Africains dans la mesure du possible.

Stephen King y a une place de choix, bien entendu, mais les énumérer tous serait long et dur !

8) As-tu une anecdote autour d’une lecture qui t’a troublé(e), gêné(e), ébranlé(e) ?

Certaines lectures forts éprouvantes ont failli terminer leur course dans le freezer (voir la scène extraite  de la série Friends avec Joey qui avait tenté de lire Shining et qui avait eu peur et l’avait mis dans le freezer) tant elles m’avaient fichu la trouille au point de me traumatiser ou de me filer des cauchemars.

C’était « Mon ami Frédéric » et j’étais jeune, et aussi des livres consacrés aux camps de concentration et aux médecins qui aimaient pratiquer certaines choses sur les prisonniers.

Pas de souvenirs d’avoir été troublée, ou alors il y a longtemps et c’était de la littérature érotique… Gênée ou (é)branlée ? Pas de souvenirs non plus…

8) Et le polar dans tout ça ?

À toutes les sauces, dans toutes les positions, tout le temps, non stop, j’arrête jamais quoi et je grimpe toujours au mur lorsqu’on me dit : « Tu ne lirais pas autre chose que des polars ? Genre des livres plus instructifs ? ».

Putain de bordel de dieu, que j’ai envie d’exploser ! Comme s’ils avaient raté deux guerres et qu’ils pensaient que le roman policier est encore un roman de gare à 6 sous.

10) Quelle question voudriez-vous me poser ?

Le code de ta carte bancaire ? Non ? Bon, attends alors…

Ah ! Est-ce que le fait de travailler dans son « loisir » n’est pas dangereux ?? N’as-tu pas peur de te dégoutter des livres en bossant dedans ?

Je m’explique : moi, si je devais travailler dans un milieu que j’aime (les livres ou les chevaux) et bien, j’aurais peur de ne plus les voir ensuite comme un « plaisir » mais plutôt comme du travail ! Et donc, en ouvrant un roman, j’aurais l’impression de travailler à la maison ou lorsque je monterais mon cheval, je n’aurais plus ce plaisir après avoir passé ma journée à expliquer à  des gosses comment monter à cheval.

[TAG] Liebster Award

Moi aussi j’ai été surchargée de travail au point d’avoir du retard dans mes chroniques et dans le TAG dont m’a gratifié l’ami Lord Arsenik. Note pour plus tard [Penser à lui garder un chien de ma chienne]. 😀

Un peu d’histoire pour commencer (merci Gogole et Lord) :
Jadis, un monsieur allemand décida de vouloir faire connaître son blog : il rédigea donc 5 choses sur lui, nota l’adresse de 5 blogs qu’il aimait, rédigea 5 questions et décida de débuter une chaine d’amour et de reconnaissance.

L’idée est simple, mais reste une façon intéressante de faire découvrir de nouveaux blogs.

C’est quoi-ti ki faut faire ?
– Écrire 11 choses sur soi (seulement 11 ??)
– Répondre aux 11 questions de la personne qui vous a nominé
– Nommer 11 nouveaux blogs et leur poser 11 questions (NON !)
– Mettre les liens vers les blogs choisis et les informer de leur nomination (NON !)
– Informer la personne qui vous a nominé que la tâche est accomplie (OUI !)

Bon, je répondrai aux questions, mais je ne pense pas avoir le temps d’en rédiger 11…

Les 11 choses sur moi (et je resterai sobre) :

1 – Si je suis sociale en semaine, j’ai tendance à rentre dans ma tanière le week-end. Je suis contre les visites sans être prévenue au moins trois jours à l’avance.

2 – Mon bureau à la maison est MON endroit personnel, tout entrée sans y être dument invité vous expose à des expulsions ou des grognements de ma part.

3 – Ce que j’aime dans l’hiver, c’est son côté cocooning. Traîner avec mon vieux training et mon sweat à capuche épais, une tasse de café brûlant à la main.

4 – Je considère que les enfants sont comme les pets : on supporte les siens mais pas ceux des autres.

5 – Des chiards, je n’en ai jamais voulu (sorry pour les mères de famille heureuses et épanouies et tant mieux pour elles) afin de conserver mon indépendance totale (par contre, j’ai eu un chien et j’ai adopté un mari).

6 – Je suis d’un tempérament non violent, mais je le deviens (violente) quand on s’attaque aux miens.

7 – Moi aussi j’avais dit que le numérique ne passerait pas par moi. No comment 😉

8 – J’ai révisé certaines de mes pensées sur la démocratie et les religions : elles sont merveilleuses quand elles ne sont pas détournées au profit de certains ou utilisées à des fins mauvaises. Merci à la religion de m’avoir offert le dimanche, tiens !

9 – Je me fais conduire au travail par un chauffeur personnel et je me moque de la manière dont il va garer la limousine. Problème : faut partager le truc avec des tas de gens ! Oui, vive les transports en commun… mais sans eux, on serait dans la merde à Bruxelles.

10 – Quand on me frotte le dos, je ronronne.

11 – Campagnarde j’étais, citadine je suis devenue, mais sans renier mes origines.

Les 11 questions indiscrètes de Lord Arsenik (il a été sage) :

1 – Pourquoi un blog ?

Heu… Joker ?? En fait, je voulais un blog au départ, mais rien ne me bottait, alors, j’ai fait un site. Tout allait bien dans le meilleur des mondes (sortez les kleeenex, moment intense émotion) lorsque je me suis mise dans l’idée de participer à des challenges littéraires. Pour les comms, un site, c’est pas le pied. Alors, ayant découvert WP, j’ai signé de mon sang pour un blog en miroir de mon site. Suis maso car travail double !

2 – Quel livre pourrais tu relire sans jamais t’en lasser ?

L’annuaire téléphonique (le bottin, en belge)… Allez, l’intégrale du canon holmésien. Je triche parce qu’il est composé de 56 nouvelles et de 4 romans, mais je m’en fou, j’aime la triche.

3 – Plutôt numérique ou papier ?

Tu as déjà essayé de t’essuyer le cul avec ta liseuse, toi ?? Y’en a qui on essayé, ils ont eu des problèmes 😆 Vaut mieux du papier, tu sais…

Avant, je ne jurais que par la lecture papier, jusqu’à ce que je puisse utiliser une liseuse durant une journée, pour lire un roman. J’ai trouvé le truc super, facile, pratique et depuis, je saute de l’un à l’autre, avec parfois quelques séquelles.

4 – Ta citation préférée ?

« Qu’elle soit nécessaire, ou même justifiée, ne croyez jamais que la guerre n’est pas un crime. » (Ernest Hemingway)

« C’est la majorité qui définit la norme, non les individus isolés » (Je suis une légende – Matheson Richard)

« Mon esprit se rebelle à la stagnation » (Une étude en rouge – Conan Doyle)

5 – La meilleure adaptation ciné/TV à ton avis ?

« The lord of the ring »

« The game of thrones »

6 – La pire adaptation ciné/TV à ton avis ?

« Je suis une légende » que j’aimais en tant que film avant de lire le roman. La claque ! Ils ont tout dénaturé. Une horreur, je ne sais plus voir le film. 😉

7 – Le matin, thé ou café ? Autre ?

Café… du café et encore du café, le thé étant pour l’après-midi. Entre les deux, de la flotte.

8 – Ton apéritif préféré (alcoolisé ou non) ?

Jus d’ananas.

9 – Plutôt sucré ou salé ?

Salé ET sucré, j’aime mélanger les deux, mais j’ai un faible pour le salé et le doigt dans la salière…

10 – Ton plat préféré ?

J’en ai trop que pour les citer tous, mais j’adore les petits os…

11 – Le truc dingue mais réalisable que tu voudrais faire ?

M’acheter une maison dans le Sud de la France, avec une piscine, des grands terrains pour mettre des chevaux et faire courir des chiens et des arbres pour des chats.

Tag de livres

83587308_p

Et voilà ! On baisse la garde et bardaf, on est taguée ! Le nom de la coupable ? Liliba, celle chez qui je rempli mon devoir en postant des critiques pour le challenge « Thrillers et polars ».

La peau lisse étant impuissante devant ce crime de lèche-majesté, je suis obligée de répondre sous peine de devoir lire l’intégrale de la collection Harlequin.

Ok, je relève le défi… enfin, là je dois dire que le tag n’est pas piqué des hannetons ! Quand certains concepteurs de tag se lèvent le matin, je ne sais pas à quoi ils carburent, mais c’est de la bonne !

Imaginez que je dois répondre aux questions par des titres de livres : un tag des livres déjà fait…

Et c’est là que le bât blesse ! J’ai beau avoir lu des milliers de livres et avoir presque 600 critiques sur Babelio, il ne me vient rien à l’esprit, mais quand je dis « rien », c’est un véritable vide sidéral !

Y a-t-il un avocat dans la salle ??? Non ? Ok… Ah, attendez, je pense que ça vient… ouiiii,, ça vient !

Là, ça est venu, je suis devenue bavarde et je n’ai pas utilisé deux fois le même titre. Tous les liens renvoient à mon site, la flemme de mettre les liens du blog, surtout que toutes n’y sont pas…

*******************

Décris-toi : 

Je suis l’Otage de Fraulein Doktor et je vis avec Deux garçons bien sous tous rapports.

*******************

Comment te sens-tu ?

Au réveil, je me sens comme un Canard qui se noie, toute Misery.

Après quelques Jeux de vilains avec mon homme, jeux qui nous laissent Mort… ou presque, j’enfile ma Muselière. Là, pour le moment, vu le froid, je me sens comme une Vierge dans la glace.

*******************

Décris où tu vis actuellement : 

Dans une Ville Noire, c’est Un lieu incertain, appelé Pension Vanilos, non loin de la Maison de soie et des Hauts de Hurle-Vent.

Une sorte de Dortoir interdit dans la Cité des Jarres.

*******************

Si tu pouvais aller n’importe où, où irais-tu ?!

Sans hésiter je hisserais la grande voile pour aller sur l’Ile au trésor ! Ensuite, j’irai faire un tour dans la Forteresse noire.

*******************

Ton moyen de transport préféré ?! 

Voyager à dos de Dragon, mais j’évite les Dragon Banni !!

*******************

Toi et tes amies vous êtes ?! 

C’est à la limite des Liaisons dangereuses, style qu’avec nos caractères, c’est Orgueil et préjugés à tous les étages.

Jane Eyre est la plus jalouse, elle ne s’est pas encore remise du fait que Je suis une légende et pas elle. Bref, entre nous, c’est Petites embrouilles et pieux mensonges.

*******************

Comment est le temps ? 

Avec cette magnifique Lune Bleue et la neige qui est tombée, il fait Blanc comme la nuit.

*******************

Ton moment préféré de la journée ? 

L’ Heure du loup, sans aucun doute.

C’est quelle heure ça ? Ben, pile à Midnight.

*******************

Qu’est la vie pour toi ?

Après avoir épousé un Secrétaire italien, véritable Apprenti du diable, j’ai poursuivis ma Mortelle Séduction sur ce Bel-Ami.

Je dis toujours que mon homme est un beau ténébreux et dans l’intimité, je le nomme « Mon Chevalier Ténèbre« .

*******************

Quel est le meilleur conseil que tu as à donner ?

Faites Trois mariages et un divorce et offrez-vous les Vacances d’un serial-killer. Évitez à tout prix le fameux Marche ou crève.

Ne vous laissez pas bouffer par la Part des ténèbres et mangez à votre faim afin de ne pas vous trouver avec la Peau sur les os.

*******************

Ta peur ? 

Pas l’entretien d’embauche, mais l’Entretien avec un vampire dans le village de Sleeepy Hollow, avec une Momie, qui, tel un Monssstre, serait assise sur le Trône de Satan.

*******************

Ta pensée du jour ?!

Tout doit disparaître !

*******************

Comment aimerais-tu mourir ? 

On ne parlera jamais assez des Bienfaits de la mort, alors je choisirai la Mort dans les nuages, afin de m’envoyer en l’air une dernière fois en jouant à des Jeux de vilains.

Mes dernières paroles seront « Bonne nuit, Mr Holmes ». En espérant ne pas devenir Ce mort que nul ne pleure

*******************

La condition actuelle de ton âme ?  

Ancienne Damnées de Whitechapel, c’est comme si mon âme toute entière était la Crucifié de Farrier’s Lane.

Mon âme a Soif de sang !

*******************

Un objet que tu aimes :

Le Squelette sanglant que j’ai au fond de mon placard.

*******************

Une envie ?

Respirer le Parfum de la chatte en noir dans le Jardin des derniers plaisirs. Les Plaisirs Coupables, ça me rend folle.

*******************

Une conclusion ?

Élémentaire, ma chère Sarah (heu, je voulais dire « Alimentaire mon cher Watson« ), ce tag, c’est encore mieux qu’une Fantasia chez les ploucs !

Pourtant, j’avoue que dès le départ, j’ai eu peur que ça ne soit pire que la Grande débâcle 1944-1945 ou que le Jour J du jugement. Ce tag est peut-être Né de l’ombre, mais j’ai pris mon pied en y répondant.

83587346_p

Mais qui vais-je tagger ??

Je sens que Gruz (Blog « EmOtions ») va y passer, ainsi que Meloë (« Le boudoir de Meloë ») et Liligalipette sera ma dernière victime !

83587346_p